Connect with us

Aides de jeu

Comment faire ses propres cartes ?

Published

on

Pour toute Opération il est indispensable de pouvoir se repérer sur le terrain. Pour se localiser, pour localiser les autres joueurs (amis ou adversaires) ou pour localiser des objectifs.

Une carte (même à l’échelle de 1/25 000 – pour rappel 1 cm = 250 m – plus petite échelle papier chez IGN) est parfois trop “grande” pour nos “petits terrains”. Du coup comment faire ?

porte-carte

Premier reflex Google est ton ami !

La technologie nous a ouvert l’accés à des outils que seuls les militaires avaient jusqu’à présent à savoir la photo satellite. Pour cela vous me crierez tous “Google est mon ami” avec son aplli Google Map ( maps.google.fr ) ou Google Earth. Et vous avez raison !

google-map

Bon ben mais rien de nouveau alors… il est c.. lui !

Que nenni, nous pouvons nous vanter nous autres “fromages qui puent” d’avoir un outil tout aussi performant, voir peut être meilleur, que le géant ricain. Si si je vous assure que je ne fais pas de chauvinisme déplacé.

Le bon réflexe : le Made in France !

En effet l’Institut national de l’information géographique et forestière, plus connu sous l’appelation I.G.N., a créé il y a de cela quelques années son propre portail internet : Géoportail .

geoportail

Étant national il ne couvre que le territoire Français (Métropole et DOM – désolé par encore les TOM). Par conséquent les infos sont donc plus précises que sur Google. Sur le même principe que son “ami” américain il suffit d’indiquer l’endroit que vous cherchez (ville, village, code postal, adresse,… – n’ai pas réussi avec des coordonnées GPS) et la carte se projette sur le secteur. Vous pourrez zoomer jusqu’à une échelle de 10m !

Et c’est là que c’est intéressant pour nous. On peut à l’aide de capture(s) d’écran récupérer les photos du terrain et les mettre sur un feuille au format A4 (pratique pour le transport et l’utilisation sur le terrain) ou encore pour les “tout numérique” glisser cette image sur votre portable.

carte-tablette

Des options intéressantes

Si vous regardez à droite de l’écran vous avez une colonne avec des icônes qui ouvrent dans l’ordre :
1) impression de l’écran
2) Partager cette carte sur Facebook – sur Twitter – copier le lien de cette même carte pour l’envoyer par mail – copier le lien HTML pour l’intégrer à votre site internet (comme chez Google map)
3) Outils de création personnaliser votre carte en y ajoutant des points, du texte et autres infos et vous pourrez la sauvegarder et la partager !

alpha-small

4) Faire des mesures :

  • de distances entres des points (pas que deux)

bravo-small

  • calcul d’azimut pour la topo

charlie-small

  • calcul de surface si vous ne connaissez pas celle de votre terrain et ben là vous l’aurez quelque soit le nombre de points d’angles

delta-small

  • profil altimétrique (vous pouvez cliquer pour avoir plus de deux points) vous permet de voir le dénivelé entre ces points

echo-small

5) Signaler une erreur = IGN vous écoute 😉
6) Pour les 3 suivantes “Accéder à mes lieux favoris”“Accéder à mes cartes” et “Accéder à mes données importées” il faut s’être ouvert un compte – pour info c’est gratuit
7) Réglages ici cela s’adresse aux pros de la topo – mais c’est ici que l’on peut activer le quadrillage des coordonnées GPS qui apparaît jusqu’à l’échelle des 50 m./p>

foax-small

Les onglets à gauche sont un peu moins riches :

  • “Ma sélection de données” vous permet de choisir parmis ce que vous avez déjà ouvert (votre carte personnalisée, une carte antérieure…)
  • “Catalogue de données” avec par exemple l’Eau : les cours d’eau sont mis en bleu et ressortent plus sur votre carte, ou bien superposer les rues sur la photo…

golf-small

  • “Suggestions” pour choisir le type de carte que vous voulez.

À vous de jouer pour découvrir et approfondir chaque option. Bien sûr elles ne sont pas toutes utiles mais il y a de quoi faire et entre une préparation à l’aide de cet outil et une bonne reco sur place vous aurez un certain avantage !

