Connect with us

Tribune libre

Les VDM de l’Airsoft #1

Published

on

Après avoir été joueur, je passe maintenant du côté de l’organisation puisque j’encadre régulièrement depuis quelques semaines des parties. Et bien que pour beaucoup ce ne soit pas un rôle très enviable, cela me permet d’observer attentivement les joueurs, leurs comportements, leurs tactiques, etc !

En effet, vu de ma fenêtre avec mon gilet jaune fluo censé m’apporter une certaine protection (quoi que, a priori certains ne comprennent pas qu’il ne doivent pas tirer sur l’orga), et je suis en mesure de suivre toute une partie en me promenant tranquillement entre les joueurs et d’avoir un point de vu neutre et extérieur à la situation, de suivre leur progression en parallèle, et de voir ce qui va ou ne va pas.

Du coup, pour moi c’est une mine d’information même si parfois certaines choses me titillent sérieusement et que je me freine pour ne rien dire. C’est pourquoi, je vais m’inspirer de temps en temps de certaines situation vécues pour développer les prochains articles, et que je songe également à mettre en place des articles récurrent sur les perles de l’Airsofteur !! Et sachez que j’en vois et que j’en entends des belles !!

Les VDM de l’Airsoft #1

Allez on commence tout de suite les tribulations d’un orga  avec ces quelques perles que j’ai rencontré dernièrement. Savourez !

1. Rater un éléphant dans un couloir !

J’effectuais mon tour de ronde dans un grand bâtiment type collège ou lycée désaffecté. Donc environnement CQB dans une semi obscurité où je m’applique à marcher discrètement sur les gravas et bouts de verre. Au détour d’un couloir je croise un joueur. Le gars totalement surpris car il ne m’avait pas entendu, pointe son backup dans ma direction et me tire 2 billes à moins de 2 mètres, direction pleine tête. J’entends les 2 billes me siffler à l’oreille. Pour le tir réflexe Chapeau ! Pour l’analyse de la cible (en gilet jaune fluo quand même) et la précision par contre Zéro !!

2. T’es dans quelle équipe ?

Partie nocturne, à une heure avancée de la nuit. Dans ce contexte, un peu de fatigue, un peu de froid, et pour le peu que le gars ne soit pas habitué et on le retrouve vite avec un cerveau qui fonctionne à 50% de ses capacités. Bref, rien de choquant sauf qu’à un moment je m’étais positionné à l’ouverture d’une pièce, dans l’ombre (oui l’ombre la nuit ça peut faire sourire mais effectivement il existe des endroits plus obscures que d’autres. Voir l’article sur les parties nocturnes) afin d’observer une action.

Et là un joueur déboule dans ma pièce, et tombe en garde à couvert de l’autre côté de la porte. Donc à peine à 1 mètre de moi. Je dis rien, je reste silencieux 2 min en me disant “mince, même avec le gilet jaune juste à côté de lui il me voit pas le type !!”.

Bon quand même au bout d’un moment qui m’a paru interminable le gars se rend compte de ma présence, m’observe perplexe et me dit “T’es dans quelle équipe toi ?”. Là je me dis que le bonhomme doit être fatigué alors j’allume ma lumière rouge direction mon gilet jaune en précisant que je suis orga.

Sa réponse “ouais ouais mais orga c’est quelle équipe ça ?”.

Bon. Ok Ok. Je crois que toi tu vas aller faire dodo 5 min d’accord ?

A lire : https://www.airsoft-attitude.fr/principes-de-base-du-combat-de-nuit/

3. Entraînement commando !

Arrivé sur le terrain un samedi matin. On se rend compte qu’il y a moins de joueurs que prévu et qu’ils arriveront en retard. Du coup, en guise d’échauffement, je propose un petite entraînement orienté CQB et propose ça aux joueurs.

L’un d’eux répond que ça l’embête il a déjà fait un entraînement le week end dernier. Du coup ça m’intéresse, je me renseigne un peu sur les points sur lesquels il a travaillé.

Le gars me dit que c’est un Commando de l’Air CPA10 qui les entraîne. Hmmm ok, après tout c’est possible, oui pourquoi pas. Bref, je lui demande ce qu’ils ont vu précisément (CQB ? rupture de contact ? etc, etc). Bref ça peut être super intéressant de croiser la route d’un pro aussi qualifié et de participer à ce type d’entraînement donc j’essaye de creuser.

Et là le bonhomme me répond “Bah un entraînement commando quoi !”

Ok. Bon fin de discussion tu m’énerves déjà !!

4. Tu peux m’aider ?

Une équipe avait pour mission de déplacer un missile (en plastique hein) sur une distance de 400 / 500 mètres en terrain boisé.

Donc se forme une unité d’éclairage, une unité de protection encadrant les 2 porteurs. Ces derniers ayant pour consigne de jouer exclusivement avec leur backup.

Au bout de 50 mètres de progression, l’un des 2 porteurs (1m80 pour 90 Kg, le bon bébé quoi) m’appel et me demande le plus sérieusement du monde si je ne peux pas porter sa réplique !!!

Et comme je suis gentil je lui ai porté pendant tout le reste de sa mission pour pas qu’il se fatigue de trop !! J’ai quand même essayé de lui faire comprendre que porter sa propre réplique c’était la moindre des choses mais bon. Dire que j’ai des collègues féminines qui marchent avec sac à dos et armement sur plusieurs dizaines de Km sans broncher une seule seconde. Alalala !

5. Le bourrin de base !

Combat de nuit encore. Moi à mon habitude pour observer tranquillement et éviter de manger des billes par des joueurs un peu chauds de la gâchette, je préfère jouer la discrétion et, comme à mon habitude, me caler immobile dans un coin pour regarder les actions tranquillement.

Une des équipes devait investir un hangar avec de multiples ouvertures. Sauf qu’ils avaient un peu de mal par manque d’organisation. Du coup ils étaient bloqués à une des entrées et se font sortir systématiquement dès qu’ils tentaient une pénétration.

Et là, un des assaillant commence à lancer de copieuses rafales à la libanaise à l’intérieur du bâtiment (selon nos règles l’un et l’autre sont rigoureusement interdits !).

Diplomate, je gueule “Tir à la libanaise et Rafales interdits !!!!!”

Punaise, le mec se démonte pas et me répond naturellement “bah oui mais sinon j’arrive pas à les sortir”.

Hmmmmmm bon. Allez vient mon copain on va parler 5 minutes.

Alors t’en as pensé quoi ?

Quelle VDM as tu préféré ? Vote et laisse un commentaire !!

View Results

Loading ... Loading ...

 

Logo Airsoft Attitude Vieillit


Continue Reading
Advertisement
19 Comments

19 Comments

  1. Kev-t16

    18/10/2013 at 12:14

    Excellent!
    J’aime l’idée du VDM en mode Airsoft.

  2. انفجار

    18/10/2013 at 12:20

    Bonjour admin. Hughes,
    Je voulais savoir si vu mon prénom انفجار
    (rafale en arabe) et ma nationalité (libanaise) je pourrai quand même faire de l’airsoft?
    “Tir à la libanaise et rafales interdits” ; je me sens un peu exclu. Est-ce un sport d’élite ?
    Je précise au passage que sans le tir à la libanaise et sans rafale mon pays serait depuis longtemps un territoire colon appartenant à une communauté que l’on a pas le droit de nommer.
    Mes salutations Rouilla

    • Hugues

      18/10/2013 at 12:50

      Bonjour et bienvenue à toi ! Excellente remarque et je vais tenter d’y apporter quelques éléments de réponse.

