Connect with us

Tribune libre

L’inconscience du débutant

Published

on

Laissez moi vous raconter une petite histoire. Celle de ma toute première réplique : le Walther P99 Umarex Co2 Blowback. Une réplique magnifique. C’est la toute première que j’ai acheté. Maniable, belles finitions, bonne tenue et blowback !!! Petite parenthèse : le Walther P99 a été utilisé pour la première fois par James Bond dans Demain ne meurt jamais. Plutôt classe non ?!

Umarex Walther P99, puissance replique, gun, FPS, débutant, blessure, airsoft, attention, danger airsoft

Donnés techniques du P99 (airsoft) : P99 Umarex, puissance replique, gun, FPS, débutant, blessure, airsoft, attention, danger airsoft

  • Poids : 630 g
  • Tir : semi-auto
  • Energie : CO2
  • Matière : ABS, culasse métal
  • Hopup : fixe
  • Longueur : 180 mm
  • Culasse : mobile
  • Chargeur : 15 billes
  • Puissance : 450 FPS (environ 2J)
  • Fabricant : UMAREX

Un achat de débutant !

Malheureusement la puissance est un véritable problème comme vous pouvez le constater. Environ 2 joules !! J’ai acquis cette toute première réplique sur un coup de tête, sans trop me renseigner vis-à-vis de la législation et des limites légales en partie. Un véritable achat coup de cœur d’un débutant !

Ce que j’en pense :

Je déconseille totalement son utilisation : au contact s’est un véritable danger, et à distance la précision d’une réplique de point est très aléatoire. Au final j’ai testé le P99 sur moi même à une petite dizaine de mètres : gros bleu sur la poitrine et on sent bien la bille. Imaginez donc un tir à la tête ou dans des zones fragiles ! Du reste, un tir à 30 mètres a quand même explosé le cadran de ma montre. Du coup je n’utilise mon P99 qu’en tir « sportif » car à ce jour je n’ai trouvé aucune façon de le downgrader. Et c’est bien dommage..

Blessure Airsoft, puissance replique, gun, FPS, débutant, attention, danger airsoft

Test en partie

Néanmoins, j’ai quand même eu l’audace (certains dirons que c’était de l’inconscience voir de la bêtise et ils auront totalement raison) de l’utiliser une fois en partie en tant que back-up. En me disant qu’avec un grammage important (de la 0,28 si je me souviens bien) cela irait quand même en visant la poitrine de mes adversaires. Grave erreur !

Je me suis retrouvé à investir un bâtiment, le P99 au poing. Je jette un coup d’œil discrètement dans la pièce. Derrière un obstacle une tête qui dépasse. Hmmm … tentant ! Je mets en joue et je contourne discrètement en espérant cibler une partie moins dangereuse. En définitive je suis repéré et me fait éliminer sans pouvoir répliquer. Frustrant.

Airsoft backup

La partie continue, un adversaire en ligne de mire à une dizaine de mètre. Je vise et tire 2 coups à la poitrine. Oups. La pauvre demoiselle avait les bras nus et à pris une belle décharge et une jolie marque ! Et croyez-moi, il n’y avait pas que de l’amour dans son regard. Mea Culpa donc. J’arrête les frais, m’excuse auprès de la jeune femme et range ma réplique .. définitivement.

Quelques semaines plus tard, nous avons reçu une Team invitée. L’un d’eux était équipé de ce fameux P99. Tout aussi insouciant que moi il l’a utilisé sans trop se poser de question. Jusqu’à ce qu’il tire à la 0,20 sur le haut du crâne de quelqu’un. Je vous laisse imaginer les dégâts.

backup P99

Résultat des courses :

Une superbe réplique injouable en partie à mon sens. Que vous débutiez, ou non, ne prenez pas à la légère les conseils de sécurité ! Le risque de blessure existe réellement et l’Airsoft reste une façon de passer un bon moment. Prenez donc bien le temps de vous renseigner (sur le web ou auprès des membres expérimentés de votre équipe) et.

 

Logo Airsoft Attitude Vieillit


Continue Reading
Advertisement
20 Comments

20 Comments

  1. Matt

    15/05/2013 at 15:02

    Salut tu peux downgrader ton P99 en changeant le ressort et en mettant une tige de coton tige au niveau du hop up pour réduire le trou de sortie. Excuse mon approximation. tu as des infos ici :

    http://forum.france-airsoft.fr/forum/index.php?showtopic=170741

    Par contre je te déconseille la partie ou il agrandit le trou pou augmenter le kick du blowback et faire perdre de la puissance au PA..

    Ma solution suffit à redescendre a 350fps à condition de trouver le bon ressort.

    • Hugues

      15/05/2013 at 15:56

      Et bien merci pour l’info Matt !! Je ne suis absolument pas bricoleur mais je vais regarder ça attentivement ^^ Toi même tu as déjà réalisé l’opération ?

  2. Sport Attitude

    16/07/2013 at 12:13

    Article très intéressant à présenter je pense impérativement aux néophytes (surtout les plus jeunes), qui ont un peu trop tendances à se tourner vers des modèles non conformes, mais aussi à l’image des répliques qu’ils trouvent dans les jeux vidéos etc

  3. JDavis

    30/07/2013 at 21:34

    Haaaa…. le P99 ! J’adore cette réplique !
    J’ai eu la chance de le trouver en GBB, mais mon seule soucis est de ne plus pouvoir trouver des pièces pour les réparer en cas de casse ! :'(

    Très bon article, chez nous (Belgium), la plupart des teams interdisent le CO² à cause de ce problème de puissance et de (excusez moi l’expression) cow-boy !
    Ce qui est dommage car il existe maintenant de très bonne réplique au CO² qui sont dans les normes, mais tant que ce ne sera pas approuvé par tous, pas de réplique de poing au CO²

  4. best airsoft factory

    22/05/2014 at 14:16

    Une belle réplique certes mais qui fonctionne au CO2. En plus d’être plus puissant que les répliques qui ne fonctionnent pas au gaz, elle est également un peu moins précise mais surtout plus à risque.
    J’ai remarqué que beaucoup d’équipe ne les autorisées pas lors des events par mesure de sécurité.

