Connect with us

Aides de jeu

Comment faire ses propres cartes ?

Published

on

Pour toute Opération il est indispensable de pouvoir se repérer sur le terrain. Pour se localiser, pour localiser les autres joueurs (amis ou adversaires) ou pour localiser des objectifs.

Une carte (même à l’échelle de 1/25 000 – pour rappel 1 cm = 250 m – plus petite échelle papier chez IGN) est parfois trop “grande” pour nos “petits terrains”. Du coup comment faire ?

porte-carte

Premier reflex Google est ton ami !

La technologie nous a ouvert l’accés à des outils que seuls les militaires avaient jusqu’à présent à savoir la photo satellite. Pour cela vous me crierez tous “Google est mon ami” avec son aplli Google Map ( maps.google.fr ) ou Google Earth. Et vous avez raison !

google-map

Bon ben mais rien de nouveau alors… il est c.. lui !

Que nenni, nous pouvons nous vanter nous autres “fromages qui puent” d’avoir un outil tout aussi performant, voir peut être meilleur, que le géant ricain. Si si je vous assure que je ne fais pas de chauvinisme déplacé.

Le bon réflexe : le Made in France !

En effet l’Institut national de l’information géographique et forestière, plus connu sous l’appelation I.G.N., a créé il y a de cela quelques années son propre portail internet : Géoportail .

geoportail

Étant national il ne couvre que le territoire Français (Métropole et DOM – désolé par encore les TOM). Par conséquent les infos sont donc plus précises que sur Google. Sur le même principe que son “ami” américain il suffit d’indiquer l’endroit que vous cherchez (ville, village, code postal, adresse,… – n’ai pas réussi avec des coordonnées GPS) et la carte se projette sur le secteur. Vous pourrez zoomer jusqu’à une échelle de 10m !

Et c’est là que c’est intéressant pour nous. On peut à l’aide de capture(s) d’écran récupérer les photos du terrain et les mettre sur un feuille au format A4 (pratique pour le transport et l’utilisation sur le terrain) ou encore pour les “tout numérique” glisser cette image sur votre portable.

carte-tablette

Des options intéressantes

Si vous regardez à droite de l’écran vous avez une colonne avec des icônes qui ouvrent dans l’ordre :
1) impression de l’écran
2) Partager cette carte sur Facebook – sur Twitter – copier le lien de cette même carte pour l’envoyer par mail – copier le lien HTML pour l’intégrer à votre site internet (comme chez Google map)
3) Outils de création personnaliser votre carte en y ajoutant des points, du texte et autres infos et vous pourrez la sauvegarder et la partager !

alpha-small

4) Faire des mesures :

  • de distances entres des points (pas que deux)

bravo-small

  • calcul d’azimut pour la topo

charlie-small

  • calcul de surface si vous ne connaissez pas celle de votre terrain et ben là vous l’aurez quelque soit le nombre de points d’angles

delta-small

  • profil altimétrique (vous pouvez cliquer pour avoir plus de deux points) vous permet de voir le dénivelé entre ces points

echo-small

5) Signaler une erreur = IGN vous écoute 😉
6) Pour les 3 suivantes “Accéder à mes lieux favoris”“Accéder à mes cartes” et “Accéder à mes données importées” il faut s’être ouvert un compte – pour info c’est gratuit
7) Réglages ici cela s’adresse aux pros de la topo – mais c’est ici que l’on peut activer le quadrillage des coordonnées GPS qui apparaît jusqu’à l’échelle des 50 m./p>

foax-small

Les onglets à gauche sont un peu moins riches :

  • “Ma sélection de données” vous permet de choisir parmis ce que vous avez déjà ouvert (votre carte personnalisée, une carte antérieure…)
  • “Catalogue de données” avec par exemple l’Eau : les cours d’eau sont mis en bleu et ressortent plus sur votre carte, ou bien superposer les rues sur la photo…

golf-small

  • “Suggestions” pour choisir le type de carte que vous voulez.

À vous de jouer pour découvrir et approfondir chaque option. Bien sûr elles ne sont pas toutes utiles mais il y a de quoi faire et entre une préparation à l’aide de cet outil et une bonne reco sur place vous aurez un certain avantage !