      Tout d’abord l’airsoft est un sport ouvert à toutes personnes majeures, quelque soit sa nationalité, ses opinions politiques, religieuses, sa couleur de peau, son sexe, son niveau d’étude, ses revenus, ses goûts musicaux et vestimentaires, etc. Je crois même que les aficionados du paintball sont autorisés ^^ Et même si ton nom et ta nationalité sont liés à des termes usuels en la matière, je t’en prie, ne soit absolument pas choqué, blessé ou indigné.

      Ensuite, nombre d’associations, d’équipes et de sociétés privées ont des règles pré établies, et ce par mesure de sécurité dans la plupart des cas. De fait, effectivement là ou je travaille le tir à la libanaise et les rafales sont interdits. Pourquoi ? Car il est primordiale de visualiser son adversaire avant de lui tirer dessus (imaginons qu’il ait retiré ses lunettes et ‘oups’ un oeil en moins), et que les rafales sont proscrites (sauf exception bien particulières) afin d’éviter que les joueurs mangent trop de billes dans la tête. C’est un jeu, il faut que cela reste encadré et agréable à jouer. Sinon la prochaine étape c’est des répliques upgradées qui tapent très fort avec des mecs qui tirent en full auto dans le visage à moins de 5 mètres. Et là ça devient nettement moins sympatique.

      Attention à ne pas confondre techniques de combat réelles et l’airsoft. Énormément de procédures et tactiques de guerre (occidentales, orientales, etc) ne peuvent pas et ne doivent pas s’appliquer à cette activité de loisir au risque de tomber dans le para militaire. Dans le cadre d’un conflit armé, le tir à la libanaise et l’intensification du feux par rafales sont effectivement des techniques redoutables quand elles sont maîtrisées, mais ceci est un autre sujet 😉

      A bientôt ! Hugues

  3. RugbyGoth

    18/10/2013 at 12:54

    Super idée ces VDM airsoft! Je suis sûr qu’on a tous des histoires du même tonneau! Par contre il existe aussi de belles VDM côté orga (l’orga bourré, l’orga qui se balade en tenue (holster compris) au milieu du bourg voisin, l’orga/joueur qui comme il est orga, se permet de jouer highlander…). Bref cette idée est à creuser!

    • Hugues

      18/10/2013 at 13:01

      Hahahaha !! Oui effectivement j’ai déjà entendu quelques histoires côté Orga, mais jamais rien constaté de mes propres yeux !!

  4. Chang316

    18/10/2013 at 16:59

    Bonjour Hughes,
    Moi aussi j’ai fait des opérations avec le commando de l’air CPA10 : tour de garde externe/interne, repérage avec les étoiles en terrain hostile de jour comme de nuit, CQB contact main attaché, rupture de contact, reprise des nego, rapatriement des blessés, torture psychologiques et interrogatoire, tactiques de soumissions et d’evacuation d’un immeuble après attaque nucléaire simulé sous contraintes thermiques, et enfin (entre autres) techniques de survie, style survivre 1 journée dans le désert avec 2 sucres et un briquet poursuivie par une meute d’indépendantistes armé. On a même finit par une approche du seppuku, en cas d’extrême limite. Mais si ton ami n’a pas voulu te décrire d’avantage son expérience, c’est en raison de la règle N1 du CPA10 : personne ne doit expliquer ce qu’il a vécu au CPA10. Le film fight club s’est beaucoup inspiré de cette section. A bon entendeur salut

    • Hugues

      18/10/2013 at 17:12

      Salut Chang316,

      Certains connaissent effectivement des proches servant dans des unités spéciales, ou qui ont eux même servis dedans. Et le devoir de réserve est une chose que je comprends tout à fait pour y être moi même assujettis. Effectivement je ne parlerais pas de certaines personnes ou techniques, cela n’a pas lieu d’être, surtout en airsoft puisque ce sont 2 univers radicalement différents.

      Dans le cas décrit précédemment il s’agissait en fait d’un jeune homme qui avait suivis un entraînement d’airsoft dispensé par quelqu’un du CPA10. C’est juste sa capacité à ne pas arriver a m’expliquer ou mettre en pratique ce qu’il avait vu et à mettre en avant le mot “commando” qui m’a légèrement chatouillé.

      A bientôt en tout cas, et si tu souhaites vulgariser certaines de tes connaissances et intégrer notre équipe de rédacteurs contact moi a blog.airsoftattitude@gmail.com 😉

  5. Borhov

    18/10/2013 at 17:07

    Trop bonne idée ces VDM,et j en ai vécu dans le meme genre!!!! Mais ma preferé est t’es dans quelle équipe!!!! Et sans vouloir faire de la leche merci pour tous vos post!!! Ils nous( moi et mon assoc) ont bien aidé à évoluer!!!!

    • Hugues

      18/10/2013 at 17:16

      Merci Borhov !! En même temps avec peu d’expérience, la fatigue et le froid des fois on ne comprend plus tout a fait ce qu’il se passe. Ça arrive, mais c’était très amusant quand même sur le coup !! Allez bonne soirée et bon we !

  6. James

    18/10/2013 at 17:27

    Bonjour, moi aussi j’ai vécu une VDM en airsoft. Je suis un “ancien” du Kosovo où on jouait pas vraiment avec des billes. Un jour, cet été, un ami me propose une partie d’airsoft. Au début je suis assez sceptique, pour avoir vécu la vraie guerre j’ai du mal à apparenter cela à qql chose d’amusant, mais passons. J’y vais sans à priori. Les équipes se forment, on se met en place, très vite l’adrénaline monte car certaines sensations du terrain remontent. Je vois très vite que beaucoup agissent de manière brouillon mais c’est pas plus mal. J’aurai pu neutraliser une partie de l’équipe adverse en 15 min mais j’avais choisi d’être plutôt à l’arrière garde, peur d’avoir de mauvais réflexes.
    Bref, je reste planqué derrière un tonneau pendant 10 minutes seul (pourquoi seul je me pose encore la question) sans info, sans vraiment de stratégie.
    D’un coup je vois un mec s.approchait, il faisait nuit mais je reconnais l’équipement adverse : je le met en joug, mais je sens que ça tire vers moi et visiblement sur moi, sans réfléchir je me tourne sur le côté et tire en direction de mon ennemi. En fait c’était mon coéquipier qui essayait de tirer sur le mec en face de moi mais qui visait tellement mal que les balles était plus proche de moi.
    C’est pas grave vous allez dire, mais pour un soldat qui a connu la guerre, tirer par erreur sur un collègue même dans le cadre d’un jeu en oubliant la base du métier c’est hyper dramatique. J’ai arrêté aussitôt le jeu et j’ai pas dormi de la nuit, j’arrêtais pas de me dire “putain ça aurait pu arriver la bas”.
    Bref je jouerai plus jamais a ça.

    • Hugues

      18/10/2013 at 17:51

      Bonsoir James,

      Je comprends tout à fait et serait loin de juger ! Il est souvent difficile pour un militaire ou ex militaire de retrouver ses bonnes sensations et de ne pas faire un parallèle avec son vécut, son enseignement et ses expériences propres.