    A bientôt. Seb

  5. Mouollet

    18/07/2014 at 21:38

    Bonjour, je débute en airsoft, je cherche une réplique pour du tir sur cible et éventuellement des parties et je suis très intéressé par ce P99 mais sa puissance est trop élevée donc Matt (ou quelqu’un d’autre) peux m’expliquer l’histoire du ressort, donner la taille du ressort, où tu te l’ai procuré… Est-ce que l’arme réagira différemment (moins de précision, etc. à part la baisse de puissance) ? Merci.

    • Hugues

      19/07/2014 at 11:38

      Bonjour !
      Je ne suis pas un grand spécialiste du matériel malheureusement. Quelle la réplique la plus fiable pour du tir sur cible ? Et comment modifier le P99 ? Désolé mais perso je sèche.

  6. MangousTTE

    07/08/2014 at 23:52

    Bien vu cet article. Ca confirme ce que j’ai déjà vu et entendu ci et là. Dommage car il est superbe ce petit CP99. Je l’ai testé dans mon parking ya quelques mois (un ami l’avait acheté), il m’a semblé en effet un certain manque de précision. Et dans l’optique de jouer en partie, hors de question de dégommer les gars en face au sens propre.
    DU coup, je suis à la recherche d’un modèle de remplacement (de préférence avec blowback) qui me plaise et soit compatible avec les parties.
    SI vous avez une idée…
    Joli article une fois de plus, et désolé pour les bobos. lool

    • B-Low

      01/10/2014 at 01:05

      Etant propriétaire d’un P99 que je n’utiliserais jamais en partie (et que je vends ce mercredi premier octobre à un pote) ainsi que de 9 autres GBB, je n’ai qu’une chose à dire, le USP.45 ressemble à s’y méprendre au P99 niveau blowback et utilisation, tout en étant légal et confortable. Je te le conseille !

      • Hugues

        01/10/2014 at 12:41

        Merci pour l’info ! C’es noté je vais regarder ça ^^

  7. Falifaly

    16/03/2015 at 04:26

    Quelqu’un ici a-t-il déjà essayé le kit ronin sur le P99?

  8. Anonyme

    21/05/2015 at 02:31

    Il faut simplement tirez environs 5 a 6 coups avznt de lont appel bleeder la bonbonne.. le gaz ayant tendance a prendre de l’expansion à la chaleur.. En le Bleedant.. Vous diminuez la pression.. et évitez ainsi les HOT GUNS . jai un p99 (CO2) Un kwc 1911 (encore co2) et je les bleed avant.. aucunes modififications autre que le canon.. 375 fps. stable.. ça nescessaire de faire un downgrade

  9. miko

    21/11/2015 at 13:33

    Il est possible de downgrad se modèle très facilement et sans endommager quoi que ce soit.. Ni ressort ni rien…
    Tout simplement en ajoutant une rondelles de 1 à 2 mm d’épaisseur en fonction de la puissance désirée…
    Cette rondelles se place juste devant un petit ressort à l’intérieur du cylindre (dur à dévisser) d’échappement des gaz qui se trouve à l’arrière de la réplique juste au dessus de la cartouche de gaz…
    En effet le ressort aura une course moins importante et donc le temps d’échappement de gaz sera diminuer….
    Un downgrad propre et facile qui permet de rendre la réplique jouable….

    • Hugues

      24/11/2015 at 12:57

      Oh super merci pour l’info !

  10. ts98mlv

    03/07/2016 at 14:38

    Bonjour, j’ai moi aussi acheté non pas une mais deux répliques co2 (umarex) en étant débutant. Achats que je regrette amèrement car en plus de la puissance de ces armes (étant supérieur à 2j ce sont des armes), ces répliques ne sont pas fiables : en partie (oui je sais j’ai eu l’inconscience de les prendre en partie :'( ) une d’elles m’a éclaté dans la main et l’autre le chargeur fuit atrocement. Je précise que ces répliques sont le TS8017 de chez Tokyo Soldier (Umarex) et le hk p8 d’umarex.
    Je déconseille TRES fortement d’acheter des répliques co2 : c’est trop puissant et peu/pas fiable mais surtout très dangereux (je me suis fait tirer dessus par ces répliques et à chaque fois ou presque à plus de 10m je saignais donc je n’imagine même pas en dessous des 5m…)

  11. Eric

    02/09/2016 at 00:17

    Post très intéressant… J’ai 50 ans j’avais envi d’une réplique pour tirer dans mon jardin un spring à 30€ , Puis je me suis penché sur la question. 30€ pour un morceau de plastique qui crache des billes dans tous les sens ? C’est chaud quand même… J’ai téléphoné à des revendeurs ! Très pro ! Le bas de gamme reste inintéressant pour eux et pour nous aussi tous comptes fait, puis il cherche à vous vendre leur stock, normal… J’ai fait le tour du net et me suis rendu sur un terrain pour discuter avec des joueurs. Et mon raisonnement à changé ! Quitte à dépenser de l’argent autan le faire intelligemment. Je m’explique… 30€ pour acheter une bouse qui va rester dans un coin ? C’est con, alors mon raisonnement a été le suivant / prendre une réplique qui se rapproche le plus possible de l’arme réelle donc full métal et blowback pour tirer dans son jardin plus marrant avec de la puissance, Et si demain je veux jouer ? Je suis donc parti sur une réplique gaz qui est compatible co2, J’ai de la puissance avec mon co2 je tire des cibles à 30 mètres et avec le gaz je n’ai pas de scrupule à tirer un méchant à 10 mètres. Pour 90€ j’ai acheté un CZ P09 gaz/co2 …

  12. pierre marsal

    31/10/2016 at 18:01

    Bonjour,

    mon fils de 14 ans veut faire avec quelques amis du même age du air soft…sur le principe je ne suis pas contre d’autant qu’un de ses amis a un terrain.
    je souhaiterais donc avoir quelques renseignements :
    quelles armes sont les moins dangereuses ( gaz? ressort? ou autre? ) et qui donne quand même quelques sensations ?
    j’imagine qu’il faut un équipement de sécurité mais lequel prendre à part la tête ( casque intégral ou autre?) quelles autres parties du corps ?
    et si il blesse un camarade niveau assurance ? faut-il s’inscrire dans un club ?
    voilà pelle mêle quelques questions en espérant que vous puissiez m’apporter des réponses et faire taire mes inquiétudes.
    merci à tous .
    Pierre.