 

PS exemple de carte faite maison à l’aide du Géoportail (et de Photoshop aussi je l’avoue) :

carte-blue-team-small

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Continue Reading
Advertisement
5 Comments

5 Comments

  1. krispies

    26/03/2015 at 18:34

    Un article fort intéressant, merci pour ces infos!!

  2. Nelo

    30/03/2015 at 09:54

    Question: Qu’en pensez-vous de l’utilisation des tablettes sur le terrain pour servir de carte ?

    • DoluX

      30/03/2015 at 17:32

      Bonsoir Nelo,

      L’utilisation d’outils et de matériels informatiques ou technologiques sur le terrain suit les tendances actuelles et peut effectivement être utile.
      Possibilité de zoomer, de montrer des images prises lors des reconnaissances par exemple, montrer le VIP à récupérer ou autres adversaire à capturer… on peut donc affirmer qu’elles peuvent se montrer fort appréciables.
      Après si cela ne vous dérange pas de vous trimbaler sur le terrain avec votre “ardoise à la pomme croquée” libre à vous car une bille mal (ou bien) placée et …
      – plus les conditions météo…
      – et le côté éclairage si vous la consultez de nuit…
      – le côté fragile…
      Bref comme toute chose cela a ses avantages et ses inconvénients.
      Vous restez donc seul à décider ou pas de les emmener sur le terrain 😉

      DoluX

  3. Sergent Blowback

    10/01/2017 at 12:04

    Superbe DIY, je bookmark ! J’allais poser la même question que Nelo mais après quelques mauvaises aventure la carte fera l’affaire !

  4. black

    06/12/2017 at 19:36

    Moi j’utilise un logiciel de SIG (systeme d’information informatique) qui a une precision de 50 cm

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le mot de l'orga

Les 10 types de blessures que j’ai eu à gérer

Published

on

By

Après 2 ans d’orga pro j’ai eu l’occasion de voir tout un tas de choses, et notamment quelques blessures et autres bobos. Avant de commencer je vous invite vivement à relire cet article sur les conseils médicaux préventifs écrit par notre infirmière préférée !

Petit conseil perso avant de commencer : n’hésitez pas en tant qu’orga à prendre les numéros de téléphones des professionnels de santé qui sont sur vos parties (pompier, infirmier, médecin, etc). C’est un bon réflexe qui vous sera très précieux le jour ou vous aurez un bel accident grave à gérer !

Allez j’enchaîne ! Voici un petit florilège des accidents les plus courants que j’ai du gérer :

#1 Les classiques chevilles foulées

Rien d’exceptionnel, des terrains accidentés, des chaussures basses ou pas suffisamment serrées et hop .. vous vous foulez une cheville en un rien de temps. C’est classique mais ultra fréquent ! Garder un oeil où vous mettez les pieds et équipez vous de chaussures hautes non d’une pipe !!

#2 Des bris de verre dans les mains

Un classique également : absence de gants, ou gants de mauvaises qualités, un terrain avec des bris de verres, il ne faudra pas attendre très longtemps avant que les premiers bris de verres viennent se plonger dans la chaire. Généralement se sont de petits incidents sans gravité. Un peu d’attention et une bonne paire de gants suffisent à vous protéger.

#3 Des clous dans la plante des pieds et le genou

Plus vicieux et moins fréquents : les clous ! Cela m’est arrivé personnellement dans le talon malgré mes rangers ! Du bois avec de vielles pointes de clous qui traînent, et vous poser le pied ou bien le genou dessus par mégarde. Ce n’est pas bien méchant, mais attention au tétanos .. Les meilleurs remèdes sont de bonnes chaussures, des genouillères, et de la vigilance ! N’oubliez pas d’avoir toujours du désinfectant avec vous dans votre trousse médicale individuelle !

#4 Les tiques

Ce n’est malheureusement plus un scoop. Les espaces forestiers abritent des tiques. Ce n’est pas rare d’en retrouver sur vous après une partie à vous roulez dans les fougères.. soyez préparés et vigilants car ces petites bêtes propagent la maladie de Lyme !!

#5 Les billes sous cutanées

Le plus souvent plus de peur que de mal ! Si la puissance est trop élevé, ou le tir réalisé de trop près, certaines billes arrivent à s’insérer en sous cutanées au niveau de la joue ou du lobe des oreilles. En clair elles percent la peau et se logent juste en dessous l’épiderme. Ce n’est pas bien méchant. Une petite pression, un coup de désinfectant, un sparadrap et hop c’est terminé !