      Pour en revenir à ton histoire, c’est des choses qui arrivent plus que couramment en airsoft. Et lors d’un conflit les dernières statistiques dont j’ai eu vent parlaient de 20 / 25% de tir alliés. Donc ce sont des choses qui arrivent très malheureusement.

      Ensuite, en tant qu’ancien militaire certains de tes réflexes sont faussés naturellement en airsoft : les distances, les règles d’engagement, le bruit, l’interaction avec tes coéquipiers et j’en passe. Ce qui au début perturbe tes repères. Comme on dit les réflexes ont la vie dur. Mais dans le cas présent rien ne m’étonne. Ton équipier n’avait pas connaissance (ou avait oublié) ta position au sein du dispositif, en pleine nuit dans le doute il te tire dessus ou dans la direction qu’il estime dangereuse, et toi naturellement tu répliques. En plus de cela les billes et les répliques font assez peu de bruit, ce qui rend l’origine du tir assez difficile à déceler, bref, la situation et le contextes étaient radicalement différents de ce que tu as vécu. Mais je comprends tout à fait ô combien pourquoi tu as fait ce parallèle.

      Je ne peux t’inviter qu’a retenter l’expérience si tu le souhaites, et d’essayer de te convaincre que l’airsoft et la guerre sont 2 choses très différentes.

      En espérant te croiser sur un terrain ou de nouveau sur le blog ! Amicalement, Hugues

  7. Jeremyy

    18/10/2013 at 17:36

    Salut a toi! Je tient juste a te remercier pour tout tes articles! Ca fais plaisir de lire des articles aussi bien rédigés, et utiles! En espérant te croiser sur un terrain!

    Airsoftement, Jeremyy

    • Hugues

      18/10/2013 at 17:41

      Salut Jérémy !

      Merci et aucun soucis si l’occasion se présente. Pour l’instant je suis sur région IDF. Bon je fais du camping à droite à gauche mais dès que je me pose je passe aux choses sérieuses !! A bientôt !

  8. Thomas

    18/10/2013 at 18:25

    En parlant d’anecdote en airsoft, moi j’ai commencé ma relation avec ma copine lors d’une partie. je la connaissais un peu avant (amis en commun) mais même si elle était dans mon équipe je peux vous dire qu’elle a pris sa cartouche derrière un arbre (oui c’est un peu limite je sais).
    Plus sérieusement j’ai une requête à te soumettre Hughes ou plutôt une question stratégique :
    Je t’explique la scène, en pleine partie à élimination (t touché tu sors) nous étions plus qu’à 3 contre 3. Mes deux coéquipiers et moi, on savait que les 3 autres étaient dans une petite cabane, nous attendions sagement à l’extérieur. A ce moment là au bout de 5 minutes (c’est déjà long) nous avions un choix à faire, attaquer ou pas? À ce moment là, Un orga nous appelle (sentant la situation coincée) et décrète que s’il se passe rien dans les 5 minutes des renforts seront réintroduit en face, 2 personnes.
    Ma question est la suivante : pendant ce laps de temps aurais- je eu le temps de mettre une cartouche a la fille qui jouait avec moi?
    Non je déconne… Pour toi fallait t-il attaquer la cabane? Attendre les renforts en face? Ou vu que j’étais avec un couple (oui ça existe) proposer un truc un trois?
    Je t’explique ce que j’ai fait (une fois que j’avais compris que le mec était pas trop pour le truc a trois) : je me suis dit autant attaquer tout de suite ce sera plus simple que contre 5 en face. J’envoie le gars s’approchait et tenter de les faire pointer le bout de leur nez. Je prend un râteau avec l’autre (sûrement une lesbienne en fait) et le gars se fait abattre . Là soulé et toujours handicapé par une lourdeur dans le bas du ventre je me dis vas y on y vas. 20 secondes après on était mort. Franchement fallait que je fasse quoi?

    • Hugues

      18/10/2013 at 18:37

      Ahhhhh Thomas,

      Bon si je récapitule tu étais face à 2 problématiques : gagner la guerre et la nana !!Bon a priori pour la nana tu as trouvé tout seul comment faire. Très bien je me voyais mal t’expliquer le coup du papa dans maman ^^

      Ensuite, oui 3 VS 3. Une position retranchée, en l’occurrence une cabane à prendre dans les 5 min sous peine de se retrouver face à 3 VS 5 et toujours la satanée cabane en face de vous. En fait tu t’es retrouvé dans une guerre de position, ou le premier qui bouge est celui qui s’expose et qui risque fatalement d’en prendre une. Il parait qu’il y en a qui on subit ça pendant prêt de 4 ans au début du siècle dernier ! LA première guerre mondiale que ça s’appelait !

      Perso, sans tout connaître de la situation, j’aurais 2 choix : ne pas quitter ma position à couvert si elle était vraiment avantageuse quitte à avoir des renforts adverses. Soit, laissé ton coéquipier sur place en couverture, et partir avec sa nana déborder à couvert, pour tenter une autre approche. Et là t’en profitais pour lui coller une cartouche également !

      Bref, il y a un principe qui primera toujours : c’est le terrain qui commande ! Si tu as l’avantage du terrain, garde le !

      Allez à bientôt !

  9. Guilhem

    20/10/2013 at 15:43

    Bonjour Hugues,

    Vraiment sympa ce VDM façon airsoft ! Çà m’a bien fait marrer 🙂
    J’ai voté pour ” T’es dans quelle équipe ?”.

    J’apprécie ton blog et espère te rencontrer un jour.

    Bonne continuation à toi.

    P.S: Par contre, je ne peux visualiser le résultat des votes et me demande si d’autres votants sont dans le même cas que moi.

    • Hugues

      23/10/2013 at 10:19

      Bonjour Guilhem,

      Étrange que tu ne puisses pas visualiser les résultats, car nombre de lecteurs arrivent à les voir.

      Aller je suis gentil, les voici. Sur 51 votant à ce jour :

      VDM #2 : T’es dans quelle équipe ? (35%, 18 Votes)
      VDM #5 : Le bourrin de base ! (25%, 13 Votes)
      VDM #3 : Entraînement commando ! (20%, 10 Votes)
      VDM #1 : Rater un éléphant dans un couloir ! (10%, 5 Votes)
      VDM #4 : Tu peux m’aider ? (10%, 5 Votes)

  10. Guilhem

    23/10/2013 at 17:15

    Bonjour Hugues,

    Merci pour les résultats 🙂

    Le problème venait de mon navigateur.

    A bientôt.

  11. tazlenaz

    09/03/2017 at 16:45

    J’en ai un beau VDM qui m’est arrivé :
    ne pas tendre le bras devant le canon de ton pote sniper collé à toi, pour lui indiquer que d’autres joueurs arrivent sur la droite…surtout quand lui vise en face.
    Bilan un bille de 0.30 dans l’intérieur du biceps à 440 fps…à 10 cm…
    J’ai dansé lonnnnngtemps, trèèèèsss looooonnnnngtemps…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tribune libre

Les militaires aiment l’airsoft

Published

on

By

L’armée et l’airsoft sont 2 mondes distincts qui brassent 2 populations différentes :

  • les professionnels, qui exercent le métier des armes au quotidien. Ils se sont engagés pour la défense nationale. Ils sont formés et payé pour. Autant dire que leurs entraînements et donc leur niveau opérationnel ne peut être comparé à un civil qui exerce une activité de loisir.
  • les civils, qui pratiquent de manière récréative et ludique un loisir le week-end. Ils sont là pour s’amuser, se dépenser et passer du bon temps.