    • Hugues

      02/11/2016 at 09:35

      Bonjour Pierre,

      La pratique de l’airsoft est interdite aux mineurs. Voir notre article : https://www.airsoft-attitude.fr/legislation-sur-lairsoft/
      Néanmoins il existe des répliques inférieures à une certaine puissance pouvant être utilisées. A minima une paire de lunettes balistiques est impérative (quelque soit la puissance une bille dans l’œil fera des dégâts). Niveau assurance vous ne serez pas couvert et inscription dans un club est rigoureusement impossible car je le répète interdit aux mineurs.

      J’espère avoir répondu à vos interrogations.

  13. Robin Kaaz Moya

    13/09/2017 at 18:05

    J’ai fait pareil avec ma réplique de Dan Wesson. L’avantage, c’est qu’on fait cette erreur une seule fois ! ^^’

  14. Jean

    05/06/2018 at 15:27

    Bonjour, mon pistolet spring (m1911A1) tire mais depuis ce matin elle partent dans n’importe quel sens (souvent vers le haut) je connais la raison mais je ne sais pas comment réparer… la culasse c’est coincée en arrière et j’ai forcer pour que toutes les billes une à une tombe par le canon… Voilà. Merci à ceux qui maiderons

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tribune libre

Le lexique de l’airsoft

Published

on

By

Voici un lexique non exhaustif reprenant les termes les plus utilisés en Airsoft.

A

  • ACM : All China Made: Une réplique d’airsoft est dite ACM si sa fabrication s’effectue en Chine (Chine Populaire).
  • A.C.O.G : Advanced Combat Optical Gunsight: système de visée monté sur les fusils d’assaut, employé par l’armée Américaine et possédant un faible grossissement (5.5x max)
  • AEP : Abréviation de Automatic Electric Pistol : gamme de répliques inauguré en 2005 par Tokyo Marui avec un glock 18C. Ce sont des répliques de pistolet fonctionnant sur le même principe que les AEG mais miniaturisés.
  • Airbreak : Petite tige sur le dessus d’un piston sur les répliques dites “Bolt” (réarmement manuel),
    qui décélère la vitesse du piston afin de limiter la puissance de l’impact entre celui-ci et la tête de
    cylindre. La réduction de l’airbreak permet de gagner quelques fps mais en augmentant les risques
    de casse.
  • APS3 : Désigne à la fois du lubrifiant siliconé et du gaz repacké par cybergun.
  • Armalite : Appellation commune des répliques de type m4/m16.
  • ARPAT : Army Pattern: Nouveau camo de l’US Army, il est digitalisé de trois couleurs. Le tan, le sage green et le foliage green. Ce camo est sensé camoufler son porteur dans tous les environnements (urbain, désert, forêt…).

B

  • Back-up : Souvent un GBB, fixé dans un holster et qui est utilisé lors de contacts rapprochés, en CQB, lorsque la réplique principale a été touchée, où lorsque l’on a plus de billes.
  • BB’s ou BB : Abréviation de Blank Bullets: Ce sont les billes que nous utilisons, généralement blanches. Les billes sont classées par grammage (qui va de 0.12g à 0.45g) et par taille (6mm pour les plus répandues et rarement 8mm.)
  • BB’s loader : Petit accessoire qui permet un rechargement rapide des billes, une sorte de chargette rapide moins compliquée, un Must have pour recharger ses chargeurs d’Aeg/Gbb
  • Bearing : Même rôle que les bushings, les bagues en acier sont cette fois sur roulements, permettant une vitesse de rotation accrue et une diminution des frottements. Cependant, beaucoup de bearings cassent sur les lourdes upgrades.
  • Biberon : contenant en forme de biberon servant à stocker et recharger rapidement en billes les magasins d’une réplique.
  • Bolt : appellation commune des fusils de snipers, qu’ils soient à gaz ou à ressort.
  • Bonnie Hat : chapeau de brousse à l’origine conçu pour l’US Army durant la guerre du Vietnam.
  • BS ou BrasS : barillet de précision.
  • B-U ou Bore Up : taille maximale de l’alésage (pour préciser la dimension à prendre en compte lors de raccordement, souvent d’un point de vue étanchéité) de diverses parties cylindriques ou circulaires d’une réplique.
  • Bullpup ou Bull-pup : Réplique ayant le chargeur placé derrière la poignée/détente, ce qui permet d’avoir une réplique plus ramassée tout en conservant un long canon. (Mais ça exclut l’utilisation d’une crosse pliante). Ex: Famas et Steyr Aug.
  • Burst : Cela signifie “éclater/exploser” en anglais, c’est le terme utilisé pour les rafales (généralement de trois billes). Peu de répliques possèdent ce mode de tir, les plus connues étant les PTW.
  • Bushing : bague en acier, insérée dans la Gearbox, et qui sert d’axe de rotation pour les engrenages. Elles sont au nombre de 6. Ces bagues supportent les très lourdes upgrades mais ne permettent pas, à l’instar des bearings, une rotation avec moins de frottements.

