Tir en déplacement

Les 5 règles du déplacement en équipe




Quelque soit votre mode d’organisation, il est très probable que vous soyez amené à évoluer en binôme ou en trinôme. Exception faîte de certains rôles de spécialistes tels que les snipers par exemple qui évoluent parfois seul en totale autonomie.

Je décompte 5 règles essentielles à appliquer si vous souhaitez que votre équipe fonctionne correctement et soit plus efficace.

1. Respecter les distances

Que vous soyez 2 ou 3, il est primordial de respecter une certaine distance entre vous et vos coéquipiers. Le but est d’éviter que tout le groupe soit éliminé en une seule fois en cas d’accrochage. Ces distances varient en fonction de la visibilité (jour, nuit, brouillard) et du terrain (découvert, forêt dense, bâtiment). Dans tous les cas il est indispensable de rester à la vu et à la voix de votre équipier.

Respecter les distances

 

 2. Définir les secteurs d’observation

Il faut sectoriser et distribuer les secteurs d’observation au sein du groupe afin de couvrir une zone de surveillance la plus large possible. Ainsi, le premier homme regarde au plus près, et le second au plus loin. Si vous êtes droit le second peut regarder au loin et à gauche pendant que le dernier s’occupe de la droite et des arrières.

Définir les secteurs de tir

 3. Respecter le rythme de déplacement

Il est évident que toute l’équipe doit avancer du même pas : à allure lente (infiltration), normal (patrouille et phase d’approche) et rapide (combat et exfiltration).

Déplacement rapide

 4. Etre discret

Avoir un camouflage adapté au terrain autant que possible. Rester silencieux et communiquer aux gestes tant que le combat n’est pas engagé. Et toujours observer attentivement avant de progresser !

Etre discret

 5. Respecter la discipline de feux

Toujours et à tout moment respecter les règles de sécurité ! Faire attention à votre emplacement par apport à vos équipiers et se déplacer à chaque fois en appui mutuel afin de conserver une couverture continue de votre équipe.

Couverture mutuelle

Logo Airsoft Attitude Vieillit


Share this post

Hugues

Organisateur, encadrant et formateur professionnel d'airsoft depuis 2013. J'ai commencé ce sport en 2009 au sein d'une équipe constituée de membres des forces de l'ordre. Je suis également chef d'une équipe de combat dans une unité de réserve de l'Armée de Terre depuis 2006.

3 comments

Add yours
  1. Winters 11 mars, 2013 at 16:22 Répondre

    La communication est la clé d’un travail d’équipe; langage de signes, protocole radio, etc. Tout est utile pour éviter les erreurs sur le terrain. La devise des Transmission est « l’Arme qui unie les Armes » :)

    • Hugues 11 mars, 2013 at 16:38 Répondre

      Tout à fait d’accord Winters ! Le travail collectif, même pour un groupe qui se connait parfaitement et très bien entraîné, ne peut se réaliser que grâce à une bonne communication. Et je pense, d’après ce que je vois en Airsoft, que c’est quelque chose qui mériterait d’être un peu plus travaillé.

Post a new comment