cod_blackops_01

Les 8 mauvais réflexes des jeux vidéos

Force est de constater que l’Airsoft est bien une activité en plein Boom. Au fil des mois on découvre de nouveaux visages sur les parties. Des nouveaux visages le plus souvent juvéniles qui arrivent les yeux grands ouverts avec une fausse assurance ventant leurs connaissances des armes et des techniques commandos les plus poussées. Mouarf …

Soyons honnête, l’Airsoft séduit un vaste public de jeunes fraîchement majeurs (enfin normalement !) qui passent enfin du monde virtuel au monde réel. Et on le constate très très vite, les petits bonhommes ont parfois du mal à passer ce cap. En même temps être assis le cul vissé dans le canapé une manette à la main c’est bien différent que de devoir le bouger sur un terrain avec son arme (euh réplique !).

Du coup, pour que vous ne soyez pas étonnés, je vais vous présenter 8 attitudes, ou mauvais réflexes, du Gamer typique de base qui déforment totalement sa façon de jouer. C’est assez flagrant vous verrez, et ça vous permettra le cas échéant de pouvoir le reprendre et le corriger. En complément, lisez cet article si votre Team recrute des débutants.

Il découvre qu’il à des jambes !

Et oui, le Gamer passe d’un mode de jeu statique (son canapé) à un jeu physique et mobile. Après 18 ans de léthargie il découvre qu’il à des jambes !! Bon j’exagère un tout petit peu, mais à peine. Dans les jeux les persos sont ultra mobiles, ils courent et sautent dans tous les sens. Sur un terrain c’est pas la même. Bien que jeune et normalement en bonne santé il va parfois se rendre compte (un peu tard) que ce n’est pas si facile que ça.

Je me rappel encore de ce couple père – fils venus découvrir l’airsoft. Une bonne cinquantaine d’année pour le papa, et 18 ans et quelques jours pour son rejeton. Et bien le papa s’est pris au jeu et s’est arraché malgré sa condition physique très moyenne. Par contre le fier gaillard lui je ne l’ai pas vu courir de la journée, se plaignant des Respawns trop loin, et blablabla et blablabla. Bon au final, il a passé la dernière heure en ZN à jouer sur son portable.

airsoft2

Conseil : il faut s’adapter au bonhomme. Le laisser évoluer. Après tout il faut bien que jeunesse se fasse. Si un joueur ne veut pas faire d’efforts physique il abandonnera très rapidement et retournera sur sa console.

 

Il découvre la portée des répliques !

Ensuite, il faut savoir que le Gamer à la capacité de descendre un Hélico de combat à 1 800 mètres. Ça il sait faire ! En clair il à l’habitude d’engager à bonne distance. Et en partie, même si il sait que les portées des répliques sont réduites il à du mal les premières fois à estimer les distances. Du coup c’est un des seuls gars que tu vois engager le contact à 100 mètres et grogner parcequ’il à touché le gars !!

4078-w620

Conseil : prenez le temps de lui expliquer comment fonctionne une réplique, comment on la manie, ce que cela fait de tirer, et de se faire tirer dessus. Dites-lui quelles sont les portées usuelles en général et comment les apprécier.

 

Il découvre la visée manuelle !

Sur le même principe, dans un jeux il est très très facile de viser. La dextérité d’un index sur un bouton au repos est excessivement plus précise que celle combinée d’une main, d’un bras et d’une épaule durant un effort physique. De même, dans un jeu vidéo il y a l’effet tunnel puisque les ennemis se présentent très souvent dans le champ de vision. En conditions réelles on évolue dans un environnement en 3 dimensions à 360° – sans compter les effets perturbateurs dus à la réplique (Hop-up, etc) et aux conditions extérieurs (vent, etc) ! Du coup la prise de visé est nettement moins aisée, moins rapide et surtout moins juste !

En clair, le Gamer pense qu’il suffit de diriger son canon vers l’adversaire et de tirer pour le toucher. Et forcément rage contre le type d’en face alors qu’il a copieusement arrosé à côté. C’est aussi le type de gars qui tire à la Libanaise !