C

 

  • C.A ou Classic Army : Classic Army est réputé pour ses AEG toujours full métal (sauf dernière gamme), et une fiabilité qui s’améliore sans égaler TM. Lien vers le site officiel
  • Cache-flamme : Pièce qui se situe à l’extrémité du canon. Cette pièce sert sur une RS à atténuer la flamme qui est produite par l’explosion de la poudre et la compression des gaz. Dans le cas de l’AS cette pièce ne sert qu’à ajouter du réalisme à la réplique.
  • Cadence : Nombre de billes propulsées par une réplique en un temps donné.
  • CADPAT : Canadian Disruptive Pattern: Camo Canadien, c’est chronologiquement le premier camo digitalisé (avant même les USA). Ce camo est fait par ordinateur, puisqu’il est pixélisé, c’est-à-dire, avec des petits carrés de couleurs.
  • Camelbak : marque américaine basée en Californie à Petaluma. Camelbak est le créateur et leader mondiale du « hands-free hydration system », un système composé d’un réservoir et d’un tuyau muni d’un embout permettant de boire sans utiliser les mains. Le premier de leur produit devint très
    populaire dans le monde du VTT et du motocross.
  • Camo : abréviation de tenue camouflage.
  • CB ou Citizen Bandwith : poste récepteur-transmetteur via les ondes hertziennes (comme notre bonne vieille radio). Plus communément appelé Talkie-walkie.
  • C.E ou Centre Europe: camouflage actuel de l’armée française.
  • Chargette : ou chargette rapide : Ancêtre du bb’s loader, il s’agit d’un tube dans lequel on charge les billes avant de les pousser avec une baguette dans le chargeur de son AEG.
  • Charging handle: levier d’armement: sert à engager la première balle du chargeur sur une arme.
  • Cheap: On entend par cheap une réplique fabriquée à coût moindre, avec une qualité des matériaux inférieure au hi-end et moins de contrôle qualité/technique. Ce terme est principalement utilisé pour caractériser les répliques ACM.
  • Chronographe : ou plus couramment “chrony” : appareil de mesure. On place le canon dans un trou, et celui-ci nous donne la vitesse/joules/cadence selon les modèles.
  • Chien : Pièce se trouvant sur la partie arrière d’une arme de poing au niveau de la culasse. En airsoft, cette pièce peut être fixe ou mobile et sert à réarmer le mécanisme de percussion de la valve des chargeurs après chaque tir.
  • C.I.R.A.S : Abréviation de combat integrated releasable armor system: Veste permettant l’emport de plaques sapi et de beaucoup d’accessoires, compatible molle. Il en existe deux types : Maritime et Land.
  • CNC : usinage à commande numérique, les métaux sont découpés plus proprement, les marquages mieux réalisés.
  • Cocking lever : Levier d’armement extérieur au niveau de la culasse et servant a réarmer l’arme lors de l’insertion d’un nouveau chargeur.
    Coupleur : de chargeur : Pièce plastique ou métallique permettent de “fixer” 2 chargeurs ensembles.
  • CQB : Close Quarter Battle : Bataille en quartier clos, c’est le terme utilisé pour les parties en intérieur, en bâtiment. On dit aussi CQC (Close Quarter Combat).
  • C.Q.C ou close quarter combat (cqb : close quarter battle) combats en milieu clos (urbains, intérieur, etc).
  • Custom : se dit d’une réplique qui a subi des changements externes, qui a pour seul but l’esthétisme, ou le pratique.
  • Cybergun : Cybergun est une marque peu appréciée. Sa cause? Elle achète des répliques cheap (Dboys, Cyma…) et les revends deux à trois fois plus cher. Et quand elle ne le fait pas, elle les équipe du système BAX, qui se révèle moins efficace que le Hopup. Ces répliques ne sont pas compatibles (ou très peu) avec les autres marques. Le seul avantage que pourrai vous donner Cybergun serait une Garantie, même si les délais sont très longs (plusieurs semaines).
  • Cyma : Marque cheap, Cyma se démarque par de bonnes AK, avec une très bonne finition.

D

  • DBoys : marque cheap, Dboys se démarque des autres cheaps par leurs M4 fiables et robustes.
  • Deepfire : marque qui ne produisait que des pièces internes jusqu’à peu, notamment leurs pistons indestructibles, Deepfire s’est mis à fabriquer des AEG, de très bonne facture d’après les feedback.
  • DMR ou Desinated Marksman Rifle ou DMR est un des fusils snipers de l’USMC. Il est dérivé du M14.
  • DPM ou Disruptive Pattern Material est un dessin de camouflage utilisé principalement par les forcesbritanniques mais aussi dans beaucoup d’autres armées dans le monde entier, particulièrement dans d’anciennes colonies.
  • Drum : tambour: c’est l’appellation donnée aux chargeurs dits “tambours” (généralement de grosses contenances, entre 1000 et 6000 bbs)
  • Downgrade : inverse de l’upgrade : action qui consiste à changer les pièces d’une réplique afin de diminuer sa puissance et par conséquent, la rendre plus fiable.
  • Dump Pouch : poche à bric-à-brac pour les airsofteurs peu ordonnés, une large poche où l’on met les chargeurs vides, l’appareil photo, le paquet de cigarettes…

E

  • EBB ou Electric Blow Back : réplique de pistolet automatique à retour de culasse fonctionnant à l’électricité (équivalent d’un AEG sur le système de propulsion de la bille).
  • E.C.S.M.G ou Electric Compact Sub Machine Gun : répliques inventées par Tokyo Marui et fonctionnant sur le principe de l’AEG, avec une Gearbox miniaturisé pour tenir dans une mitraillette.
  • E.C.W.C.S ou Extended Cold Weather Clothing System : désigne une gamme de parkas et pantalons créés pour le port dans le froid ou sous la pluie. Plusieurs marques existent (Propper, Tru-spec…)

F

  • Fairplay : Ce terme me semble indispensable dans notre pratique. L’airsoft est basé autour de cette expression. Elle signifie respect des règles de jeu, code de conduite envers le jeu et les joueurs.
  • Falco : Marque d’optique, lunettes et monoculaires.
  • FDG ou Faute de goût, se dit parfois d’une réplique rendue volontairement (ou pas) ridicule.
  • FDD ou Frais de Douane : tout coli en provenance hors Union Européenne est taxable à hauteur de 19.6% du prix + les frais de dossier.
  • FDP ou Frais de Port : frais d’acheminement d’une réplique du magasin/shop jusqu’à votre domicile.
  • FPS ou Unité de mesure Anglaise pour la vitesse (pieds par seconde) très utilisé pour calculer la puissance d’une réplique.
  • Front sight : Visée mécanique avant d’une réplique
  • Full métal : Appellation désignant une réplique qui possède les même parties en métal que sur son homologue RS.