Et très souvent les premiers ont en horreurs les seconds. Pourquoi est-ce que je vous parle de ça ? Parce que j’ai appartenu à ces 2 mondes et que j’ai constaté que ces 2 groupes de populations se connaissaient en réalité assez mal (comme bien souvent quand 2 groupes de population se confrontent et se crachent dessus..). Du coup j’ai tenu à vous faire partager les plus belles pépites à ce sujet, d’un côté comme de l’autre 🙂 – et je vous assure que je n’ai absolument rien inventé (à peine corrigé quelques fautes pour un gain de lisibilité) !

Attention, parfois c’est un peu bête et méchant, souvent ça pique, et parfois c’est très très juste 🙂

Pourquoi les militaires n’aiment pas les airsofteurs ?

 

  1. Parce que certains se prennent pour des FS mais ne font pas de partie sous la pluie de peur de se mouiller ou abîmer leurs belles tenues hors de prix.
  2. Parce que certains portent des patchs et des écussons (des FS la plupart du temps) alors qu’ils sont même pas capables de courir 100 mètres sans s’essouffler.
  3. Parce que quand l’airsofteur commence à avoir froid, les pieds mouillés et la veste trempée il retourne a sa bagnole pour tout faire sécher, et si ça continue il rentre chez lui parce-que bon faut pas déconner !
  4. Parce qu’un jour un ami airsofteur a posté sur sa page FB un 24 décembre « soutien à tous mes frères d’armes en opération »
  5. Parce qu’ils se plaignent que les billes ça fait mal.
  6. Parce que ce sont des fragiles avec des corps de lâches.
  7. Parce que certains airsofteur se foutent des consignes de sécurité avec leurs canons qui se baladent “tkt c’est qu’une réplique”.
  8. Parce qu’ils portent portent des gratons d’ADJ ou de CNE et se prennent pour des commandos de l’apocalypse.
  9. Parce qu’ils se vantent d’avoir des techniques de ouf
  10. Parce qu’ils n’ont jamais galéré sur un bon stage commando d’enculé ou tu ramasses à mort …… ni passé une super semaine en trou de combat par moins 15 à la Courtine.
  11. Parce que j’en ai vu un courir avec un deagle (parce que “ça fait plus de dégât”) le doigt sur la détente.
  12. Parce qu’ils me sortent leur ration de combat le midi en mode camp tacticool, en me ventant les mérites de leur repas a 30€
  13. Parce que ce sont des mythos et qu’ils ont du meilleur matos que nous.
  14. Parce que leurs billes s’arrêtent avec une porte ou un putain de buisson.
  15. Parce que les airsofteurs mangent des rations à la pause midi et osent dire que c’est super bon !
  16. Parce qu’ils font les guerriers mais ils ont jamais tenu une arme de leurs vie et ça fait les connaisseurs.
  17. Parce qu’ils se la jouent Facebook expert en armement/tactique.
  18. Parce qu’ils pensent que les fougères peuvent leur sauver la vie !
  19. Parce qu’ils se prennent pour des militaires et veulent t’apprendre le taf.
  20. Parce que souvent le profil du geek corps de lâche qui rêve sa vie comme dans un call of.
  21. Parce qu’ils ne passent pas les tests psychotechniques au CSO avec un Luc léger pallier 2.
  22. Parce que je joue à Fortnite et Pubg et que j’ai fais des top1 je sais faire la guerre
  23. Parce que moi le seul truc qui me dérange c’est Jean Fragile qui pose avec son fusil en plastique, équipé comme un FS avec une vraie ciras, qui porte des écussons de régiments pour lesquels on ne lui autoriserait même pas à servir la bouffe à l’ordoche.
  24. Parce qu’ils se prennent pour des FS avec des plaques en mousses et la molette sous le chargeur mais qui te donnent des leçons de balistique !
  25. Parce qu’ils viennent te vendre leurs répliques comme du véritable armement “ah oui j’ai la même sensation de recule avec mon famas électrique
  26. Parce que je supporte pas ce type qui à l’airsoft fantasme sur le mythe du sniper… Explique moi l’intérêt d’équiper une jumelle sur un truc qui tir plus droit après 30m (et encore…).
  27. Parce qu’il y a beaucoup de produits pros en rupture de stock à cause d’eux !
  28. Parce que ces cons porte des gallons de bricard ou de bichef alors que nous on en chie pour les avoir ! Et le pire c’est qu’il se croit ops ces enculés ! (propos grossiers non censurés car criant de vérités) 🙂
  29. Parce que généralement ce sont des refoulés de l’armée et surtout des mythos qui vont s’amuser à porter des décorations achetée sur ebay (en gros usurper la profession de militaire c’est INTERDIT!!!!)
  30. Parce que une fois j’en ai vu au Mac Do en tenues – on aurait cru la Chute du Faucon Noir.
  31. Parce qu’ils pensent faire des truc de dingue en montant un bivouac, mangeant deux rations, courant dans la verte trois jours dans l’année alors que nous faisons cela régulièrement, que nous sommes réellement formé et qu’ils ne sont pas des soldats!
  32. Parce qu’ils essayent de serrer des femmes en leurs disant « regarde cette photo c’était en Guyane » alors qu’il sont juste dans la forêt à côté de chez eux
  33. Parce qu’ils nous piquent du matos/treillis dans les magasins mili et que souvent les magasins sont en rupture de stock à cause d’eux.
  34. Parce qu’une fois j’ai vu un type avec un béret de la légion étrangère un graton à l’envers de caporal chef (rouge) sur un treillis sable, le tout au 14 juillet.
  35. Parce qu’ils se prennent pour des commandos ! Et prenne plaisir à faire des campagnes de plusieurs jours à bouffer des rasquettes thon pomme de terre et dormir en tente Queshua.
  36. Parce qu’ils sont prêts à raquer 30 balles en surplus pour acheter une rasquette, alors qu’on connaît tous la vérité sur les rations…

Alors pourquoi les militaires sont jaloux des airsofteurs ?

  1. Parce que eux ils ne nettoient pas les chiottes.
  2. Parce qu’ils sont pas obligés de se raser par 0 degré chaque putain de matin.
  3. Moi je les aimes bien parce qu’ils achètent mes vieux treillis 20 boules ces tocards – “Treillis félin 2e REP spécial force : 300e
  4. Parce qu’ils n’ont pas le nettoyage armement à faire après avoir tiré.
  5. Parce qu’ils sont mieux équipés et font plus de combat.
  6. Parce que la plupart sont mieux payés et qu’ils font du combat pour s’amuser.
  7. Parce qu’ils ne connaissent pas la garde et les TIG.
  8. Parce que eux ne passent pas de jours entiers en mission « SURVEILLER » en lisière militaire avec comme point particulier un bosquet à 250m ; tout ça pour tirer 10 cartouches à blanc et finir en faisant « PAN PAN PAN » et rentrer du terrain et nettoyer l’armement jusqu’à 04h du mat’.
  9. Parce qu’ils n’ont pas besoin d’attendre 107 ans afin de percevoir ou réintégrer le matos.
  10. Parce qu’ils ne sont pas obligé de ramasser leurs putains d’étuis après chaque drill.
  11. Parce que eux ils tirent 2000 billes par chargeur sans frotter leur flingue après alors que toi seulement après 5 munitions à blanc tu y passes le reste de ta journée car l’armurier se la joue expert du SWAT.
  12. Parce que les mecs s’entraînent plus au combat que nous..