 

PS exemple de carte faite maison à l’aide du Géoportail (et de Photoshop aussi je l’avoue) :

carte-blue-team-small

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Continue Reading
Advertisement
5 Comments

5 Comments

  1. krispies

    26/03/2015 at 18:34

    Un article fort intéressant, merci pour ces infos!!

  2. Nelo

    30/03/2015 at 09:54

    Question: Qu’en pensez-vous de l’utilisation des tablettes sur le terrain pour servir de carte ?

    • DoluX

      30/03/2015 at 17:32

      Bonsoir Nelo,

      L’utilisation d’outils et de matériels informatiques ou technologiques sur le terrain suit les tendances actuelles et peut effectivement être utile.
      Possibilité de zoomer, de montrer des images prises lors des reconnaissances par exemple, montrer le VIP à récupérer ou autres adversaire à capturer… on peut donc affirmer qu’elles peuvent se montrer fort appréciables.
      Après si cela ne vous dérange pas de vous trimbaler sur le terrain avec votre “ardoise à la pomme croquée” libre à vous car une bille mal (ou bien) placée et …
      – plus les conditions météo…
      – et le côté éclairage si vous la consultez de nuit…
      – le côté fragile…
      Bref comme toute chose cela a ses avantages et ses inconvénients.
      Vous restez donc seul à décider ou pas de les emmener sur le terrain 😉

      DoluX

  3. Sergent Blowback

    10/01/2017 at 12:04

    Superbe DIY, je bookmark ! J’allais poser la même question que Nelo mais après quelques mauvaises aventure la carte fera l’affaire !

  4. black

    06/12/2017 at 19:36

    Moi j’utilise un logiciel de SIG (systeme d’information informatique) qui a une precision de 50 cm

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Items et accessoires de jeu

S comme signalisations et sécurité en airsoft

Published

on

By

Affiches et étiquettes Airsoft

Le “père la morale” est de retour. Désolé mais par les temps qui courent nous nous devons d’être responsables et de le montrer. Il s’agit donc de jouer la sécurité.

Sécurité sur le terrain d’airsoft

Nous savons tous que la quête du Saint Graal pour de nombreuses équipes (pour ne pas dire de toutes) est LE TERRAIN. Il n’y a pas de secret, le premier critère de sécurité est un terrain privé. Qu’il soit par une connaissance, une location ou tout autre moyen il vous permettra une bonne connaissance de l’endroit où vous jouez et évitera certaines causes d’accidents. Cela vous évitera aussi d’être dans l’illégalité ! En effet même si votre association est couverte par une assurance, le fait de jouer illégalement sur un terrain à la sauvage, annulera forcément votre couverture.

Petit détail supplémentaire dans la préparation de vos parties et à plus forte raison, opérations. Prévenez les forces de l’ordre du secteur. Cela ne coûte rien mais peut éviter des contrôles désagréables. Idem pour les secours (caserne de pompiers dont dépend le site) surtout si le terrain est isolé et a un accès difficile.

La signalisation sur le terrain d’airsoft

Une fois votre terrain trouvé (bravo Arthur !!!) il faut prévenir que cette terre a été conquise et est occupée par des “guerriers en armes”. Librement inspirée par la signalétique des amis de chez Kaboom-airsoft l’association Tactical Adventure Center (le T.A.C.) en partenariat avec notre blog a réalisé cette affiche déclinée aux tailles A5, A4 et A3. Nous vous les proposons au format PDF.

Affiche A5 terrain airsoft Affiche A4 terrain airsoft Affiche A3 terrain airsoft
Taille A5 (2 par feuille) Taille A4 Taille A3

Il vous suffira de les poser sur le pourtour de votre terrain. à voir la distance entre chaque affiche en fonction de la taille des affiches ainsi que de la configuration du terrain. Signalisation à poser même si le terrain est fermé ce qui de toute façon serait largement mieux 😉 . Pour le détail et la précision, le champ “numéro de balise” permet à la personne qui appellerait les organisateurs d’indiquer de quel endroit elle appelle (comme une borne sur l’autoroute).

Voilà pour les personnes étrangères qui pourraient s’introduire sur le terrain.