G

 

  • GBB : Gaz Blow Back : Une gamme de pistolets à gaz dont une partie du Gaz est utilisé pour faire reculer la culasse pour chambrer la bille suivant, cela simule l’effet de recul d’une vraie arme, c’est la gamme la plus répandue.
  • Gear : Désigne l’équipement individuel d’un airsofteur. Il peut s’agir des vêtements portés, et plus largement des accessoires, voire des répliques.
  • Gearbox : La Gearbox est la boite contenant tous le mécanisme des AEG. Sans Gearbox : pas d’Aeg
  • Geardos : Personne appréciant le matériel de haute qualité et de grande marque.
  • Ghillie : Vêtement de sniper/recon utilisé pour se fondre dans la nature (généralement, fait penser à un mix entre Chewbacca et un buisson…)
  • G.N : Jeu de rôles Grandeur Nature : Activité dont le concept original et convivial permet aux participants de vivre des scènes dignes des plus forts moments du cinéma ou de leur imagination. Mais ils en sont tous les acteurs, improvisant dans le cadre d’un scénario interactif qu’ils découvrent en direct et qui est mis en scène par l’association qui l’organise. Le G.N est facilement assimilable aux parties d’airsoft en fournissant a chaque joueur des ” compétences ” et en leur donnant diverses missions : Trahisons, négociations, escorte …
  • GNB : Gaz Non-Blow back : Réplique dont la culasse n’effectue pas un mouvement d’aller-retour lors du tir.
  • G&P : Marque hi-end, G&P se caractérise par des M4 de très belle facture, aussi bien au niveau interne qu’externe. La seule chose que l’on pourrait leur reprocher, c’est qu’elles sont souvent trop puissantes (360fps) et nécessite une petite révision (joint Hopup).
  • Green : Appellation commune du Green gaz, gaz puissant étant utilisé uniquement dans les répliques full metal (enfin, en général…)
  • Guarder : Marque hi-end, qui ne fournit que des pièces détachées. La marque est réputée pour son joint Hopup, ses kits bore-up et c’est une des seules marques (avec G&P) à proposer des pièces détachés pour Gearbox version 7.

H

  • Handguard : garde-main: Partie avant d’une arme, servant à protéger la main faible du tireur de la chaleur du canon.
  • HFC-134a : Gaz très peu puissant, le gaz idéal pour une réplique japonaise (Marui, Tanaka, marushin, etc.) souvent boudé par les joueurs car dans l’esprit des gens : plus de puissance : meilleure portée…
  • HG : High Grade : haut niveau, haute qualité
  • Hi-cap : ou Hicap : littéralement: “Haute capacité” Les Hicaps sont donc des chargeurs haute capacité fonctionnant avec une molette qui comprime un ressort, agissant ainsi sur une roue qui entraine les billes dans le puits de chargement.
  • Hi-End : Désigne les répliques/accessoires de haute qualité. Opposition avec le Cheap.
  • Highlander : Appellation commune pour désigner les tricheurs qui ne sont, selon eux, jamais touché, ou, jamais “mort” (comme dans le film Highlander…)
  • Holster : Poche fait exclusivement pour contenir un GBB en ayant la forme de celui-ci, il se porte a la cuisse, l’épaule ou la ceinture.
  • Hop-up : ou Hopup : Système de correction de trajectoire inventé par Tokyo Marui, il donne un effet de rotation à la bille et permet de donner plus de portée à celle-ci. La quasi-totalité des répliques sont équipées de ce système.
  • HW : Heavy Weight : Poids d’un accessoire ou d’une réplique. Représente plus couramment un ABS de haute densité.

I

  • I.C.S : Marque produisant essentiellement des M4 et MP5. Leur gamme de MP5 est très réputée au niveau fiabilité et esthétisme.
  • Inokatsu : Célèbre marque vénérée par les adorateurs d’AK. Inokatsu produit des kits de grande qualité pour AK, très proche du RS et d’une finition magnifique.

J

  • J-armory : Filiale de WA, propose uniquement des répliques de pistolet de la marque Springfield Armory, toutes les réplique sont au standard SCW3, devrait disparaitre à terme depuis que WA a sorti des SA directement sous sa marque.
  • J.D.R : Jeux de rôle: peuvent être sur table (Wargames), mais ceux qui nous intéressent sont les
    G.N.
  • Jing Gong : Marque cheap, qui possède un large éventail des différentes répliques sur le marché. Un downgradage est souvent à faire, mais beaucoup de personnes apprécient la qualité de leurs répliques. (Notamment leurs G36.)
  • Joules : Unité d’énergie correspondant a un force. (Voir FPS)

K

  • KJW : Kuan-Ju Works : Fabricant Taiwanais de répliques GBB (pistolets et fusils). Le meilleur de leur catalogue est composé de copies tout métal de pistolets Tokyo Marui. Si elles n’ont pas vraiment les qualités balistiques des originales japonaises, leurs répliques sont réputées très fiables et supportent les gaz les plus puissants grâce à la législation taïwanaise moins restrictive sur la puissance limite.
  • Krylon : Marque de peinture, ils ont une gamme d’articles allant de la peinture pour plastique à la peinture pour armes réelles.

