529965_408702712559509_864992492_n

Projection d’une unité de combat infiltrée

Voyons comment organiser et mettre en place une unité de combat infiltrée. Son rôle, sa structure, ses moyens d’actions qu’elles peut mettre en place afin de bien déstabiliser l’adversaire. Opérationnelle et bien utilisée, cette unité peut devenir le fer de lance de votre équipe.

Approche psychologique

Ce qu’il faut savoir, il y a deux façon de semer le bor*** chez l’adversaire, la façon « Rambo » : on a de gros bras, des grosses répliques avec es Hi-Cap qui crachent des volées de billes et on tire partout comme un boeuf. Avec de la chance ça peut marcher.

Cependant il existe un levier bien plus efficace que ça : le doute et la peur !

Sachez que l’Inconnu est la grande peur de l’Homme et c’est avec ça que vous allez opérer derrière les lignes adverses.

Pour se faire, il vous faut un groupe de combat performant, autonome, discret, bref un groupe « commando ». On va l’appelé dans cet article  le « CRAP » (réf. Commando de Recherche et d’Actions dans la Profondeur).

image_1364376791958054

 

            Structure et organisation de l’équipe

Votre CRAP doit être composé grand maximum de 5 personnels (de préférence les plus expérimentés, les plus aguerris, bref les meilleurs) pour garder un rapport discrétion/efficacité optimum :

  • 1 Chef d’équipe (réplique d’épaule normale)
  • 1 soutien (un FM type M249 PARA est bien utile)
  • 1 appui « longue distance » (un anti-snipe)
  • 1 ou 2 combattants  (réplique d’épaule normale)

538362_393009584128822_1069903224_n

Equipement

Il vous faudra être équipé le plus simplement et le plus légèrement possible.

Vous pouvez vous référer à la Kit List de l’Infiltration pour vous équiper, ça vous sera très utile.

N’oubliez pas les magasins, vous en aurez besoins donc équipez-vous suffisamment

Déplacement :

Pas de miracles, il vous faudra vous déplacer comme pour acquérir du renseignement et comme nous l’avons vu dans les techniques d’infiltration et d’exfiltration, donc discret et comme une ombre.

 8372_10200857191372816_1539619503_n

« TOP Action ! »

Préparatifs :

Le plus dur pour le chef d’équipe sera de placer ses hommes de façon stratégique, rapidement et surtout à couvert.

Donc voici un exemple de positions utiles à prendre avec les spécialités de chacun :

 Unité commando

L’action :

Analyse de la situation après avoir approché la zone en toute discrétion.

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Ouvrir un feu nourri de front, avec l’effet de surprise ça peut être efficace mais ça peut se solder en échec si ils sont bien couverts
  • Faire une « tenaille » avec les deux combattants, forçant ainsi l’adversaire à sortir de son axe et s’exposer les flancs au soutien et à l’anti-snipe
  • « Fixer » leurs positions à l’aide du soutien et l’anti-snipe et ainsi conquérir leurs positions avec les deux combattants

526371_408708295892284_787580162_n

Cependant une tactique veille de la seconde guerre mondiale existe (cf. le manoir de Brécourt).

Elle consiste à semer la panique dans les rangs adverses. Pour se faire, rien de bien « compliqué » avec l’anti-snipe, éliminez le premier (par exemple flanc gauche) en silence, le reste vont se demander d’où vient le tir ; changez de position (flanc) et tirez à côté de celui qui est à droite puis cachez-vous. Ils vont essayer de se réorganiser en fortifiant leurs défenses sur le flanc droit. Avec le combattant et le soutien à gauche prenez position sur le flanc gauche. Quand tout le monde est en position, le chef se découvre, tire et se mets à couvert ce qui va les forcer à changer « d’axe cible » ce qui a pour conséquences de les faire paniquer et de se faire éliminer par un tir croisé venant de la gauche et de la droite.

Ceci est juste un exemple ! N’oubliez jamais que c’est vous qui devez vous adapter à l’environnement et non pas l’inverse.

 429381_408704162559364_560492451_n

« La menace fantôme » :

Toujours dans le même esprit, vous devez éliminer vos cibles sans qu’elles ne soient au courant de vos positions, donc prenez votre temps !

Quelques règles d’engagement simples :

  • Ne tirez que si vous êtes sûr de toucher
  • Ne tirez que si vous êtes sûr d’être à couvert et invisible aux yeux des autres
  • Quand vous le pouvez, déplacez-vous, changer de planque
  • Avec votre groupe, donnez l’impression d’être en sur nombre
  • Ne tirez pas en même temps mais bien espacé et pas sur le même secteur
  • Tirez quand votre adversaire ne vous regarde pas et quand il n’a pas sa réplique dans votre direction, si vous êtes caché, vous ne risquerez rien
  • Utilisez votre soutien judicieusement, couvrez-le, car il fera du bruit mais sera très efficace en cas d’un accrochage un peu plus compliqué
  • Ne restez pas groupé en troupeau, espacez-vous à portée de tir pour vous couvrir si il le faut

483681_408703795892734_280890956_n

« Achtung ! Blitzkreig ! » :

Dans cette option, il vous faudra être rapide pour que l’ensemble du groupe et le soutien puissent coucrir le flanc exposé.

Le but d’une attaque « rapide », est de semer le trouble encore une fois dans les rangs adversaires, apparaissez rapidement et disparaissez aussi vite. Tandis que l’adversaire va essayer de vous éliminer voir vous poursuivre avec de la chance, il ne sera donc plus apte à surveiller son secteur.

A ce moment-là vous pouvez par exemple utiliser votre anti-snipe pour éliminer ceux qui poursuivent vos coéquipiers, toujours discrètement.

Vous pouvez aussi apparaître dans leur dos puisque leur dispositif a été désorganisé.

Le but est d’apparaître partout mais surtout savoir disparaître !

9937_408704952559285_1687536360_n

Le Tir Coordonné :

Le but est assez simple encore une fois, après avoir pris position à quelques mètres de l’adversaire  (toujours discrètement) le chef d’équipe attribut à chacun une cible et au « top action » vous éliminerez en même temps l’ensemble du dispositif adversaire en appliquant un feu nourri mais court, si il doit durer longtemps, exfiltrez-vous ! Vous êtes repérez et votre position signalée.

Cette action, très utilisé chez les Commandos, permet l’ouverture de brèches, de diversions, de sécuriser un site sensible rapidement pour ainsi en prendre le contrôle.

528812_408702729226174_1546761642_n

Rappelez-vous qu’il faut toujours prendre en compte :

  • Le terrain
  • L’effet de surprise
  • La discrétion
  • La rapidité d’exécution

Si votre groupe respecte ces consignes alors il sera probablement le groupe le plus efficace de votre équipe !

Logo Airsoft Attitude Vieillit


Share this post

Lnt. Winters

Pratique l'Airsoft depuis 2009 et ancien Team Leader d'une équipe "MilSim". Intervient également en tant qu'instructeur au sein de quelques équipes pour le renseignement, les actions spéciales, la traque, la survie en forêt et les sports de combat. A rejoint Airsoft Attitude pour transmettre ces connaissances particulières pouvant être utiles aux autres joueurs. Spécialisé de part son expérience militaire dans la rédaction d'articles orientés Renseignement et Actions Spéciales.

1 comment

Add yours

Post a new comment