hqdefault

Drone de combat équipé (caméra + réplique)

Il y a peu j’ai pu voir un drone de reconnaissance à l’oeuvre durant une partie. Ce sera d’ailleurs le sujet d’un prochain article.

Mais durant mes recherches sur le sujet, je suis tombé sur une vidéo un peu spéciale. En fait on y voit un drone tout ce qu’il y a de plus basique, équipé d’un système vidéo ainsi que d’une réplique de Paintball. Visiblement, pour passer d’un drone de reconnaissance à un drone de combat, pour peu que l’on soit un peu bricoleur et inventif, il n’y a qu’un pas !

paintball_drone-1355393915552

Drone Airsoft Paintball équipé d’une caméra et d’une réplique

La suprématie vient du ciel !

En clair, il s’agit bien là de ce que l’on peut appeler un drone de combat ! Capable à la fois de localiser les adversaires sur de bonnes distances et d’engager le combat en tirant des projectiles, en l’occurrence les fameuses billes de peinture, pendant que l’opérateur est tranquillement caché quelque part en sécurité !

Sa capacité en terme de précision et de portée sont plus qu’acceptables. D’autant plus si l’on considère le fait qu’en tirant depuis le ciel on peut augmenter la portée du projectile. Enfin je suppose que cela doit nécessiter une certaine maîtrise et quelques heures d’entraînement ! Cependant, comme vous le verrez, en terrain découvert ce type d’engin et terriblement efficace !

drone-fusil-paintball-video-airsoft

Drone en vol !

paintball-drone_1-620x336

Cibles statiques détruites

Vidéo du drone de combat Paintball en action !

N.B : Cette vidéo est en anglais, mais même pour les moins moins bilingues d’entre nous vous comprendrez assez bien !! La suite en images :

 Attention !

Ce type de « jouet » reste à mon sens dangereux. Utilisé en partie certes cela peut être très intéressant, changer totalement la dynamique de jeu. Cependant ce sont plus les applications en dehors du terrain qui pourraient être très dangereuses ! Infos et matériel à prendre avec des pincettes donc ! Et si jamais vous penser utiliser ce type d’appareil renseignez vous bien sur la législation en vigueur !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Avantage tactique8.6
Coût matériel0.5
Facilité d'usage4.7
Délais de mise en place5.2
Expérience nécessaire5.5
Orientation MILSIM2.5
A priori on est sur un concept novateur mais pas suffisamment mûr pour l'airsoft. Le coût d'acquisition est très élevé, des modifications sont à faire, tout ça pour je dirais un petit plus bien sympa en partie mais qui ne fera la différence. A creuser ...
4.5

Share this post

Hugues

Organisateur, encadrant et formateur professionnel d'airsoft depuis 2013. J'ai commencé ce sport en 2009 au sein d'une équipe constituée de membres des forces de l'ordre. Je suis également chef d'une équipe de combat dans une unité de réserve de l'Armée de Terre depuis 2006.

10 comments

Add yours
  1. Aerofilm 18 janvier, 2014 at 09:36 Répondre

    Bonjour,

    Interressant cette utilisation des drones, mais elle est pour l’instant incompatible avec la réglementation, voici tout ce qu’il faut savoir :
    http://aerofilms.fr/blog/reglementation/arrete-11-avril-2012

    Interdiction de survol des personnes, caméras interdites et inassurable pour un non professionnel, ça pose de suite des restrictions rédhibitoires en France.

    La réglementation va évoluer au 1er semestre 2014, mais ça Name va sans doute pas aller vers 1 assouplissement.

  2. Jeremyy 3 février, 2014 at 04:32 Répondre

    C’est intéressant certes, mais ça peut être mal utilisé. Je m’explique. Par exemple un gars qui harcèle un gars ou deux de l’équipe adverse, ne pas les lâcher d’une semelle. Il y aurais aucun moyen de les contrer.

    • Hugues 3 février, 2014 at 15:19 Répondre

      A voir : pénétrer dans un bâtiment, utiliser les fumigènes, etc.

      A contrario utilise le focus du drône sur ce joueur pendant que le reste de l’équipe contourne le dispositif.

  3. antoto 5 mars, 2014 at 11:58 Répondre

    Et ça se passe comment pour le neutraliser? On tire dedans? Si je vois ça arriver sur moi en me tirant dessus je n’hésiterai pas :)

    • Hugues 5 mars, 2014 at 16:57 Répondre

      Oh il va être content le propriétaire du drône !! ^^

      On peut mettre quelques mesures de sécurités en place côté organisation : limiter les déplacements sur une zone précise et dans un laps de temps donner. Autoriser un survol que si une mission a été remplie. A voir.