Et pourtant certains militaires adorent les airsofteurs

  1. Moi je les kiffe ils m’ont racheté tout ma matos après l’armée …. Même des trucs improbables genre casquette TTA, duvet d’hiver de 1986 …
  2. J’adore l’airsoft car niveau pédagogique on apprend beaucoup mieux en zub qu’avec des balles à blanc..
  3. On en parle un peu des bidasses qui s’équipent avec du matériel d’airsoft pour le terrain?
  4. On en parle des planqués en chambre qui esquivent les couleurs et le footing, qui attendent l’ordinaire avec impatience et qui jouent à FIFA jusqu’à 17h ?
  5. Prenez en exemple les Gaillards Softeurs à Belfort ( équipe du csa du 35 ) ou l’ASAG qui organisent tous les ans des Events pour récupérer des fonds pour soutenir l’armée. Depuis 4 ans ils récupèrent pas loin de 2000e par ans pour la cabat, alors qu’un chef de corps doit donner l’ordre d’acheter les bleuets de France pour avoir 1000e ( et eux ne sont que 15 ).

 

En conclusion

En conclusion je vous citerai un dernier commentaire qui pourrait assez bien résumer ce que pensent ces 2 mondes .. 🙂 Je vous laisse savourer :

Les miloufs qui ragent sur les softeurs parce qu’ils ont du meilleur matos qu’eux, et les softeurs qui se masturbent sur commando magazine. Et entre les deux y a les mecs qui vivent leur passion de l’armée ou de l’airsoft sans se prendre la tête.

 

Continue Reading

Tribune libre

Mes 10 citations martiales préférées

Published

on

By

L’autre soir j’étais en train de rédigé un article et pour vous illustrer le propos je me suis souvenu d’un proverbe militaire. Et là je me suis dit pourquoi pas !? Pourquoi pas vous livrer mes 10 citations martiales et proverbes favoris.  Certains ont été remaniés en mode airsoft 😉

Après tout ce sont de petites phrases simples qui renferment le plus souvent une vérité, une leçon avisée ou trait d’humour 😉

1 – Les billes alliées n´existent pas.

Ça peut paraître idiot, mais en vérité pas tant que ça. Gardez bien un oeil sur certains de vos équipiers et sur votre placement par apport à eux !

2 – Si c´est stupide mais que ça marche, ce n´est pas stupide.

A la fois drôle et criant de vérité ! Des fois on fait des espèces de conneries pour rigoler, et en vrai ça fonctionne 🙂 Allez avouez !

3 – Le chemin facile est toujours miné.

Évidemment ! Vous serez toujours attendus là où on s’attend à vous voir : la maison isolée, le chemin, le trou de combat, .. Autrement dit : la facilité n’est pas votre amie.

4 – Si l´ennemi est à portée, vous l´êtes aussi.

C’est évident mais beaucoup l’oublie semble t-il ! Ne négligez pas les couvertures.

5 – L´exception confirme la règle, et rend inutile le plan de bataille.

Les plans de batailles trop sophistiqués résistent rarement à la réalité. Il y aura toujours un grain de sable (ou des milliers) pour enrayer vos jolis plans. Faîtes simples et efficaces – croyez-moi !

6 – L´expérience du terrain est quelque chose que vous ne gagnez qu´après en avoir eu besoin.

Ahahaha .. on est tous passé par la première partie 😉 L’expérience du terrain s’acquière petit à petit, c’est un long apprentissage mais c’est peut être l’une de vos plus précieuses compétences !

7 – Tout ordre qui peut être mal compris le sera.

Véridique ! Autant en chef d’équipe qu’en Orga 🙂 Faites simple ! Toujours ! A chaque fois !

8 – Une fois dégoupillé, Monsieur Grenade n’est plus notre ami.

Oui c’est con, je sais. Pourtant j’ai bien le souvenir d’un mec ou deux qui avait zappé 🙂

9 – N’interrompez jamais l’ennemi lorsque celui-ci fait une erreur.

Tellement vrai ! Des fois observer laisser faire sera tellement plus bénéfique !

10 – Visez l’ennemi. (Notice imprimée sur les lances-roquettes américains)

Pour terminé sur une petite note qui va bien ! Posez-vous quand même la question de savoir pourquoi ils écrivent ça sur leurs lance-roquettes ? 😉

 

Continue Reading

Tribune libre

Le lexique de l’airsoft

Published

on

By

Voici un lexique non exhaustif reprenant les termes les plus utilisés en Airsoft.

A

  • ACM : All China Made: Une réplique d’airsoft est dite ACM si sa fabrication s’effectue en Chine (Chine Populaire).
  • A.C.O.G : Advanced Combat Optical Gunsight: système de visée monté sur les fusils d’assaut, employé par l’armée Américaine et possédant un faible grossissement (5.5x max)
  • AEP : Abréviation de Automatic Electric Pistol : gamme de répliques inauguré en 2005 par Tokyo Marui avec un glock 18C. Ce sont des répliques de pistolet fonctionnant sur le même principe que les AEG mais miniaturisés.
  • Airbreak : Petite tige sur le dessus d’un piston sur les répliques dites “Bolt” (réarmement manuel),
    qui décélère la vitesse du piston afin de limiter la puissance de l’impact entre celui-ci et la tête de
    cylindre. La réduction de l’airbreak permet de gagner quelques fps mais en augmentant les risques
    de casse.
  • APS3 : Désigne à la fois du lubrifiant siliconé et du gaz repacké par cybergun.
  • Armalite : Appellation commune des répliques de type m4/m16.
  • ARPAT : Army Pattern: Nouveau camo de l’US Army, il est digitalisé de trois couleurs. Le tan, le sage green et le foliage green. Ce camo est sensé camoufler son porteur dans tous les environnements (urbain, désert, forêt…).

