repliques

La supériorité du feu en 3 points

Lors d’une partie, vous serez fatalement confronté à des phases d’engagement. Après tout on est tous là pour ça : s’échanger quelques billes dans la joie et la bonne humeur non ?

Donc exception faîte des unités de Renseignement qui doivent faire leur possible pour éviter le contact tant que leur mission d’information n’est pas réalisée, et également des binômes de tireurs d’élite qui ne sont pas équipés pour ça, le reste de l’équipe sera amenée très rapidement et assez régulièrement à se retrouver au contact de l’adversaire ! Et dans ces cas là, le moyen le plus radical et efficace pour prendre l’avantage c’est d’obtenir la supériorité de feux !

Alors il y a la technique de la mule : emporter le maximum de munitions et de répliques :-)

De fait, nous allons aborder le coeur du sujet en matière d’engagement, à savoir : comment s’assurer la supériorité du feu ? Car dans le vif de l’action, la réalité c’est que c’est en prenant l’ascendant sur vos adversaire grâce à volume de feu supérieur et maîtrisé que vous pourrez alors vous offrir le luxe de pouvoir prendre les meilleurs décisions.

Les prises d’initiatives nécessaires pendant les engagements peuvent se faire qu’en déchaînant une pluie de billes sur vos adversaires. Grâce à ça, si le chef d’équipe est assez vif d’esprit et réactif, il aura le temps de mesurer la situation, de réfléchir à la solution à adopter, de ré-articuler son dispositif, de rendre compte au reste de l’équipe, etc.

Et pour ça il faut impérativement être rapide, surprenant et brutal ! Certains sont déjà bien équipés pour ce genres d’actions :-)

brutalité, feux, gagner en airsoft, tactique commando, billes, rafales airsoft, paintball, M60, M249, Hicap

Un appuis lourd et mobile : le Top !

Comment obtenir l’avantage du feu ?

Il n’y a pas de secret. Pour avoir l’avantage, il faut avoir l’initiative du contact ! Toute équipe ou tout joueur qui se fait surprendre et qui se retrouve sous un tir précis et nourris à fatalement un énorme désavantage. C’est d’une logique implacable !

Donc c’est tout simplement à vous et à votre équipe d’ouvrir le feu d’abord ! C’est très souvent les premiers à tirer qui réalisent les premiers Out. Ajouter à cela l’effet de surprise, une bonne synchronisation et une bonne tactique de jeu et les résultats n’en seront que plus efficaces, voir fatals pour vos adversaires.

Comment conserver votre supériorité ?

Une fois que vous avez l’avantage et l’ascendant du feu, il est primordial de le conserver et de le maintenir. Sans cela, l’adversaire risque de renverser la vapeur et de retourner la situation à son propre avantage. L’idée c’est de mettre toute la pression possible sur ceux d’en face. Et pour y arriver, la solution la plus efficace est d’appliquer un feu permanent.

Un feu permanent qu’est ce c’est ? C’est tout simplement un flux continu et régulier de billes qui vient siffler autour des oreilles de l’adversaire. Si vous êtes précis c’est encore mieux. Le but est de faire baisser les têtes et de frôler les moustaches des copains d’en face ! Bref, de les dissuader d’agir, de les empêcher de sortir la tête, de vous viser et de tirer. En clair il faut au minimum leur coller le doute sur toute l’étendue de votre force, et au mieux les paralyser puis les éliminer tous !

Attention : il faut pouvoir être en mesure pour une petite équipe d’appliquer un feu continu pendant 30 secondes au minimum. C’est le temps nécessaire pour analyser et se ré-organiser correctement. De plus, faîtes extrêmement attention à la gestion de vos munitions ! Car vider un chargeur de 30 billes en 3 secondes est loin d’être la meilleur solution. Il faut largement mieux opérer en coup par coup en tirant le plus précisément possible au rythme de 2 billes par seconde.

NB : petit rappel sur les ordres d’ouverture de feu et les différents types de feux applicables.

Comment reprendre l’ascendant ?

Nul n’est à l’abris de subir un revers de situation et de se retrouver dans de sales draps. Et dans ce cas là il faut être en mesure de reprendre très rapidement l’avantage. Pour cela il n’y a pas 36 solutions. Il faut augmenter brutalement et immédiatement son volume de feu !!

Vous pourrez y arriver soit grâce à l’arrivée de renforts et ainsi vous retrouver en position de supériorité numérique face à vos assaillants. Soit grâce à des équipements qui provoqueront un choc type « Boule de Feu » : mitrailleuse lourde type M249, des grenades à main, ou des lances grenades. Ne lésinez surtout pas sur les moyens à mettre en oeuvre.