Mais il est aussi important de redonner les consignes aux joueurs. Nous avons donc mis en place une affiche de sortie et une autre d’entrée en Zone Neutre. Ici elles sont directement à la taille A3 et au format PDF.

Affiche sécurité en Zone Neutre airsoft Affiche sécurité en Zone de Jeu airsoft
Dans la Zone Neutre Hors Zone de Jeu

La signalisation des répliques

Pour commencer il faut savoir que depuis le 6 mai 1998, l’état a demandé aux préfets de prendre des arrêtés interdisants le transport de matèriel ressemblant à des armes. Certains départements ont appliqué cette consigne, le site de la F.F.A. les a recensés ici *:

* La préfecture du Vaucluse n’a pas pris d’arrêté.

Lorsque vous transportez vos répliques il est normal qu’elles soient rangées dans un contenant fermé de façon à ce qu’elles ne soient pas visibles de l’extérieur. Toutefois afin de ne pas surprendre lors d’un contrôle, nous avons pensé (le T.A.C. et nous) à des étiquettes de taille A6 qui se colleraient sur les malettes, les boîtes…

Exemple de caisses transport répliques airsoft

étiquette de malettes airsoft étiquette de boîtes airsoft étiquette de caisses airsoft
Malette Boîtes Caisses

Exemple de boîtes et mallettes transport répliques airsoft

Pour les housses, les sacoches et/ou les sacs nous avons opté pour une étiquette spécifique qui se fixe via un anneau sur la fermeture éclaire. Il s’agit d’un recto verso à plastifier et à “trouilloter”.

Exemple de sacs transport répliques airsoft

PS : Bien sûr les canons des répliques ne doivent pas dépasser….

étiquette de housses airsoft

Cliquez sur l’image ci-dessus pour télécharger le fichier PDF pour l’impression..

Il en est de même pour certains “matériels” que nous pouvons utiliser lors de nos parties (grenades, mines…) Nous avons donc aussi faits des étiquettes de taille A6 pour ce type de transport.

étiquette de malettes airsoft étiquette de boîtes airsoft étiquette de caisses airsoft
Malette Boîtes Caisses

Nous ne souhaitons pas apparaître comme “la bonne conscience” de l’airsoft mais malheureusement certaines actualités locales nous prouvent que ces piqûres de rappel sont nécessaires. Nous n’avons pas inventer la poudre et tous ces comportements doivent être naturels afin que notre discipline puisse avoir de beaux jours. Alors soyons responsables.

Logo Airsoft responsable

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Continue Reading

Items et accessoires de jeu

Mine artisanale avec une grenade de 40mm

Published

on

By

 

S’équiper en termes de mines et grenades peut s’avérer être un atout tactique précieux comme nous l’avons vu dans un certain nombre d’article. Leur emploi dans des zones CQB, ou en forêt, pour de la défense de périmètre, protéger vos arrières en position statique, ou mettre en place une embuscade peuvent vous permettre quelques manoeuvres sympatiques.

Voici donc un tuto bricolage home made réalisé par  CORBAC du 29nd UK-SAS.

mine airsoft 40mm

 

Matériel nécessaire :

  • un tube PVC (rayon plomberie) diamètre 50mm
  • un coude 45° PVC diamètre 50mm
  • un manchon PVC diamètre 50mm
  • un tampon de visite diamètre 50mm (avec pas de vis inclus)
  • une tige filetée de 8mm de diamètre (vendue au mètre)
  • 4 écrous diamètre 8mm
  • 2 rondelles diamètre 8mm
  • une longueur de caoutchouc de forme cylindrique diamètre 8 mm environ
  • une bobine de fil de pêche 30/100ème
  • une sardine de camping
  • peinture camouflage
  • un morceau de filet en guise de pochoir pour le camouflage

Outils :  

  • une scie à métaux
  • colle PVC
  • 2 clés de 13
  • cutter
  • visseuse / dévisseuse ou perceuse
  • scotch
  • marqueur / feutre

 

1. Coupez à l’aide d’une scie à métaux un tube de PVC d’une longueur de 22 cm .

mine airsoft 40mm

 

2. Faites sur le tube PVC un trou du diamètre de la pièce caoutchouc + 1 à 2 mm à l’aide d’une visseuse / dévisseuse avec la mèche adéquate.