L

  • Laryngophone : C’est un micro qui se met sur la pomme d’Adam/trachée
  • Low-cap : Chargeur à capacité réduite, ne nécessitant pas de moletage. La contenance varie entre 30 et 70 coups.
  • L.W.H.: Lightweight Helmet : Casque développé pour les Marines dans le but de remplacer le PASGT. Même s’il ressemble fortement à celui-ci, le LWH possède une sangle 4 points et est plus léger de 6 onces. Les principaux utilisateurs sont les Marines.

M

  • Mag : chargeur : Désigne les chargeurs de billes que l’on introduit dans une réplique. Le mot “mag” est employé afin de les différencier des chargeurs de batteries. Mag est l’abréviation de “magazine”.
  • Maglite : Gros fabricant de lampes de poches, elles ont notamment été conçues pour être utilisées par les corps policiers, les agents de sécurité et les pompiers.
  • mAh : milliAmpère par heure: Besoin en consommation électrique d’une réplique. Plus l’ampérage est élevé sur une batterie, plus l’autonomie de celle-ci sera longue (en plus d’augmenter légèrement la cadence.)
  • Medic Pouch : poche de médecin : Poche où l’on peut entasser le matériel de premier secours, les pansements, les ciseaux, les potions magiques et autres préservatifs… Quand tout ceci ne se trouve pas dans la Dump Pouch parce que l’on à affaire à un airsofteur désordonné.
  • M.I.C.H.: Modular Integrated Commucation Helmet : Casque léger conçu pour les forces spéciales. Il procure une bonne protection balistique mais aussi une non balistique. Il intègre la possibilité de porter sous le casque (en restant relativement agréable) un headset (casque audio).
  • Mid-cap : ou Midcap : Chargeurs fonctionnant sur le principe des chargeurs standards (avec un simple ressort) mais d’une capacité plus grande, généralement 110-160billes.
  • Mil-Dot : Aide à la visée d’une lunette de tir. Constituée en général d’une ligne horizontale et verticale coupées perpendiculairement en leur milieu.
  • Mini : Abréviation de mini-AEG. Désigne les répliques destinées aux mineurs, et inférieurs à 0.08 joules. Elles sont, en plus de la faible vélocité qu’elle délivre, esthétiquement “aplaties”.
  • Moletter : Action de tourner la molette sous un chargeur hi-cap dans le but de remonter un certain nombre de billes dans le puits du dit chargeur lorsque celui-ci est vide.
  • M.O.L.L.E : MOdular Lightweight Load-carrying Equipment : Le molle est un système d’attachement moderne et de plus en plus répandu, il consiste en bandes de tissus où viennent se glisser dessusdessous les poches correspondantes.
  • Multicam : Camo qui n’est pas utilisé officiellement. Le but était de faire un camo universel (qui passe partout). Au lieu de jouer sur une couleur universelle et un camo digitalisé comme l’ARPAT, le multicam renvoie la couleur dominante de l’environnement.

N

  • NBB : Abréviation de No Blow Back. Inverse du GBB. Gamme de pistolet à gaz où la culasse ne bouge pas.
  • Newbie : Contrairement au terme noob, newbie désigne les joueurs débutants, mais sans être péjoratif. Bien sûr le sens de la phrase vient avec.
  • Noob : Terme péjoratif qui désigne les joueurs qui pensent en savoir plus que tout le monde. Se faire traiter de noob n’a rien de très glorieux.
  • Nozzle : bec d’air : pièce en forme de cône, située à l’avant de la Gearbox et ressortant par celle-ci. Cette pièce est maintenue au tappet plate et fait des mouvements de va-et-vient afin de chambrer les billes dans le bloc Hopup.
  • NVG : Night Vision Googles : lunettes de visée nocturne. Attention, en France, celles ce sont réglementées.

O

  • OP : Opération: Terme donné aux grandes parties d’airsoft rassemblant plus de joueurs que d’habitude.
  • Out : sorti : Elimination d’un joueur lorsqu’il est touché. Le fait de dire “out!” lui permet de rentrer au camp, attendre par terre, tout est question de scénario.

P

  • Pattern : Schéma, motif
  • P.A.S.G.T.: Personal Armor System for Ground Troops : Ancien casque des armées US en général (US army, Marines…).
  • P.D.I : Marque japonaise fabricant des pièces internes et externes d’upgrade pour AEG, GBB et Bolt : canons internes et externes, détentes, chiens, cache-flammes, têtes de piston, etc.
  • Picatinny : Système de montage sur rail pour les accessoires Airsoft et RS au standard de l’US army (MIL-STD-1913)
  • Piston : Pièce interne d’un AEG/AEP. Il est entrainé pas les engrenages et poussé par le ressort, comprimant de l’air afin d’expulser les billes. C’est une pièce qui subit beaucoup de contraintes physiques.
  • Piston sear : C’est la pièce qui retient le piston en arrière sur les répliques de snipe.
  • Pouch : Poche désigne souvent les poches que l’on fixe sur une C.I.R.A.S
  • PTW : Personal Training Weapon : Produit par Systema, les modèles PTW (M4 et MP5) sont les must des AEG. Une finition exemplaire, un système de tir géré électroniquement et une puissance interchangeable.

R

  • R.A.S : Rail attachment System: cf.: R.I.S: les seuls changements sont le système d’attache au gardemain, la numérotation des systèmes ainsi que les types de canons pouvant être utilisés avec.
  • R.A.V : Releasable Assault Vest : Cette veste constitue à la fois un gilet pare-balle et une chasuble d’assaut compatible Molle. Son originalité réside dans la présence d’une poignée d’extraction rapide.
  • Red-dot : point rouge: Une aide a la visée pour une acquisition plus rapide de la cible avec un Grand champ de vision, pas de grossissement, et un point rouge au milieu. L’avantage principal étant de pouvoir viser les deux yeux ouverts.
  • Rear Sight : Visée mécanique arrière d’une arme/réplique.
  • R.I.S : Rail Interface System : Rail pouvant accueillir tout accessoire. cf: R.A.S
  • RS : ou MilSim:Real Steel : Tout ce qui se rapporte au vrai, comme les armes réelles ou tenues.