DSC_0114

Conseil : tout comme le maniement d’une réplique il faut lui montrer comment prendre une visée.

 

Il tire partout (ou n’importe où plutôt) !

Et oui, le Gamer est un Gunner de base. Il canarde !! Dans un jeux vidéo, la partie alterne entre des phases passives servant à décrire le contexte, le scénarios et exposer les dialogues ; et les phases actives ou il faut tirer, se déplacer, tirer, tirer, TIRER !!!!!

Lorsque le Gamer découvre l’airsoft, il découvre aussi les répliques. Pour lui c’est tout nouveau, tout beau. Il faut qu’il test, qu’il tire sur tout et tout le monde ! C’est étonnant de voir ça au début, et ensuite ça devient vite gonflant, surtout qu’on le Team Kill commencent à s’accumuler :)

med_gallery_5004_5_186102

Conseil : laissez le se défouler les premiers instants. Chaque phase de découverte débute par une espèce d’euphorie. Une fois que c’est passé proposez lui de vous accompagner. Placez le en binôme avec un gars expérimenté. C’est la meilleure façon d’apprendre : à l’imitation ! C’est aussi la plus plaisante et la plus simple à mon sens.

 

Il court partout sans réfléchir !

Dans un jeu vidéo les personnages sont très très mobiles et super résistants, toujours en train de courir même avec une rafale dans le derrière. Dans un jeu  si vous vous prenez une volée de 7,62, une grenade, ou une roquette c’est pas forcément ça qui vous empêchera de continuer :) Rares sont les jeux tactiques et réalistes axés avec le principe de One shoot – One kill.

Du coup, si votre Gamer est pas trop feignant, et qu’il est pleine phase de découverte et d’euphorie il va sans doute gambader et courir n’importe où comme un fou. C’est un réflexe naturel. Or en Airsoft, la sanction est immédiate en général. Si tu fais n’importe quoi genre courir à découvert tu risques fort de t’en prendre une.

EP-708039396

Conseil : appliquez la méthode de l’apprentissage par l’échec. Le jour ou tu mets la main sur une flamme tu comprends que c’est une mauvaise idée et si t’es pas trop con tu ne recommenceras plus. C’est le même principe. Laissez le en prendre plein la tête quelques instants, puis épaulez le en l’intégrant à l’équipe avec un binôme attitré.

 

Il recharge comme il peut !

Dans les jeux vidéos, tu cours, tu tires, tu cours, tu recharges en une demi-micro seconde un chargeur plein et approvisionnes ton arme instantanément. Whouaaa, en même temps tu incarnes généralement un Mercenaire – Commando – Espion – Ninja de l’espace formé à démonter – remonter n’importe quelle arme les yeux bandées par 20 mètres de fond et avec ses pieds. Oui Monsieur. C’est possible. Forcément ça un peu les choses autant de facilité. Ce qui permet d’ailleurs de faire des rechargement rapides en courant en zig zag pour éviter les tirs ennemis.

Par contre en partie c’est pas la même. Là pour le coup il n’y a plus personne pour manipuler automatiquement ta réplique. Alors le pauvre Gamer qui ne sait pas gérer sa consommation de billes et qui tire partout se retrouve très rapidement à vide au milieu d’un découvert…. Dommage. Et là il essaye de recharger comme il peut, en catastrophe. « Ah merde, c’est vide ? Comment j’enlève le chargeur ? Où je le mets ? Il est ou le plein ? Est-ce qu’il est plein ? Comment je le mets ?C’est bon il est mis ! Merde ça tire pas ! Ah oui faut molleter le chargeur !! Merde ça tire toujours pas ! Ah oui faut tirer charger la réplique !! » … voilà voilà ..

spartan117gw_speedload_hsgi_taco

 Conseil : même chose que précédemment, initiez-le et former-le au maniement de la réplique.

 

Il joue comme un loup solitaire !

Dans la grande majorité des jeux en général, t’as pas trop besoin des collègues pour sauver la planète en fait. Toi tout seul ça va, c’est suffisant. Ça passe quoi :) Les campagnes solos et mêmes multi placent le joueur au centre de l’action et primes donc les actions et comportements individuels.