B

  • Back-up : Souvent un GBB, fixé dans un holster et qui est utilisé lors de contacts rapprochés, en CQB, lorsque la réplique principale a été touchée, où lorsque l’on a plus de billes.
  • BB’s ou BB : Abréviation de Blank Bullets: Ce sont les billes que nous utilisons, généralement blanches. Les billes sont classées par grammage (qui va de 0.12g à 0.45g) et par taille (6mm pour les plus répandues et rarement 8mm.)
  • BB’s loader : Petit accessoire qui permet un rechargement rapide des billes, une sorte de chargette rapide moins compliquée, un Must have pour recharger ses chargeurs d’Aeg/Gbb
  • Bearing : Même rôle que les bushings, les bagues en acier sont cette fois sur roulements, permettant une vitesse de rotation accrue et une diminution des frottements. Cependant, beaucoup de bearings cassent sur les lourdes upgrades.
  • Biberon : contenant en forme de biberon servant à stocker et recharger rapidement en billes les magasins d’une réplique.
  • Bolt : appellation commune des fusils de snipers, qu’ils soient à gaz ou à ressort.
  • Bonnie Hat : chapeau de brousse à l’origine conçu pour l’US Army durant la guerre du Vietnam.
  • BS ou BrasS : barillet de précision.
  • B-U ou Bore Up : taille maximale de l’alésage (pour préciser la dimension à prendre en compte lors de raccordement, souvent d’un point de vue étanchéité) de diverses parties cylindriques ou circulaires d’une réplique.
  • Bullpup ou Bull-pup : Réplique ayant le chargeur placé derrière la poignée/détente, ce qui permet d’avoir une réplique plus ramassée tout en conservant un long canon. (Mais ça exclut l’utilisation d’une crosse pliante). Ex: Famas et Steyr Aug.
  • Burst : Cela signifie “éclater/exploser” en anglais, c’est le terme utilisé pour les rafales (généralement de trois billes). Peu de répliques possèdent ce mode de tir, les plus connues étant les PTW.
  • Bushing : bague en acier, insérée dans la Gearbox, et qui sert d’axe de rotation pour les engrenages. Elles sont au nombre de 6. Ces bagues supportent les très lourdes upgrades mais ne permettent pas, à l’instar des bearings, une rotation avec moins de frottements.

C

 

  • C.A ou Classic Army : Classic Army est réputé pour ses AEG toujours full métal (sauf dernière gamme), et une fiabilité qui s’améliore sans égaler TM. Lien vers le site officiel
  • Cache-flamme : Pièce qui se situe à l’extrémité du canon. Cette pièce sert sur une RS à atténuer la flamme qui est produite par l’explosion de la poudre et la compression des gaz. Dans le cas de l’AS cette pièce ne sert qu’à ajouter du réalisme à la réplique.
  • Cadence : Nombre de billes propulsées par une réplique en un temps donné.
  • CADPAT : Canadian Disruptive Pattern: Camo Canadien, c’est chronologiquement le premier camo digitalisé (avant même les USA). Ce camo est fait par ordinateur, puisqu’il est pixélisé, c’est-à-dire, avec des petits carrés de couleurs.
  • Camelbak : marque américaine basée en Californie à Petaluma. Camelbak est le créateur et leader mondiale du « hands-free hydration system », un système composé d’un réservoir et d’un tuyau muni d’un embout permettant de boire sans utiliser les mains. Le premier de leur produit devint très
    populaire dans le monde du VTT et du motocross.
  • Camo : abréviation de tenue camouflage.
  • CB ou Citizen Bandwith : poste récepteur-transmetteur via les ondes hertziennes (comme notre bonne vieille radio). Plus communément appelé Talkie-walkie.
  • C.E ou Centre Europe: camouflage actuel de l’armée française.
  • Chargette : ou chargette rapide : Ancêtre du bb’s loader, il s’agit d’un tube dans lequel on charge les billes avant de les pousser avec une baguette dans le chargeur de son AEG.
  • Charging handle: levier d’armement: sert à engager la première balle du chargeur sur une arme.
  • Cheap: On entend par cheap une réplique fabriquée à coût moindre, avec une qualité des matériaux inférieure au hi-end et moins de contrôle qualité/technique. Ce terme est principalement utilisé pour caractériser les répliques ACM.
  • Chronographe : ou plus couramment “chrony” : appareil de mesure. On place le canon dans un trou, et celui-ci nous donne la vitesse/joules/cadence selon les modèles.
  • Chien : Pièce se trouvant sur la partie arrière d’une arme de poing au niveau de la culasse. En airsoft, cette pièce peut être fixe ou mobile et sert à réarmer le mécanisme de percussion de la valve des chargeurs après chaque tir.
  • C.I.R.A.S : Abréviation de combat integrated releasable armor system: Veste permettant l’emport de plaques sapi et de beaucoup d’accessoires, compatible molle. Il en existe deux types : Maritime et Land.
  • CNC : usinage à commande numérique, les métaux sont découpés plus proprement, les marquages mieux réalisés.
  • Cocking lever : Levier d’armement extérieur au niveau de la culasse et servant a réarmer l’arme lors de l’insertion d’un nouveau chargeur.
    Coupleur : de chargeur : Pièce plastique ou métallique permettent de “fixer” 2 chargeurs ensembles.
  • CQB : Close Quarter Battle : Bataille en quartier clos, c’est le terme utilisé pour les parties en intérieur, en bâtiment. On dit aussi CQC (Close Quarter Combat).
  • C.Q.C ou close quarter combat (cqb : close quarter battle) combats en milieu clos (urbains, intérieur, etc).
  • Custom : se dit d’une réplique qui a subi des changements externes, qui a pour seul but l’esthétisme, ou le pratique.
  • Cybergun : Cybergun est une marque peu appréciée. Sa cause? Elle achète des répliques cheap (Dboys, Cyma…) et les revends deux à trois fois plus cher. Et quand elle ne le fait pas, elle les équipe du système BAX, qui se révèle moins efficace que le Hopup. Ces répliques ne sont pas compatibles (ou très peu) avec les autres marques. Le seul avantage que pourrai vous donner Cybergun serait une Garantie, même si les délais sont très longs (plusieurs semaines).
  • Cyma : Marque cheap, Cyma se démarque par de bonnes AK, avec une très bonne finition.

D

  • DBoys : marque cheap, Dboys se démarque des autres cheaps par leurs M4 fiables et robustes.
  • Deepfire : marque qui ne produisait que des pièces internes jusqu’à peu, notamment leurs pistons indestructibles, Deepfire s’est mis à fabriquer des AEG, de très bonne facture d’après les feedback.
  • DMR ou Desinated Marksman Rifle ou DMR est un des fusils snipers de l’USMC. Il est dérivé du M14.
  • DPM ou Disruptive Pattern Material est un dessin de camouflage utilisé principalement par les forcesbritanniques mais aussi dans beaucoup d’autres armées dans le monde entier, particulièrement dans d’anciennes colonies.
  • Drum : tambour: c’est l’appellation donnée aux chargeurs dits “tambours” (généralement de grosses contenances, entre 1000 et 6000 bbs)
  • Downgrade : inverse de l’upgrade : action qui consiste à changer les pièces d’une réplique afin de diminuer sa puissance et par conséquent, la rendre plus fiable.
  • Dump Pouch : poche à bric-à-brac pour les airsofteurs peu ordonnés, une large poche où l’on met les chargeurs vides, l’appareil photo, le paquet de cigarettes…

E

  • EBB ou Electric Blow Back : réplique de pistolet automatique à retour de culasse fonctionnant à l’électricité (équivalent d’un AEG sur le système de propulsion de la bille).
  • E.C.S.M.G ou Electric Compact Sub Machine Gun : répliques inventées par Tokyo Marui et fonctionnant sur le principe de l’AEG, avec une Gearbox miniaturisé pour tenir dans une mitraillette.
  • E.C.W.C.S ou Extended Cold Weather Clothing System : désigne une gamme de parkas et pantalons créés pour le port dans le froid ou sous la pluie. Plusieurs marques existent (Propper, Tru-spec…)

F

  • Fairplay : Ce terme me semble indispensable dans notre pratique. L’airsoft est basé autour de cette expression. Elle signifie respect des règles de jeu, code de conduite envers le jeu et les joueurs.
  • Falco : Marque d’optique, lunettes et monoculaires.
  • FDG ou Faute de goût, se dit parfois d’une réplique rendue volontairement (ou pas) ridicule.
  • FDD ou Frais de Douane : tout coli en provenance hors Union Européenne est taxable à hauteur de 19.6% du prix + les frais de dossier.
  • FDP ou Frais de Port : frais d’acheminement d’une réplique du magasin/shop jusqu’à votre domicile.
  • FPS ou Unité de mesure Anglaise pour la vitesse (pieds par seconde) très utilisé pour calculer la puissance d’une réplique.
  • Front sight : Visée mécanique avant d’une réplique
  • Full métal : Appellation désignant une réplique qui possède les même parties en métal que sur son homologue RS.