Ne vous préoccupez pas pour l’instant du deuxième trou que vous voyez sur la photo ci-dessus ; il aura sa fonction expliqué plus tard.

 

mine airsoft 40mm

Pour implanter au plus juste le trou, placez la grenade 40mm dans le tube 50mm à l’horizontale puis enfoncez à fond le coude 45° en bout de tube sans le coller .

mine airsoft 40mm

Ensuite renversez le tube, coude vers le bas de manière à ce que la grenade 40mm se coince dans l’angle du coude.

mine airsoft 40mm

C’est dans cette position que la grenade, une fois libérée, aura le maximum de course pour percuter.

Replacez le tube à l’horizontale sans faire bouger la grenade.

Enlevez le coude 45°.

mine airsoft 40mm

Faites un repère sur la grenade au niveau du bout du tube à l’aide d’un marqueur ou scotch.

mine airsoft 40mm

Retirez la grenade du tube puis placez là à côté du tube en alignant le bord du tube et votre repère.

mine airsoft 40mm

En traçant sur votre tube un autre repère au niveau du derrière de la grenade, vous obtenez enfin l’endroit exact à percer.

mine airsoft 40mm

Ce trou va servir à insérer la pièce caoutchouc qui retiendra la grenade 40mm.

Important : Ne collez pas le coude 45° au tube car vous pourrez le régler par la suite afin d’orienter la projection des billes.

mine airsoft 40mm

 

3. Prenez le tampon de visite 50mm (partie mâle) et percer en son centre un trou de 8mm de diamètre.

 

4. Coupez dans une tige filetée de 8mm de diamètre une longueur de 20 cm environ (voir moins suivant besoin).

 

5. Glissez la longueur de tige dans le trou du tampon de manière à avoir 1 cm de tige une fois la rondelle, l’écrou et le contre écrou en place .

mine airsoft 40mm

Serrez le tout avec le même système écrou/contre écrou/rondelle de part et d’autre du tampon (servez-vous des 2 clés de 13 pour ce faire ).

mine airsoft 40mm

 

6. Collez la partie femelle du tampon au manchon à l’aide de la colle PVC.

mine airsoft 40mm

 

7. Enfoncez cet ensemble à fond sur le bas du tube sans le coller car cela vous servira par la suite à convertir votre mine « forêt » en mine CQB.

 

8. Coupez un morceau de caoutchouc de 2 cm.

Faites un trou à l’aide d’un petit foret dans ce dernier à son extrémité.

Coupez une longueur de fil de pêche 30/100ème suivant la longueur d’action de votre mine qui sera équivalente à la largeur moyenne d’un chemin.

mine airsoft 40mm

A un bout vous attachez le morceau de caoutchouc et à l’autre la tête de la sardine de camping.

mine airsoft 40mm

Terminez votre mine avec une peinture camo et un filet dont les mailles vous serviront de pochoir.

 

9. Conditionnement de la mine pour l’emport :

  • dévissez l’ensemble tampon/tige
  • retournez-le et glisser le dans le tube
  • scotchez le tout au tube
  • enroulez le fil autour de la sardine
  • placez la sardine dans le tube avec son coude.

mine airsoft 40mm

 

10. Premier essai :

  • enlevez le scotch
  • enlevez et retournez l’ensemble tampon/tige et vissez-le au bas du tube.
  • plantez la mine au sol et orientez le trou du tube dans le sens perpendiculaire au passage du futur piégé.
  • déployez le fil et tendez-le de manière à placer l’extrémité du bout du caoutchouc dans le trou du tube.
  • plantez la sardine
  • retirez le coude 45°
  • moment délicat : Placez la grenade 40mm dans le haut du tube ; le bout de caoutchouc dans le tube retient le bas de la grenade.
  • une fois le tout en place , replacez le coude en haut du tube (en maintenant le téton en caoutchouc) et orientez le à 45° environ à l’opposé de la venue du futur piégé de manière à ce qu’il soit touché par les billes dans le dos après avoir déclenché la mine.

mine airsoft 40mm

Notes :

  • suivant les différentes tailles de grenades, vous serez amené à faire plusieurs trous pour adapter votre mine à vos grenades .

mine airsoft 40mm

  • la longueur du tube restant une base, vous pouvez dans une certaine mesure raccourcir votre mine pour qu’elle soit plus compacte (Faites des essais avec plusieurs grenades courtes/longues).