#6 Les dents cassées

Ma hantise ! Une fois sur deux on ne retrouve pas le bout de la dent en plus .. Ce n’est généralement pas très violent comme blessure mais c’est extrêmement dommage qu’un joueur perde un bout de dent (si ce n’est la dent entière). Conservez la dent cassée dans de la salive en la coinçant dans sa bouche dans un premier temps, puis placés là dès que possible dans du sérum physiologique ou dans du lait. En parallèle contactez le 15 et demandez les urgences dentaires. Pour vous protégez il existe des parades simples : le stalker, les masques, les protèges dents (comme les boxers), ou un chech ou encore shemagh en protection devant la bouche.

#7 Le bris de verre dans l’œil

Cas très rare si tout le monde porte bien des lunettes de protection balistiques ! Or une fois un joueur a eu l’excellente idée de jouer avec des lunettes de protection du boulot (lunettes pour l’usine). Évidemment il s’est pris une bille dans le verre. Bien que le verre ait tenu il s’est pris un micro bris de verre dans l’œil.  Heureusement pour lui que la bille n’a pas traversé le verre ce jour là … Dans ces cas là c’est un appel au 15 et vous demandez les urgences ophtalmologiques.

#8 Le traumatisme crânien

Rusher dans des bâtiments en ruine sans casque ça peut faire mal. Très mal. A tel point que si vous courez et vous prenez une poutre en métal en plein front ça peut littéralement vous envoyez à terrer et vous claquer l’arrière du crâne au sol. Résultat : trauma crânien. Vous êtes bon alors pour appelez le 15 et demander la conduite à tenir aux urgences ! Sachez qu’un casque même de mauvaise qualité vous protégera largement assez bien contre ce type d’accident ! En airsoft vous ne risquez pas de grand coups à la tête comme le risquent les pompiers, les motards, les policiers ou les militaires. Vous ne subirez pas de jet ni de chutes de pierres, ni de chutes à grande vitesse ou d’une grande hauteur. Donc un casque, même cheap n’est pas un mauvais investissement pour se prémunir des petits coups et petites chutes !

#9 Une plaie ouverte

La chance à pas de bol. Le joueur est passé à travers une planche et est tombé dans un trou et s’est fait une superbe plaie ouverte ! Pas 36 solutions. Vous le sortez de son trou, et vous appelez les urgences. Des fois les protections et la vigilance ne suffisent pas .. voici la photo que j’ai conservé !

#10 Une main explosée à la grenade

Un jour un joueur à lancé une grenade à CO². Cette grenade n’a pas explosé. Il l’a alors récupéré. Elle a sauté dès lors qu’il l’a tenait à pleine main ! Visuellement, il n’avait rien. Mais il hurlait de douleur et il était à 2 doigts de s’évanouir. Il ne sentait ni ses doigts, ni sa main. On a découpé son gant avec beaucoup de précautions. La chair de la main était intacte en apparence. Nous avons contacté les urgences. Les pompiers sont venus le récupéré.

Je vous laisse cette vidéo qui vous expliquera ce qui s’est passé :

Continue Reading

Items et accessoires de jeu

Comment faire ses propres cartes 3D pour du CQB ? 2/2

Published

on

By

 

Si vous avez raté la première partie du tuto, c’est par ici : faire ses propres cartes 3D. Allez on continue !

Import du cadastre

 

 


Modélisation à partir d’une photo

 


Modéliser un quartier

 

 

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Continue Reading

Items et accessoires de jeu

Comment faire ses propres cartes 3D pour du CQB ? 1/2

Published

on

By

 

Après notre article sur comment créer ses propres cartes ? nous vous proposons d’aller plus loin en réalisant vos propres cartes 3D !

 

Ainsi vous pourrez préparer vos briefing et vos missions grâce à un support en 3D, ce qui facilite bien souvent la lecture 🙂 Quelques exemples de models 3D faits à partir de terrains connus de la scène airsoft :

 


Import Google Map

 

 


Import des bâtiments Google Eart

 

 


Modélisation de bâtiments avec Google Map

 

 

 

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Continue Reading

Rejoignez-nous sur Facebook

Explorer une thématique

Tendance

Copyright © 2012 Blog Airsoft Attitude - Pour nous contacter : blog.airsoftattitude@gmail.com