G

 

  • GBB : Gaz Blow Back : Une gamme de pistolets à gaz dont une partie du Gaz est utilisé pour faire reculer la culasse pour chambrer la bille suivant, cela simule l’effet de recul d’une vraie arme, c’est la gamme la plus répandue.
  • Gear : Désigne l’équipement individuel d’un airsofteur. Il peut s’agir des vêtements portés, et plus largement des accessoires, voire des répliques.
  • Gearbox : La Gearbox est la boite contenant tous le mécanisme des AEG. Sans Gearbox : pas d’Aeg
  • Geardos : Personne appréciant le matériel de haute qualité et de grande marque.
  • Ghillie : Vêtement de sniper/recon utilisé pour se fondre dans la nature (généralement, fait penser à un mix entre Chewbacca et un buisson…)
  • G.N : Jeu de rôles Grandeur Nature : Activité dont le concept original et convivial permet aux participants de vivre des scènes dignes des plus forts moments du cinéma ou de leur imagination. Mais ils en sont tous les acteurs, improvisant dans le cadre d’un scénario interactif qu’ils découvrent en direct et qui est mis en scène par l’association qui l’organise. Le G.N est facilement assimilable aux parties d’airsoft en fournissant a chaque joueur des ” compétences ” et en leur donnant diverses missions : Trahisons, négociations, escorte …
  • GNB : Gaz Non-Blow back : Réplique dont la culasse n’effectue pas un mouvement d’aller-retour lors du tir.
  • G&P : Marque hi-end, G&P se caractérise par des M4 de très belle facture, aussi bien au niveau interne qu’externe. La seule chose que l’on pourrait leur reprocher, c’est qu’elles sont souvent trop puissantes (360fps) et nécessite une petite révision (joint Hopup).
  • Green : Appellation commune du Green gaz, gaz puissant étant utilisé uniquement dans les répliques full metal (enfin, en général…)
  • Guarder : Marque hi-end, qui ne fournit que des pièces détachées. La marque est réputée pour son joint Hopup, ses kits bore-up et c’est une des seules marques (avec G&P) à proposer des pièces détachés pour Gearbox version 7.

H

  • Handguard : garde-main: Partie avant d’une arme, servant à protéger la main faible du tireur de la chaleur du canon.
  • HFC-134a : Gaz très peu puissant, le gaz idéal pour une réplique japonaise (Marui, Tanaka, marushin, etc.) souvent boudé par les joueurs car dans l’esprit des gens : plus de puissance : meilleure portée…
  • HG : High Grade : haut niveau, haute qualité
  • Hi-cap : ou Hicap : littéralement: “Haute capacité” Les Hicaps sont donc des chargeurs haute capacité fonctionnant avec une molette qui comprime un ressort, agissant ainsi sur une roue qui entraine les billes dans le puits de chargement.
  • Hi-End : Désigne les répliques/accessoires de haute qualité. Opposition avec le Cheap.
  • Highlander : Appellation commune pour désigner les tricheurs qui ne sont, selon eux, jamais touché, ou, jamais “mort” (comme dans le film Highlander…)
  • Holster : Poche fait exclusivement pour contenir un GBB en ayant la forme de celui-ci, il se porte a la cuisse, l’épaule ou la ceinture.
  • Hop-up : ou Hopup : Système de correction de trajectoire inventé par Tokyo Marui, il donne un effet de rotation à la bille et permet de donner plus de portée à celle-ci. La quasi-totalité des répliques sont équipées de ce système.
  • HW : Heavy Weight : Poids d’un accessoire ou d’une réplique. Représente plus couramment un ABS de haute densité.

I

  • I.C.S : Marque produisant essentiellement des M4 et MP5. Leur gamme de MP5 est très réputée au niveau fiabilité et esthétisme.
  • Inokatsu : Célèbre marque vénérée par les adorateurs d’AK. Inokatsu produit des kits de grande qualité pour AK, très proche du RS et d’une finition magnifique.

J

  • J-armory : Filiale de WA, propose uniquement des répliques de pistolet de la marque Springfield Armory, toutes les réplique sont au standard SCW3, devrait disparaitre à terme depuis que WA a sorti des SA directement sous sa marque.
  • J.D.R : Jeux de rôle: peuvent être sur table (Wargames), mais ceux qui nous intéressent sont les
    G.N.
  • Jing Gong : Marque cheap, qui possède un large éventail des différentes répliques sur le marché. Un downgradage est souvent à faire, mais beaucoup de personnes apprécient la qualité de leurs répliques. (Notamment leurs G36.)
  • Joules : Unité d’énergie correspondant a un force. (Voir FPS)

K

  • KJW : Kuan-Ju Works : Fabricant Taiwanais de répliques GBB (pistolets et fusils). Le meilleur de leur catalogue est composé de copies tout métal de pistolets Tokyo Marui. Si elles n’ont pas vraiment les qualités balistiques des originales japonaises, leurs répliques sont réputées très fiables et supportent les gaz les plus puissants grâce à la législation taïwanaise moins restrictive sur la puissance limite.
  • Krylon : Marque de peinture, ils ont une gamme d’articles allant de la peinture pour plastique à la peinture pour armes réelles.

L

  • Laryngophone : C’est un micro qui se met sur la pomme d’Adam/trachée
  • Low-cap : Chargeur à capacité réduite, ne nécessitant pas de moletage. La contenance varie entre 30 et 70 coups.
  • L.W.H.: Lightweight Helmet : Casque développé pour les Marines dans le but de remplacer le PASGT. Même s’il ressemble fortement à celui-ci, le LWH possède une sangle 4 points et est plus léger de 6 onces. Les principaux utilisateurs sont les Marines.