L’intérêt est que la grenade percute à chaque coup quel que soit le type de modèle.

  • pensez aussi à coller un morceau de caoutchouc sur le percuteur pour ne pas trop détériorer vos grenades.
  • n’utilisez pas de gaz trop puissants car vous casserez à coup sûr le coude 45°.
  • vous pourrez par la suite convertir votre mine pour l’adapter au CQB en faisant confectionner auprès d’un chaudronnier un support en métal du diamètre du tube. Ajustez-le, faites vos propres expériences pour qu’il soit compact, facile à l’emport et suffisamment lourd pour ne pas tomber avec la mine quand la porte s’ouvre.

mine airsoft 40mm

  • dans ce cas vous changerez la sardine de camping pour un anneau en métal que vous placerez directement sur la poignée de la porte. Vous jugerez aussi la position de la mine par rapport à la porte pour qu’elle se déclenche à 100%.

mine airsoft 40mm

 

Article rédigé par CORBAC from 29nd UK-SAS

Colt save the queen

 

 

 

 

 

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Continue Reading

Scénarios

Faire une partie avec une dizaine de joueurs

Published

on

By

Généralement je me retrouve toujours à gérer des parties avec entre 30 et 110 joueurs. Bref, de la bonne plus ou moins grosse partie standard, avec ses défauts et ses avantages.

DSC_0141_fs

Avec une certaine expérience les automatismes viennent assez rapidement pour ce type de parties, vous connaissez la chanson :

  • annonce des règles de sécurité
  • on fait les équipes
  • on présente le scénario et les missions
  • on lance la partie et les 2 ou 3 équipes fortes de quelques dizaines de joueurs s’arrosent copieusement de billes dans la joie et la bonne humeur.

Jusque là, tout va bien. Or, cela fait la quelques fois que je me retrouve à encadrer une partie avec très très peu de monde. A peine une dizaine jusqu’à une grosse douzaine de joueurs.

Jouer à 9 / 12 , ça n’intéresse personne

Dès le matin et l’ouverture du terrain, toujours les mêmes réactions :

  • “on est que ça ?”
  • “on ne peut pas jouer si peu !”
  • “bon tant pis je m’en vais ça sert à rien ..”

Autrement dit, pour tout le monde c’est grosse déception et démotivation totale dès le matin. Certains ne déballant pas leurs affaires, prêt à tourner les talons et rentrer chez eux dans la foulée.

 Petit conseil d’Orga :

Gardez la pêche, positivez, motivez vos troupes tout de suite ! Un petit comité vous permet d’instaurer tout de suite une ambiance conviviale et d’être proche des joueurs. Instaurez le dialogue, soyez sympatique et pragmatique !

Idées reçues

Dans l’esprit du joueur, être si peu veut dire :

  • se chercher sur le terrain
  • peu de contacts
  • peu d’affrontement
  • s’embêter tout la journée

 Erreur !  Erreur ! Erreur !  Erreur ! Erreur !  Erreur ! Erreur !  Erreur ! 🙂

Jouer à 10/12 c’est tout à fait faisable. Les clés de l’organisation résident dans la gestion du rapport de force, la gestion des Respawn, et dans l’esprit de convivialité que vous allez instaurer.

Airsoft-Inside-juin-2011-022

1. Adapter le rapport de force

Le principe est de mettre en place des équipes de telle façon que le joueur va se retrouver avec suffisamment d’adversaires à traiter.

Exemple 1 : 100 joueurs.

Cela fait en règle générale 2 équipes de 50, autrement cela fait 50 joueurs contre 50 joueurs.

Le rapport de force est donc de 1 contre 1 (50 divisé par 50 = 1). Cela veut dire que pour chaque joueur de l’équipe A il y a 1 joueur de l’équipe B. Le rapport de force est totalement équilibré (à conditions de jeux égales).

Néanmoins, pour chaque joueur de l’équipe 1, il y a la possibilité de se retrouver face à 2, 10, 30, 50 joueurs de l’équipes B. La possibilité d’avoir de nombreux contact est très importante.

