10428454_10205385550988549_8593876186260601862_n

Préparer sa mission

De ma petite fenêtre d’orga, à 90% du temps c’est le même constat concernant le déroulement d’une partie :

  • je prépare la mission,
  • je l’explique aux joueurs lors du briefing,
  • je lance le début de partie,
  • et là … improvisation totale ! Tout le monde part dans tout les sens sans plan de bataille. C’est le bordel général, tout le monde fonce au petit bonheur la chance. On verra bien ce qu’il se passera.

Pourquoi préparer son plan de bataille ?

  • Pour éviter de se faire poutrer bêtement et trop rapidement
  • Pour faire fonctionner sa cervelle
  • Pour faire une belle partie

Retenez 2 choses :

« La préparation prime l’action »
« Pas un pas sans appuis »

N.B : Petit rappel sur les progressions tactiques en appui mutuel.

 

 Méthodologie de préparation

Où ?

Dans votre avant-poste, votre safe-zone, sur le terrain, bref dans un lieu sécurisé OU à sécuriser.

Quand :

En début de partie, pour une préparation globale.

Au dernier moment, pour avoir toutes les informations possibles et éviter le dernier accro.

Comment ?

Si l’on vous a confié une mission lors d’une partie pour votre équipe, vous devrez commencer en tant que chef de groupe à rassembler vos hommes pour attribuer les rôles, ensuite définir les règles de com, de feu, recouper les renseignements obtenus afin de réaliser la mission dans la meilleure façon possible (il n’y a pas de bonne situation, il n’y a que des moins bonnes que d’autres).

Attribuer les rôles :

Si votre équipe est suffisamment composée de personnels, équipés et prêt au combat, vous pouvez alors attribuer des rôles (suivant le scénario de la mission évidemment) :

Pour vous aider consulter cet article : comment structurer votre équipe.

Et si vous êtes en nombre réduit : comment évoluer en trinôme.

Règles de communication :

« L’arme qui unie les Armes »

Il est très important que en amont du camp, le grand chef, le général ou le commandant dans la plupart des scénarii, connaisse un minimum son travail et distribue des canaux aux chefs de teams qui elles mêmes redistribuent aux chefs de groupes. Cela évite que 36 000 mecs discutent et parasitent les fréquences radios.

Donc à l’échelle de groupe, c’est le chef qui dicte les règles de com (protocoles, indicatifs, ordres etc.)

Règles d’engagement :

A définir en fonction du scénario et de la situation.

C’est une étape trop souvent oubliée. Pour la plupart des joueurs, après tout, nous sommes là pour tirer sur tout ce qui bouge (amis, ennemis, PNJ).

Cependant, en cas d’infiltration, d’exfiltration, de prise de contact avec un PNJ ou autre il serait peut être bon de se retenir d’appuyer sur sa queue de détente comme un dingo ..

Renseignements :

Très important ! Petit rappel avec cette initiation au renseignement.

Suivant le travail de la section employée pour ce rôle (donc compétente, c’est mieux) vous obtiendrez de la part de « l’état-major » les renseignements nécessaires pour votre mission :

  • Nombre pax
  • Attitude
  • Lieux
  • Equipement
  • Accès / Sortie
  • Environnements

 

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Share this post

Hugues

Organisateur, encadrant et formateur professionnel d'airsoft depuis 2013. J'ai commencé ce sport en 2009 au sein d'une équipe constituée de membres des forces de l'ordre. Je suis également chef d'une équipe de combat dans une unité de réserve de l'Armée de Terre depuis 2006.

No comments

Add yours