Forcément notre petit gars reproduit ce modèle sur le terrain. Il ne sait pas s’insérer dans un groupe et une action collective. Du coup tout foufou il fait sa guerre dans son coin.

faf-airsoft-field-sprint-vehicle

Conseil : comme précédemment, laissez le se faire allumer, il viendra vite faire copain copain quand il aura compris que tout seul on ne vaut pas grand chose.

 

Il pense encore jouer contre une IA !

Ce qui pêche très souvent dans les jeux c’est l’IA. Faut dire qu’ils sont assez cons les mecs en face :) Mêmes si les progrès se font de plus en plus en la matière il faut avouer qu’une IA scriptée n’a strictement rien à voir avec les décisions et réflexes humains (qu’ils soient bons ou mauvais). L’homme est plus imprévisible, plus malin, plus sournois.

Du coup le Gamer il est habitué à tirer sur des crétins qui se baladent à découvert en rechargeant leur flingue au milieu d’un échange de tir. Quand il joue c’est du tir au pigeon pour lui. C’est pour ça que c’est un Killer. Sauf qu’en partie bah bizarrement les joueurs sont moins cons que cela.

killing_spree_by_hellyacross-d5b4sy1

Conseil : pas de conseil. Ca il va assez vite le comprendre tout seul je pense. Enfin j’espère.

 

Il pense qu’il est toujours le Héros de l’histoire !

On la vu et je me répète, le Gamer est habitué à être le Héros, le Commando, le Guerrier ultime, Vétéran de COD, BF et j’en passe. Il maîtrise parfaitement ce qu’il y a à savoir sur l’armement, les techniques de combats, etc etc ! D’un côté c’est vrai. C’est vrai mais seulement en ce qui concerne son environnement vidéo ludique.

Sauf qu’en partie on est IRL (In Real Life). Et il oublie qu’il repart de zéro. Qu’il à tout à apprendre et à découvrir. Ce qui n’est pas du tout un problème en soit. Sauf si Monsieur commence à nous prendre de haut à nous raconter ce qu’il croit savoir alors qu’il ignore tout de l’activité.

Il pense qu’à lui seul il va nettoyer le bâtiment, qu’il est invincible, qu’il tire mieux que tout le monde et qu’il fait mouche à chaque fois, qu’il sait comment fonctionne son arme (euh réplique ah oui c’est vrai .. mais bon c’est pareil !), etc,etc.

L’airsoft c’est comme dans la vie, il y a le savoir être, et le savoir faire.

Le savoir faire s’apprend, on l’acquiert par l’expérience. Si le Gamer ne sait pas, qu’il fait des erreurs, ce n’est pas grave : on le corrige, on lui explique et on lui apprend. La prochaine fois il fera moins pire, et un jour il fera bien, puis très bien, et peut être mieux que vous !

Le savoir être est plus de domaine de l’inné. En clair si c’est un petit con qui sait tout, arrogant et un peu mauvais joueur et mauvais perdant sur les bords, et bien ça va être un peu plus compliqué d’avoir la patience de le prendre sous son aile et de lui expliquer comment ça ce passe en partie.

 

Logo Airsoft Attitude Vieillit

 

Share this post

Hugues

Organisateur, encadrant et formateur professionnel d'airsoft depuis 2013. J'ai commencé ce sport en 2009 au sein d'une équipe constituée de membres des forces de l'ordre. Je suis également chef d'une équipe de combat dans une unité de réserve de l'Armée de Terre depuis 2006.