Exemple 2 : 12 joueurs

2 équipes de 6. Rapport de force de 1 contre 1.

Cependant chaque joueur de l’équipe A ne pourra pas se retrouver face à plus de 6 joueurs adverses. Les contacts seront très certainement moins nombreux et beaucoup plus espacés. Bref, ce n’est PAS la bonne solution !

(là tu te dis, bah oui c’est pourri ce que tu dis)  🙂

Oui mais attend – attend .. y a l’exemple 3 !!

Exemple 3 : 12 joueurs

4 équipes de 3. Rapport de force de 1 contre 3.

Pour chaque joueur de l’équipe A, il y aura 3 adversaires.

Du coup pour chaque joueur, il y a la possibilité de se retrouver face à 9 (3×3) joueurs adverses. Le taux de contact augmente de plus de 30% par apport à l’exemple 2 !

 

2. Adapter les Respawns et les règles de Médic

A 12 joueurs, il faut que la partie soit très dynamique.

Chaque joueur qui perd 5 min à aller au Respawn cela fait plus de 10% des adversaires potentiels qui sont hors jeux ! De fait vous pouvez très rapidement vous retrouver avec une map presque vide d’adversaires !

Pour y remédier il faut combiner plusieurs options :

Resserrer l’espace de jeu. Si votre terrain fait 3 hectares, vous pouvez recentrer l’action sur les zones les plus intéressantes (CQB, obstacles, etc) et mettre de côté un hectare avec trop de découverts par exemple

Multiplier les Respawns. Un Respawn pour chacune des 4 équipes dans chacun des 4 coins du terrain. C’est le minimum. Selon la configuration du terrain vous pouvez envisager encore 1 ou 2 Respawns mobiles.

10384665_10202422289030302_6727888568793634426_n

Faciliter le Médic. Il existe plusieurs techniques de Médics. Dans ce cadre-ci je vous préconise celle du Médic à 3 mains. Je m’explique : votre trinôme est constitué de Riri, Fifi et Loulou.

  1. Loulou est touché. “Out !”
  2. Riri place 2 mains sur Loulou
  3. Fifi place 1 main sur Loulou et a la possibilité de tirer avec son Back-up pour couvrir le trinôme.
  4. Riri et Fifi comptent jusqu’à 20 (ou 30).
  5. 20 secondent plus tard Loulou crie “Remise en jeu” et les 3 vilains petits canards sont prêts au combat.

Il est possible de renouveler l’opération de Médic à 3 mains de façon infinie.

N.B : par définition, à partir de 2 joueurs Out, le 3ème ne pourra pas les soigner faute de n’avoir que ses 2 mains à disposition. Du coup les joueurs Out repartent gentiment vers leur Respawn non loin de là. Sauf si par bonheur une anomalie génétique permet à Riri de procéder à un Médic à 3 mains, dans ce cas profitez-en !

7489804132_3f77b149fc_c

 

3. Adapter les missions

Voici quelques exemples de scénarios que j’ai pu mettre en place et qui ont fait leurs preuves.

Le Deathmatch : (“bouuuuuuh c’est nul – c’est lamentable”).

Non, pas du tout. Vu le peu de joueurs que vous avez et les aménagements cités ci-dessus il sera de bon temps de “tester” votre dispositif afin de voir si la zone de jeu, les respawns, les règles de Médics sont bien adaptés et conviennent à tous ! Une petite partie d’échauffement de 40/45 minutes me paraît bien.

sut1

L’Attaque – Défense mutualisée :

Le but est de centraliser les affrontements et les contacts afin d’apporter un maximum de dynamise et d’engagement sur un espace relativement restreint. Prévoyez bien 90 minutes de jeu pour ce scénario clairement orienté sur l’assaut.

4 équipes partent de leurs Respawns respectifs situées aux 4 extrémités de la zone de jeu. Selon la configuration du terrain, choisissez un point relativement central et significatif (un fort, une maison, un trou de combat, une carcasse de voiture, etc) qu’il faudra prendre et défendre.

Ainsi, les 4 équipes (Alpha, Bravo, Charly, Delta) vont attaquer et défendre successivement le point clé où vous aurez préalablement placé une montre, un papier et un stylo. Chacune des équipes qui prendra la position indiquera sont indicatif (ex : Bravo) et l’heure (ex : 11h43). Si Bravo se fait sortir et que Charly prend la position ils indiqueront alors à la suite leur indicatif et l’heure correspondante.