S

  • Shims : rondelles de calages: Rondelles métalliques de différentes épaisseurs (0.2mm, 0.5mm etc) se glissant entre l’engrenage et le bushing d’un AEG pour caler correctement les engrenages afin de limiter le jeu latéral.
  • SMG : Sub-Machine Gun : Plus connu en France sous le nom de Pistolet Mitrailleur (PM) ou encore Mitraillette, ce type d’arme est apparu lors de la Première Guerre Mondiale.
  • Spring : Réplique devant être rechargée après chaque tir manuellement. Ce sont généralement des répliques bas de gamme et donc peu coûteuses. Excepté les Bolts.
  • Spring guide : Pièce interne, en forme de cône, sur laquelle le ressort est placé et qui fait office de guide.
  • Star : Marque Hi-end, Star conçoit de très bons AEG, notamment leurs G36.
  • Steel : acier : voir RS.
  • Surefire : Marque de lampes, Surefire est employé par les unités Américaines et sont d’une très grande fiabilité.
  • Systema : Systema produit des pièces internes de haute qualité, excepté leurs pistons, et produit notamment les PTW.

T

  • Tappet plate: Pièce en plastique, qui sert à bouger le nozzle et qui est entrainé par les engrenages.
  • TAN : Couleur Sable.
  • T.M : Tokyo Marui : Marque créatrice de l’AEG, Tokyo Marui présente une gamme quasi complète de tous les AEG. Venant du Japon, TM possède son succès à travers plusieurs choses: un Hopup merveilleux et une fiabilité à toutes épreuves d’origine.

U

  • UCP : Universal Camouflage Pattern. (Voir ARPAT
  • Upgrade : Action qui désigne le fait de changer les pièces internes d’une réplique afin de la rendre plus performante et/ou de gagner en puissance

V

  • VFC : Marque hi-end, une bonne voire très bonne fiabilité pour leurs répliques, avec un aspect esthétique impeccable. Cependant, leur catalogue est restreint.

 

Merci pour votre attention !!

Et encore merci à Simon McH alias Psychos et son ESRAA sur laquelle je me suis appuyé ainsi qu’à Midma de France-Airsoft pour la qualité de son lexique réalisé.

A bientôt sur ww.airsoft-attitude.fr ou sur le terrain qui sait !

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Continue Reading

Tribune libre

Une réplique peut-être une arme

Published

on

By

Les puissances des répliques

 

La réglementation actuelle permet de ne pas appeler « arme » une réplique dont l’énergie de son projectile est inférieure à deux joules. Ce qui signifie, a contrario, qu’une réplique qui propulse des billes au-dessus de ce seuil devient donc une arme.

Pourtant, il s’agit bien de la même réplique, dont le propriétaire peut, sans même s’en rendre compte, passer d’une situation admise, à une situation interdite, avec bien évidemment, tous les risques que cela comporte.

 

 

 

Alors comment franchit-on la ligne jaune ?

En ne respectant pas les données de base qui servent au calcul de l’énergie de la réplique, à savoir, la masse du projectile et sa vitesse de déplacement dans l’espace.

Voici un document récapitulatif des énergies de jeu en fonction du poids des billes. Vous pouvez le télécharger et l’utiliser pour vos parties : table des énergies. Source : FFA

 

Continue Reading

Tribune libre

L’airsoft comparé au monde opérationnel

Published

on

By

Que vous soyez un débutant qui découvre l’airsoft, ou un joueur averti qui baigne dans le milieu depuis de nombreuses années, force est de constater que l’airsoft est une activité légèrement à part : une législation en pleine évolution, une méconnaissance de l’activité de la part du grand publique, un cadre de jeu parfois discutable, etc. Et pourtant il s’agit bien là d’un loisir un plein boom qui séduit de plus en plus !

De mon côté, en tant que joueur, organisateur professionnel et blogger je constate au fil des ans que cette activité est perçue et pratiquée de façon bien différente part les joueurs. En découlent quelques quiproquos, mésententes, propos et comportement absurdes qui finissent par ternir l’image de cette activité et notre plaisir durant les parties en fonction des zozios que nous avons face à nous.

Les sources du “problème” ? Des fantasmes énormes, des frontières floues et parfois faussées entre le monde opérationnel (militaire, force de l’ordre, etc), le RD et le RS (*voir définitions ci-dessous), les films, les jeux vidéos, le manque de formation et d’encadrement, et j’en passe et des meilleurs.

* Définitions:

RD : abréviation de “Real Deal” (vraie dotation), qui désigne le matériel réellement utilisé par des soldats ou des forces de l’ordre en opération. Se dit d’une pièce d’habillement ou de matériel, mais aussi d’une façon de porter et d’utiliser cette pièce. Par exemple, “Mon sac à dos est RD” signifie que ce modèle exact de sac à dos est ou a été réellement utilisé au combat. Ce à quoi l’interlocuteur peut répondre “Oui, mais la façon dont tu le portes, ce n’est pas RD“, ce qui signifie que ce sac n’est pas porté ou utilisé de la façon dont le fait un militaire (ou un policier..) en opération.

RS : abréviation de “Real Steel” (et non pas Real Style), littéralement “vrai acier”. S’utilise pour désigner un accessoire ou une partie d’une réplique provenant ou utilisé sur une vraie arme, par exemple une crosse, un corps, une optique de visée. Par exemple, “Le bois de mon AK, c’est du RS“, signifie que les bois de la réplique d’AK du joueur proviennent d’une véritable Kalachnikov. “RS” désigne en fait de manière généralement le matériel authentique (hors tenues), opposé aux “repros” (reproductions). Cette abréviation est parfois abusivement employée au lieu de “RD”.