      • antoto 5 mars, 2014 at 17:32 Répondre

        Ca reste tout de même un peu trop dangereux je trouve (chute du drone par exemple). Mais ça peut etre sympa pour quelqu’un qui souhaite faire une vidéo aérienne d’une partie!
        Un drone terrestre équipé d’une caméra et pouvant tirer des billes pourrait être mieux (avec un système de bouton on/off pour que l’adversaire puisse le désactiver ou une zone dans laquelle tirer pour le désactiver un certains temps).

  4. Eth3r 16 avril, 2014 at 15:07 Répondre

    Ah les drones… :)

    Sur nos GN « Starship Troopers », dont la plupart se sont déroulés dans des zones souterraines ou en CQB, l’idée d’utiliser des drones volants de combat a vite été écartée, principalement pour des raisons de sécurité (hauteur de plafond de 4m, un peu limite pour assurer la sécurité des joueurs en dessous sachant que l’engin atteint facilement 600g-800g, pour l’essentiel le poids de batteries, problème que les aéromodélistes connaissent bien, avec l’éternel compromis poids/capacité).

    Cependant, pour le prix d’une réplique courante, on peut s’offrir un drone Parrot, qui relaie ses images et son pilotage sur n’importe quel terminal Android ou IPhone, et dont la chute ne présente pas un danger majeur vu son faible poids (dans les 300g de mémoire). Il s’agit donc là d’un drone volant de reco diablement efficace, dont l’autonomie réelle, (15min et encore avec batterie boostée) fait qu’on ne risque pas d’être confronté aux phénomènes de harcèlement longue durée évoqués plus haut.

    En revanche, sur nos jeux les Droners ont pu s’en donner à coeur-joie avec des buggy équipés d’une mini camera, d’un relais HF (de loin le plus cher de l’ensemble) et d’une mini réplique 0.08J connectée par exemple au circuit phares du véhicule. Constat : d’abord plus faciles à piloter, ensuite nettement plus rapides et enfin bien plus autonomes. Évidemment, le Droner concentré sur son joujou ne perçoit absolument rien de ce qui se passe autour de lui et peut se faire « ramasser » par un Arachnide (ou un joueur équipé de réplique) un peu plus futé que les autres : effroi et rires garantis.

    Pour résumer, étant donné les contraintes techniques actuelles, et à ma connaissance :
    – drone volant de reco : oui, autonomie faible mais super discret, viable et tactiquement intéressant
    – drone volant de combat: bof, autonomie ridicule et contraintes de sécurité non négligeables
    – drone roulant de reco : oui assez efficace parce que discret et facile à piloter (mais je pense qu’un binôme sniper/spotter peut faire le boulot aussi bien sinon mieux, selon son niveau technique)
    – drone roulant de combat : moyennement efficace, mais très très fun à utiliser, dans un contexte un peu anticipation (Ghost Recon, Fuel of War, etc…)

    Reste que la mise en jeu de ce genre d’engins doit s’accompagner de règles spécifiques (pour protéger le matériel), et pour que l’essentiel du jeu repose sur les joueurs (et pas leur matos). Enfin, un peu comme l’usage de JVN, il est plus plaisant que chaque camp en ait, pour équilibrer les choses.

    • Anonyme 3 septembre, 2014 at 15:15 Répondre

      Si je peux me permettre, je suis télé-pilote de drône civil professionnel, et amateur d’airsoft.
      Sachez que même le plus petit des drônes avec caméra est soumis à une législation forte (voir le commentaire d’Aerofilm) et présente certains risques, pour les personnes à proximité mais aussi pour l’environnement direct et indirect.
      A utiliser (ou plutôt ne pas utiliser) en connaissance de cause !
      Perso, même à la demande de mon asso, je n’ai pas voulu le faire… trop de risques (d’autant que mon matos coûte un bras, et celui de mon cadreur un deuxième bras).
      Si en plus vous rajoutez un lanceur de projectiles dessus (billes paint ou airsoft), je suppose que le terme drône « civil » peux ne plus s’appliquer… Ce n’est qu’une supposition, mais je ne voudrais pas avoir à en discuter avec les autorités !
      Sur ce, bon jeu à tous et merci Airsoft-attitude pour ce très bon blog.

Post a new comment