De plus, j’ai instauré un barème de point qui permet de classer la performance des équipes :

  • Prise de la position : 1 point
  • Si l’équipe garde le point 10 min d’affilié : +1 point

urban_assault_milsim

Le vol d’items

Ce scénario favorise la sournoiserie et l’exfiltration à grande vitesse. Il nécessite une bonne dose de roublardise.

Chaque équipe dispose entre 4 et 6 items (drogue, argent, bombe, etc), tous de même valeur et disposés aux Respawns respectifs. Le but est tout simplement de voler un item à une équipe adverse et de le ramener sans encombres à son Respawn. Comptez bien 90 minutes également.

Pour ce faire, il y a quelques petites règles à adopter :

  • Vous ne pouvez prendre qu’un Item à chaque voyage
  • Vous ne pouvez pas visiter le même Respawn adverse 2 fois de suite
  • Vous devez visiter tous les Respawns adverses
  • Interdiction de défendre son Respawn
  • Interdiction de tirer à partir de son Respawn
  • Si un joueur adverse se trouve sur le Respawn que vous attaquez, il est gelé pendant 30 secondes
  • Si vous êtes touché votre équipier peut prendre votre Item (et vous laisser mourir) 🙂
  • Si vous êtes touché et que vous êtes isolé, vous placerez l’item volé sur un Respawn mobile placé au centre de la zone de jeu.

A la fin, vous n’avez qu’à compter le nombre d’Items détenues par chaque équipe.

iStock_000000407659Small(drugs-money)

L’escorte de VIP

Un partie orientée sur l’escorte et la traque !

Une équipe part avec un VIP à escorter jusqu’à une équipe adverse déterminée. Clairement le VIP par avec l’équipe A qui doit localiser et détruire l’équipe B afin de leur refiler le VIP. B procédera de même avec C, etc.

Le VIP est non combattant et chronomètre en combien de temps chaque équipe arrive à réaliser sa mission. Celle qui a le temps le plus court remporte la partie.

10136_11

VIP et récupération d’Items

Nous retrouvons notre VIP préféré qui essaye d’éviter les équipes à sa recherche. Celles-ci doivent le localiser, l’attraper, et récupérer un Item que le VIP aura sur lui afin de ramener le dit-objet à leurs Respawn respectifs.

Sur ce coup, interdiction de piquer les Items récupés aux Respawns et si le joueur est touché pendant le transport d’Item les règles évoquées précédemment peuvent s’appliquer.

Navy-Seal-1

Conclusion et avantages :

Et oui, pour moi ce type de partie ne présente que des avantages pour tous !

  • Favoriser le dialogue, la proximité avec les gars (et les filles), et la convivialité
  • Mettez en place des missions dynamiques, intenses et diversifiées
  • Favorise l’expérience de jeu en trinôme
  • Pas de problématique de Dress Code : chaque joueur n’a que 2 équipiers, ce qui est assez facile à retenir d’autant plus que ces derniers resteront à 95% du temps collés entre eux
  • Faîtes tourner les 4 équipes sur chacun des 4 Respawns tout au long de la journée par soucis d’équité et de variété
  • Pour chacune des missions comptabilisez les points (sauf pour le Deatmatch) afin de présenter en fin de journée le résultat total.
  • Ce type de journée en petit comité est idéal pour les petites Teams isolées géographiquement
  • Vous travaillez de nombreux aspects du combat : assaut, infiltration, exfiltration, escorte.

Pour terminez, sachez qu’à chaque fin de journée, toutes ces joueurs qui étaient persuadés qu’ils n’allaient pas s’amuser se sont en réalité vraiment bien marrés et sont repartis satisfaits et bien fatigués de leur journée.

A vous d’essayer !

En attendant je vous conseil de lire cet article sur la gestion d’un trinôme :!

 Logo Airsoft Attitude Vieillit

Continue Reading

Rejoignez-nous sur Facebook

Explorer une thématique

Tendance

Copyright © 2012 Blog Airsoft Attitude - Pour nous contacter : blog.airsoftattitude@gmail.com