Votre objectif est littéralement de paralyser l’adversaire sous une tempête de billes. Si vous n’avez pas d’autres choix, et que vous en avez la possibilité, appliquez la recette suivante :

  • Balancez deux grenades à courte distance pour surprendre et nettoyer un peu
  • Grâce à l’effet de surprise mettez en oeuvre dans la foulée le lance grenade (sans oublier de le couvrir)
  • Et enfin arroser le tout copieusement grâce à appuis lourd.

A l’arrivée : quelques Out en face, des adversaires déstabilisés qui se demanderont qu’est ce qu’il y a bien pu se passer, et une belle fenêtre d’action pour vous et votre équipe qui aura enfin le champs libre pour appliquer un feu concentré sur les derniers résistants ou bien pour s’extraire plus tranquillement.

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Avantage tactique9.3
Coût matériel6.4
Facilité d'usage6.6
Délais de mise en place10
Expérience nécessaire6.9
Orientation MILSIM9.6
Une technique de combat qui ne coûte rien si ce n'est peut être une réplique d'appuis, des billes et de l'entraînement. Concept facile et rapide à mettre en place pour peu que vous preniez le temps de driller au minimum.
8.1

Share this post

Hugues

Organisateur, encadrant et formateur professionnel d'airsoft depuis 2013. J'ai commencé ce sport en 2009 au sein d'une équipe constituée de membres des forces de l'ordre. Je suis également chef d'une équipe de combat dans une unité de réserve de l'Armée de Terre depuis 2006.

9 comments

Add yours
  1. Rifik ( WTU84 ) 7 mai, 2013 at 11:23 Répondre

    c’est sympa tout ca, mais il faut avoir la possibilité de le faire, je joue en milsim et c’est impossible de réaliser de tels actes car moins on tir mieux c’est :p

    • Hugues 7 mai, 2013 at 11:30 Répondre

      Concernant les appuis feux motorisés de malade, oui je suis d’accord :-) Pour le reste la supériorité de feu est un concept militaire appliqué par toutes les armées du monde. C’est un peu le principe de celui qui tape le plus fort qui à raison. Et à juste titre d’ailleurs !!

      MilSim veut bien Simulation Militaire. Or, une équipe ou un groupe engagé répliquera très très souvent (en fonction du concept et de la situation) par un effet Boule de Feu. MilSim ne veut pas dire discrétion absolue, ni économie de munition et encore moins limiter ses tirs. Il faut en réalité toujours s’adapter au terrain et à son adversaire et prendre le dessus sur ce dernier. Et pour cela, le meilleur moyen c’est de le fixer : c’est à dire le paralyser et l’étouffer par un tir continue, puissant et précis !! C’est exactement ce que l’on peut voir avec les tubes avant et arrières par exemple.

  2. Ghiliche 8 mai, 2013 at 11:03 Répondre

    Parfaitement d’accord avec Hugues, Milsim ne veut pas forcément dire campage, ultra économie et hyper timidité de jeu constante, les attitudes à adoptés sont multiples et doivent êtres déterminées par la situation et non par le vouloir paraitre pro de la tactique à la ghost recon, regarder les unités d’intervention ou d’assaut font elle des percés ou des (re)prises de positions avec un coup tiré toute les 2 minutes ou en envoyant du pâté et en misant sur l’intimidation ?

    Merci beaucoup pour cette article on s’ennuie à crever si souvent sur les terrains d’airsoft il faudrait que plus de monde assimile un peu ce qui est dit dans ce texte.

  3. vincent tim 26 mai, 2013 at 21:13 Répondre

    je pense la même chose, étourdir et fixer l’adversaire permet en plus (en fonction de l’environnement bien sûr) de mettre en place la manœuvre de flanquement/contournement, lors des dernières op auxquelles j’ai participé où le niveau collectif était « élevé » c’était clairement visible, le groupe qui fixait le premier et le mieux commençait en premier sa manœuvre d’encerclement ce qui entrainait soit la destruction du groupe adverse soit sa retraite, je l’ai fait subir et l’ai subit également…

  4. Bubu 20 mai, 2014 at 14:24 Répondre

    Super article ! merci.

    Je fais de l’airsoft depuis quelques temps maintenant, j’ai pas pris la peine de faire des articles sur les tactiques (même si je trouve ça primordial), mais j’ai tout deux mêmes 2 petits articles airsoftien sympa sur mon blog :

    grenade maison efficace => http://www.julienbuabent.fr/2013/07/20/grenade-maison/
    bouclier airsoft => http://www.julienbuabent.fr/2013/07/22/airsoft-bouclier-fabrication/

    Encore merci pour tes conseils
    @+

    • Hugues 22 mai, 2014 at 21:38 Répondre

      Merci pour le partage ! (même si je suis très loin d’aller dans le sens ni même d’encourager la pyrotechnie maison). A bientôt !

    • Hugues 4 juin, 2014 at 17:35 Répondre

      Merci Alexandre, le but est que les joueurs puissent s’en servir et améliorer leurs techniques de jeu ^^ N’hésite pas à partager si ça te plaît ! A bientôt !

Post a new comment