7 comments

Add yours
  1. vicieuxxx orga wildtrigger 7 mai, 2015 at 13:45 Répondre

    Venant moi même d’un milieu de gamer (presque hardcore,j’entends minimum 3h/jours depuis mes 10 ans), je ne suis pas d’accord sur certains points.
    Pour moi l’article traite plus des débutants en règle générale que des jeux vidéos. J’ai en effet initié quelques amis non gamers et ils ont reproduits les erreurs citées (courir partout, viser sur l’adversaire en course et non 10 mètres devant lui, avoir les doigts lourds sur la détente…)

    Concernant le loup solitaire. J’ai beaucoup joué aux fps counter strike et battlefield, hors je pense que ces deux jeux m’ont au contraire incités à jouer en groupe. Et en effet lorsque j’ai commencé l’airsoft avec mon frère nous formions un binome qui se greffait au bon vouloir d’une escouade à une autre donc en groupe, puis avec l’expérience je me suis rendu compte que les équipiers étaient handicapants pour moi (inertie de groupe, bruit déplacement, perte concentration etc). Je joues maintenant en loup solitaire en action mais en équipe stratégiquement… (donc seul mais faisant des actions pour débloquer des situations pour mon équipe).

    La stratégie et l’IA: comme j’en parlais précédement , counter strike a baigné toute mon adolescence et m’a appris que les assauts de face étaient souvent voués à l’échec, je pense que ma fascination pour les contournements viens de cette « formation ».
    Concernant l’IA c’est un raisonnement à demi fondé, certes beaucoup de jeux en usent (et souvent mauvaise ^^) mais c’est souvent entre 20 et 30% maximum du contenu d’un FPS. J’entends par là, les campagnes solo/coop. Maintenant l’intérêt des 3/4 des jeux repose sur leur multi ( call of, battlefield, CS, etc). Alors oui on se bat virtuellement certes mais contre des êtres humains qui réagissent, comme bien dit dans l’article de façon imprévisible…d’ailleurs pas si imprévisible que ça…et c’est là tout l’intérêt du multi que ce soit en jeux vidéos ou en airsoft…il n’y a rien de plus jouissif que de réussir à contrôler les actions d’un/plusieurs adversaires en leur faisant prendre tel ou tel chemin.

    Bref pour moi l’airsoft est une continuité logique des jeux vidéos, avec les avantages et les inconvéniants (effort physique, imprécision des tirs etc). Mais ils sont touts les deux fondés sur les mêmes bases, le fun et la détente, et pour cause ce sont touts les deux des jeux.
    Je suis beaucoup plus sceptique concernant les joueurs venant de milieux militaires ayant appris des bases/techniques très intéressantes mais pour la plupart obsolètes ou peu applicables en airsoft vus que les enjeux sont totalement différents.
    Et le gamer ou le mili doivent en effet apprendre et s’adapter à ce loisir à part.

    • Hugues 7 mai, 2015 at 14:04 Répondre

      Merci pour ton argumentaire et d’avoir partagé ta vision de la chose mon cher Vicieux ! En même toi t’es quand même à part ! C’est aussi pour ça qu’on t’aime !

  2. Verde 25 mai, 2015 at 19:44 Répondre

    Personnellement, à ma première partie, j’essayais plus de rester à couvert et avancer très prudemment.
    Je savais pas quand tirer/Observer derrière la couverture et malheur à moi, même si on m’a dit de ne pas tirer à la tête (logique) bah.. tu vise quand même la tête de manière intuitionnelle et après tu te dis merde.
    Aussi je préfère large les jeux d’infiltrations xD.

  3. Chrisherve 12 juillet, 2015 at 00:00 Répondre

    Si je veux toucher des droits d’auteur pour mon visage sur la photo (la dernière), je dois contacter qui :p ? Car il me semble qu’il s’agit de mon montage sur la dernière photo et belle et bien de ma tête x)

    Non sérieusement, l’article m’a bien fais rire (on aurait crut moi dans mes début à l’airsoft il y à un bon moment) ^^

    • Hugues 13 juillet, 2015 at 10:38 Répondre

      Salut ! Si tu le souhaites on peut supprimer cette photo. Sinon effectivement on peut envisager une rétribution via un pourcentage sur les quelques centimes que nous rapportera cet article sur les années à venir via la publicité Adwords 😉

      • Chrisherve 13 juillet, 2015 at 16:56 Répondre

        Salut, non laissez là (c’est assez drôle je trouve) :)

        A la limite, je veux bien un lien sur la photo qui ramène à ma chaine youtube (ça vous laissera votre rétribution et moi ça me permettra d’avoir un léger revenus supérieur par mon sponsor) :)

Post a new comment