208641_343018979133537_1258592298_n

Eliminer une poche de résistance en 3 phases

Voici une technique élémentaire du combat qui vous permettra de prendre le dessus sur un groupe statique inférieur en nombre. Dans l’idée votre équipe au complet part du même point et doit manœuvrer dans cet ordre : appui – couverture – débordement.

Pour être efficace, il est indispensable d’être en supériorité numérique face à votre adversaire. Ce qui fait que pour attaquer un groupe adverse, l’idéal est de disposer de 3 fois plus d’hommes que lui. Vous devrez également répartir vos forces en 3 groupes distincts puisque chacun de vos groupe doit assurer un rôle déterminé.

 

L’appui :

Principe : Le groupe d’appui fait face immédiatement à l’ennemi. Il s’agit pour lui d’immobiliser l’adversaire pendant le déplacement des 2  autres groupes. Pour se faire il doit exercer un tir nourri autant que possible sur la force adverse et donc l’empêcher de bouger.

Réalisation :  Idéalement, ce groupe devra être équipé de répliques de soutien (ex : M60) et de répliques avec chargeurs Hi-Cap. Privilégiez les rafales courtes, sans interruptions, mais bien ciblés. Si vous tirez à 40 mètres de l’adversaire ou dans les arbres votre tir ne sera pas efficace et donnera une opportunité à l’adversaire de battre en retraite.

Airsoft, appui, résistance, couverture, débordement, tactique, stratégie militaire

Une bonne couverture bien lourde et efficace

La couverture :

Principe : Le deuxième groupe assure la couverture des 2 autres en surveillant une autre direction potentiellement dangereuse. Cette direction doit donc faire face à de potentiels renforts adverses, soit sur le chemin de replis du groupe pris pour cible. Il peut servir de réserve également.

Réalisation :  Un groupe d’assaut bien camouflé afin d’éviter d’être repéré et de bénéficier au maximum de l’effet de surprise si nécessaire. La présence d’un sniper est un avantage tactique important puisqu’il permettra à la fois de voir au loin et d’engager l’ennemi à distance en évitant de faire repérer son groupe.

Airsoft, appui, résistance, couverture, débordement, tactique, stratégie militaire

Pas un pas sans une couverture !

Le débordement :

Principe :  Le troisième groupe contourne largement la position adverse en profitant de la couverture du deuxième. Au moment où le groupe d’appui ouvre le feu ou intensifie le tir sur l’objectif, le troisième groupe donne l’assaut par le flanc.

Réalisation : Un groupe d’assaut rapide, mobile et qui devra rester invisible jusqu’à son ouverture du feu. Puisqu’il sera au contact de l’objectif utilisez si vous en avez des grenades afin d’obtenir une efficacité optimal sans avoir à trop à vous exposer.

Attention :  une fois le troisième groupe arrivé à proximité de l’objectif, le premier groupe reporte son tir sur un autre secteur du terrain pour éviter les tirs amis.

Airsoft, appui, résistance, couverture, débordement, tactique, stratégie militaire

Et on déborde l’adversaire (par les flancs ou derrière)

Logo Airsoft Attitude Vieillit


Share this post

Hugues

Organisateur, encadrant et formateur professionnel d'airsoft depuis 2013. J'ai commencé ce sport en 2009 au sein d'une équipe constituée de membres des forces de l'ordre. Je suis également chef d'une équipe de combat dans une unité de réserve de l'Armée de Terre depuis 2006.

3 comments

Add yours
  1. Organiser des séances d’entrainement ludiques | Airsoft Attitude 20 mars, 2013 at 00:21 Répondre

    […] Le camouflage et la patrouille : un groupe doit évoluer sur un chemin en mode patrouille. Vous placerez sur le chemin un adversaire camouflé en position fixe. Le but étant pour lui de ne pas se faire repérer afin de récolter des renseignements (nombre d’adversaires, tenus, répliques, etc). S’il est découvert il engage le combat brièvement afin de tester les réflexes de la patrouille. Celle-ci travaillera ainsi sa façon de se poster à couvert et de riposter. Au fur et à mesure que vous maîtriserez ces bases, vous ferez évoluer ce scénario vers cet exercice : éliminer une poche de résistance en 3 phases. […]

  2. Jérôme 24 avril, 2013 at 13:15 Répondre

    Mis en oeuvre ce week-end lors d’un attaque défense. Nous étions en défense. L’assaut adverse a été fixé par notre sniper et 3 AEG, 2 autres AEG se sont légèrement décalés pour continuer la pression sur les assaillants par un autre angle et couper la retraite, et un homme seul a fait le tour pour finir par sortir les 2 assaillants restant (sniper efficace!) en leur tapotant sur l’épaule!
    Résultat, démotivation totale des troupes adverses qui ne voulaient plus attaquer (c’était la deuxième fois qu’on les débordait à cet endroit)! On a dû leur promettre de ne plus recommencer pour continuer à jouer!
    Le film de l’action (je suis dans le groupe de couverture) : http://www.youtube.com/watch?v=gOL0edv15tU

    Merci Hugues pour les conseils!

    • Hugues 24 avril, 2013 at 17:54 Répondre

      J’imagine la tête des adversaires !! Par contre si ils se font prendre toujours au même endroit et de la même façon, jamais l’équipe adverse ne ré-articule son dispositif ? A mon avis ils devraient lire cet article suivant : comment battre en retraite ou même encore ceux sur le renseignement et l’infiltration qui permettent d’éviter de buter contre une trop bonne résistance !

      Jolie vidéo ! A mon avis, le top dans ton dispositif aurait été un élément de renseignement (posté en hauteur, camouflé avec radio et jumelles) qui aurait pu vous renseigner sur les mouvements adverses. Ce qui aurait permis d’éviter vos déplacements à découverts afin de rechercher le contact.

      En tout cas Jérôme, si tu veux essayer d’autres tactiques avec ton équipe et nous faire des retours, je te conseille de lire ceci : comment duper l’adversaire ? Tu y trouveras 3 manoeuvres de déception expliquées en détails !

      En tout cas un grand merci pour ce retour. C’est la première fois qu’une équipe nous dit avoir mit en oeuvre nos conseils et ça fait super plaisir de voir que cela fonctionne !! Continuez !!

Post a new comment