M

  • Mag : chargeur : Désigne les chargeurs de billes que l’on introduit dans une réplique. Le mot “mag” est employé afin de les différencier des chargeurs de batteries. Mag est l’abréviation de “magazine”.
  • Maglite : Gros fabricant de lampes de poches, elles ont notamment été conçues pour être utilisées par les corps policiers, les agents de sécurité et les pompiers.
  • mAh : milliAmpère par heure: Besoin en consommation électrique d’une réplique. Plus l’ampérage est élevé sur une batterie, plus l’autonomie de celle-ci sera longue (en plus d’augmenter légèrement la cadence.)
  • Medic Pouch : poche de médecin : Poche où l’on peut entasser le matériel de premier secours, les pansements, les ciseaux, les potions magiques et autres préservatifs… Quand tout ceci ne se trouve pas dans la Dump Pouch parce que l’on à affaire à un airsofteur désordonné.
  • M.I.C.H.: Modular Integrated Commucation Helmet : Casque léger conçu pour les forces spéciales. Il procure une bonne protection balistique mais aussi une non balistique. Il intègre la possibilité de porter sous le casque (en restant relativement agréable) un headset (casque audio).
  • Mid-cap : ou Midcap : Chargeurs fonctionnant sur le principe des chargeurs standards (avec un simple ressort) mais d’une capacité plus grande, généralement 110-160billes.
  • Mil-Dot : Aide à la visée d’une lunette de tir. Constituée en général d’une ligne horizontale et verticale coupées perpendiculairement en leur milieu.
  • Mini : Abréviation de mini-AEG. Désigne les répliques destinées aux mineurs, et inférieurs à 0.08 joules. Elles sont, en plus de la faible vélocité qu’elle délivre, esthétiquement “aplaties”.
  • Moletter : Action de tourner la molette sous un chargeur hi-cap dans le but de remonter un certain nombre de billes dans le puits du dit chargeur lorsque celui-ci est vide.
  • M.O.L.L.E : MOdular Lightweight Load-carrying Equipment : Le molle est un système d’attachement moderne et de plus en plus répandu, il consiste en bandes de tissus où viennent se glisser dessusdessous les poches correspondantes.
  • Multicam : Camo qui n’est pas utilisé officiellement. Le but était de faire un camo universel (qui passe partout). Au lieu de jouer sur une couleur universelle et un camo digitalisé comme l’ARPAT, le multicam renvoie la couleur dominante de l’environnement.

N

  • NBB : Abréviation de No Blow Back. Inverse du GBB. Gamme de pistolet à gaz où la culasse ne bouge pas.
  • Newbie : Contrairement au terme noob, newbie désigne les joueurs débutants, mais sans être péjoratif. Bien sûr le sens de la phrase vient avec.
  • Noob : Terme péjoratif qui désigne les joueurs qui pensent en savoir plus que tout le monde. Se faire traiter de noob n’a rien de très glorieux.
  • Nozzle : bec d’air : pièce en forme de cône, située à l’avant de la Gearbox et ressortant par celle-ci. Cette pièce est maintenue au tappet plate et fait des mouvements de va-et-vient afin de chambrer les billes dans le bloc Hopup.
  • NVG : Night Vision Googles : lunettes de visée nocturne. Attention, en France, celles ce sont réglementées.

O

  • OP : Opération: Terme donné aux grandes parties d’airsoft rassemblant plus de joueurs que d’habitude.
  • Out : sorti : Elimination d’un joueur lorsqu’il est touché. Le fait de dire “out!” lui permet de rentrer au camp, attendre par terre, tout est question de scénario.

P

  • Pattern : Schéma, motif
  • P.A.S.G.T.: Personal Armor System for Ground Troops : Ancien casque des armées US en général (US army, Marines…).
  • P.D.I : Marque japonaise fabricant des pièces internes et externes d’upgrade pour AEG, GBB et Bolt : canons internes et externes, détentes, chiens, cache-flammes, têtes de piston, etc.
  • Picatinny : Système de montage sur rail pour les accessoires Airsoft et RS au standard de l’US army (MIL-STD-1913)
  • Piston : Pièce interne d’un AEG/AEP. Il est entrainé pas les engrenages et poussé par le ressort, comprimant de l’air afin d’expulser les billes. C’est une pièce qui subit beaucoup de contraintes physiques.
  • Piston sear : C’est la pièce qui retient le piston en arrière sur les répliques de snipe.
  • Pouch : Poche désigne souvent les poches que l’on fixe sur une C.I.R.A.S
  • PTW : Personal Training Weapon : Produit par Systema, les modèles PTW (M4 et MP5) sont les must des AEG. Une finition exemplaire, un système de tir géré électroniquement et une puissance interchangeable.

R

  • R.A.S : Rail attachment System: cf.: R.I.S: les seuls changements sont le système d’attache au gardemain, la numérotation des systèmes ainsi que les types de canons pouvant être utilisés avec.
  • R.A.V : Releasable Assault Vest : Cette veste constitue à la fois un gilet pare-balle et une chasuble d’assaut compatible Molle. Son originalité réside dans la présence d’une poignée d’extraction rapide.
  • Red-dot : point rouge: Une aide a la visée pour une acquisition plus rapide de la cible avec un Grand champ de vision, pas de grossissement, et un point rouge au milieu. L’avantage principal étant de pouvoir viser les deux yeux ouverts.
  • Rear Sight : Visée mécanique arrière d’une arme/réplique.
  • R.I.S : Rail Interface System : Rail pouvant accueillir tout accessoire. cf: R.A.S
  • RS : ou MilSim:Real Steel : Tout ce qui se rapporte au vrai, comme les armes réelles ou tenues.

S

  • Shims : rondelles de calages: Rondelles métalliques de différentes épaisseurs (0.2mm, 0.5mm etc) se glissant entre l’engrenage et le bushing d’un AEG pour caler correctement les engrenages afin de limiter le jeu latéral.
  • SMG : Sub-Machine Gun : Plus connu en France sous le nom de Pistolet Mitrailleur (PM) ou encore Mitraillette, ce type d’arme est apparu lors de la Première Guerre Mondiale.
  • Spring : Réplique devant être rechargée après chaque tir manuellement. Ce sont généralement des répliques bas de gamme et donc peu coûteuses. Excepté les Bolts.
  • Spring guide : Pièce interne, en forme de cône, sur laquelle le ressort est placé et qui fait office de guide.
  • Star : Marque Hi-end, Star conçoit de très bons AEG, notamment leurs G36.
  • Steel : acier : voir RS.
  • Surefire : Marque de lampes, Surefire est employé par les unités Américaines et sont d’une très grande fiabilité.
  • Systema : Systema produit des pièces internes de haute qualité, excepté leurs pistons, et produit notamment les PTW.

T

  • Tappet plate: Pièce en plastique, qui sert à bouger le nozzle et qui est entrainé par les engrenages.
  • TAN : Couleur Sable.
  • T.M : Tokyo Marui : Marque créatrice de l’AEG, Tokyo Marui présente une gamme quasi complète de tous les AEG. Venant du Japon, TM possède son succès à travers plusieurs choses: un Hopup merveilleux et une fiabilité à toutes épreuves d’origine.

U

  • UCP : Universal Camouflage Pattern. (Voir ARPAT
  • Upgrade : Action qui désigne le fait de changer les pièces internes d’une réplique afin de la rendre plus performante et/ou de gagner en puissance

V

  • VFC : Marque hi-end, une bonne voire très bonne fiabilité pour leurs répliques, avec un aspect esthétique impeccable. Cependant, leur catalogue est restreint.

 

Merci pour votre attention !!

Et encore merci à Simon McH alias Psychos et son ESRAA sur laquelle je me suis appuyé ainsi qu’à Midma de France-Airsoft pour la qualité de son lexique réalisé.

A bientôt sur ww.airsoft-attitude.fr ou sur le terrain qui sait !

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Continue Reading

Rejoignez-nous sur Facebook

Explorer une thématique

Tendance

Copyright © 2012 Blog Airsoft Attitude - Pour nous contacter : blog.airsoftattitude@gmail.com