Source : Wikipédia

Voici pourquoi je vais tenter une petite mise au point et vous présenter les différences les plus notables entre l’airsoft et le monde opérationnel.

 

La prise de risque et la réaction face au danger

Le premier point à prendre en compte : c’est le risque. Les opérationnels utilisent des armes létales. En airsoft c’est des billes de 6mm. Forcément, quand tu risques de mourir tu fais un petit peu plus attention, tu es parfois plus hésitant, et donc tu joues la sécurité au maximum. En airsoft, la seul chose que tu risques c’est un micro bleu et de faire un aller retour au Respawn. Du coup tu te permets d’aller chatouiller l’adversaire et de t’exposer, parfois bêtement, parfois très très bêtement 🙂

Du coup l’adversaire ne réagit pas de la même façon. Le comportement est totalement différent et entraîne bien souvent une prise de risque maximum (voir stupide ou inconsciente) de la part des airsofteurs. L’un dans l’autre ça peut être perçu comme un avantage puisque cela permet de multiplier les affrontements et les échanges de tirs. La seule façon de contrer cet effet “Kamikaze” est d’être excessivement agressif et stressant au contact afin d’accentuer cet aspect “danger”.

Pour se faire je vous invite à lire ou relire ces 2 articles sur le sujet :

Les distances d’engagement

Autre point différenciant que l’on constate très très rapidement, c’est la différence au niveau des distances de tir qui modifie totalement le combat. En effet, les armes peuvent toucher une cible à plusieurs centaines de mètres, une réplique non ; sauf dans les fêtes foraines ou visiblement elles peuvent tirer jusqu’à 200 mètres 😉

Par exemple, il y a encore quelques années,  dans l’armée française les groupes de combat d’infanterie étaient organisés selon les distances d’engagement avec des groupes de 300 et 600 mètres.

En airsoft, on est plus sur du 10 à 60 mètres. Ce n’est pas là même chose du tout !! Cette variable change énormément de choses puisque les joueurs doivent s’approcher au maximum de l’adversaire pour espérer le toucher. L’airsoft c’est un sport de contact à très courte distance alors que les opérationnels cherchent à engager l’ennemi à distance afin de limiter les risques.

Et pour surprendre l’adversaire et limiter votre exposition, une solution : l’embuscade !

La gestion de l’effort et la fatigue

Une partie d’airsoft s’inscrit dans un cadre temporel et géographique déterminé et structuré : une partie sur une ou deux journées et sur un terrain délimité. Je ne parle pas des petites pauses qui vont bien, le camion burger ou la livraison de pizza, la tente 9 places avec le chauffage, le téléphone, Facebook et Youporn.. (tout ça c’est du vécu me dites pas que ça n’existe pas bande de menteurs !)

Tout ça pour dire que la gestion de l’effort et de la fatigue est bien moindre que celle des opérationnels soumis à des phases d’efforts et de stress bien plus poussés, tant sur la durée que vis à vis de l’espace.

Évidemment une bonne partie, ou une bonne Opé, demandent une condition physique correcte. Néanmoins soyons honnête : l’intensité reste moindre que sur un théâtre d’opération ou même un entraînement mili basique. L’environnement et les conditions ne poussent pas les joueurs dans leurs retranchement (mentale et physique), et la possibilité de s’extraire du jeu est toujours possible afin de se reposer. Alors que cet aspect influe beaucoup, notamment sur l’aspect immersif du jeu.

Or, la fatigue et la gestion de l’effort sont des parts intégrantes du combat. Jouer sur un micro terrain qui nécessite 2 minutes de marche pour retourner au Respawn entraîne souvent un style de jeu orienté Speed Game que je trouve personnellement assez peu motivant : je joue, je tir, je suis out .. hop hop hop promenade, je me ballade, je tir, je sors, tiens Maurice fume une clope, allez hop hop hop je vais lui raconter ma vie 2 minutes, hop hop hop, allez on retourne fragger 10 minutes et après café – McDo – sieste – Youporn.

L’immersion

Le point vu précédemment impact à mon sens directement l’aspect immersif d’une partie. Combien de fois ai-je vu des parties en stand-by car des Teams entières allaient se boire un café-clope ? Vous imaginez vous un match de foot de 90 min ou la défense iraient se boire un petit verre pendant 15 min en pleine première mi-temps ? Euhh … et bien là c’est pareil.

De l’autre côté, les opérationnels eux sont dans la mission du début à la fin. Mêmes les phases de repos durant les missions sont soumis à cette contrainte de risque : tu dors mais tu dois être prêt, tu ne vas pas pisser bêtement n’importe ou n’importe comment, tu restes vigilant H24 et tu restes en mesure de réagir à toute situation à tout moment. C’est très différent pour le coup.

Personnellement, ce que je préfère en airsoft sont les phases d’infiltration, de renseignement et d’exfiltration ou l’attitude est assez similaire aux opérationnels. Le principe reste simple : tout voir sans se faire voir. Les notions de distances ce coup-ci est un peu plus réalistes. Je trouve ça dommage que ce style d’action soit encore assez peu développé en parties.

Et je parle pas des items (pourris) et autres structures (bunker en palettes) qui nous rappellent cruellement à quel point on est en train de jouer à la guerre et cassent littéralement l’ambiance de jeu.

Pour limiter tout cela : des règles de jeu claires et précises, une organisation sérieuse ainsi qu’une motivation et une implication poussée de la part des participants. Mais ça reste plus facile à dire qu’à faire malheureusement. Je préconise également si possible en fonction des parties une seule et unique phase de jeu sans pause. Mais cela reste mon avis personnel et cela dépend vraiment des équipes.

Continue Reading

Rejoignez-nous sur Facebook

Explorer une thématique

Tendance

Copyright © 2012 Blog Airsoft Attitude - Pour nous contacter : blog.airsoftattitude@gmail.com