IMG_0477

Différentes manières de se protéger

Je vais aujourd’hui développer l’un des 5 actes réflexes applicables en Airsoft. A savoir se protéger, sans doute le premier point à maîtriser. Cet acte englobe de nombreux points qu’il faut savoir appliquer en fonction de la situation.

Se protéger physiquement contre les blessures

Le combat ce n’est pas que s’envoyer une rafale par ci par là. Bien sur que non. La première chose à prendre en compte c’est le terrain.

[blockquote indent= »yes » ]Un vieux dicton militaire dit que « c’est le terrain qui commande »[/blockquote]

En effet, vous n’êtes pas en train de marcher tranquillement sur un terrain de foot tout plat avec la pelouse bien tondue. En Airsoft, on court, on se plaque au sol, on glisse, on se cogne. Certains font même des roulades à la Chuck Norris ou des sauts sur le côté à la Max Payne ! Bref, .. le terrain comporte de très nombreux risques de blessures.

Il faut donc vous équiper en conséquence : lunettes ou grilles de protections oculaires qui sont obligatoires, des chaussures hautes type rangers pour éviter les chevilles foulées, des genouillères et coudières car vos articulations tapent régulièrement au sol, des gants contre les coupures, et un casque pour les parties en bâtiment.

protection, blessure, a couvert, se cacher, couverture, airsoft, milsim, astuce airsoft

Protections : casque, gants, grille oculaire

Restez discret et silencieux

Le son est le premier facteur qui permet de déceler la présence d’un joueur. Plus vous serez discret et silencieux, plus vous aurez de chance de ne pas être repéré. Donc les possibilités de vous faire engager (tirer dessus) par l’adversaires diminuent également. CQFD. Pour plus de précisions lisez cet article : Fermez là.

protection, blessure, a couvert, se cacher, couverture, airsoft, milsim, astuce airsoft

En silence

Se camoufler ou ne pas attirer l’attention

Lorsque l’on parle de camouflage on pense tout de suite aux Ghillie Suit ou aux gars avec plein de peinture camo sur le visage. Même si on reste porté sur le côté MilSim, il n’est pas nécessaire d’en arriver forcément jusque là pour faire quelque chose de correct.

En effet, évitez dans un premier temps certaines erreurs qui interpellent immédiatement l’œil humain : les couleurs qui ne collent pas avec votre environnement. Je pense notamment aux répliques flashy et aux uniformes sables en pleine forêt européenne. En Airsoft l’engagement se fait très généralement à courte distance. Si vos terrains sont assez petits il n’est pas indispensable d’être camouflé comme un pro. Si vos terrains sont plus vastes et que vos parties entraînent des phases d’infiltrations et de déplacements .. là je vous conseil vivement de vous camoufler. Vous trouverez ici les bases du camouflage.

protection, blessure, a couvert, se cacher, couverture, airsoft, milsim, astuce airsoft

Un camouflage adapté à son environnement

Se poster à l’arrêt

Lorsque vous êtes en déplacement et que vous vous arrêtez, il faut se poster. C’est-à-dire se mettre dans une position à couvert qui permet d’être protégé au cas ou. Imaginez un groupe de 4 joueurs, patrouiller en colonne dans un chemin. Tout d’un coup un bruit. L’homme de tête s’arrête et la colonne aussi. Si tout le monde reste debout en train d’essayer d’identifier le bruit, c’est un risque énorme de tomber face à l’adversaire et de se faire éliminer très facilement et très rapidement.

Donc le bon réflexe est celui-ci : vous devez vous arrêter : chercher une protection, effacer votre silhouette (accroupissez-vous ou allongez-vous), et surveillez votre secteur de tir. Quand je parle de protection il peut s’agir d’un arbre, une pierre, un mur, un trou. Si il n’y en a pas à rien dans un rayon de 2 mètres autour de vous : allongez-vous !

protection, blessure, a couvert, se cacher, couverture, airsoft, milsim, astuce airsoft

Allongé derrière une protection

Rester à couvert pendant l’engagement

Enfin, quand survient une phase d’engagment, restez à couvert au maximum. Il faut minimiser votre silhouette qui est une cible pour votre adversaire. Le but est donc de lui offrir le moins de visibilité et de chance de vous toucher.

Donc par exemple derrière un angle de mur, votre adversaire ne doit pas voir plus qu’un bout de votre réplique et une petite partie de votre visage ! Sinon vous pouvez rester à découvert, courir et rafaler en direction de votre adversaire. Mais cela rester une assez mauvaise idée. C’est l’assurance de ne pas le toucher et de se faire éliminer…

protection, blessure, a couvert, se cacher, couverture, airsoft, milsim, astuce airsoft

Offrir le minimum de cible à l’adversaire

Pour la mise en pratique je vous propose un exercice simple et sympa : Exercice Patrouille VS Tango. Mettez-le en pratique et vous développement vite vos réflexes !

Logo Airsoft Attitude Vieillit


Share this post

Hugues

Organisateur, encadrant et formateur professionnel d'airsoft depuis 2013. J'ai commencé ce sport en 2009 au sein d'une équipe constituée de membres des forces de l'ordre. Je suis également chef d'une équipe de combat dans une unité de réserve de l'Armée de Terre depuis 2006.

2 comments

Add yours
  1. Nemesium 9 mars, 2016 at 22:41 Répondre

    La partie « Se poster à l’arrêt » vient un peu contredire un des articles posté sur le site (l’interview de Vanvan56 je crois) où il disait que la plus grosse erreur était de se caché derrière un arbre. Bien sûr cela ne vaut que si l’on tombe sur un sniper mais puisque la menace n’est pas identifié, que faire?

Post a new comment