csaszi_wp-31250

Détecteur de mouvement CQB – Alarme Sonore

Allez, je tenais à vous faire partager cette petite astuce du jour, rien que pour vous vous mes chers airsofteurs ! J’ai dernièrement encadré une partie classique dans un environnement semi industriel. Dans le scénario mis en place il y avait une maison qui devait être tenue et protégée par un petit groupe. Et leurs adversaires bien plus nombreux n’arrivaient pas du tout à pénétrer dans le bâtiment. Un vrai carnage avec des éliminations à la pelle !!!

Au bout de quelques temps, perplexe, je me suis quand même demandé ce qu’il pouvait bien se passer à l’intérieur. Les assaillants avaient l’air assez organisés pourtant. Le niveau étaient équitable. Et le rapport de force devait permettre aux attaquants de finir par prendre la position. Mais alors pourquoi se font-ils sortir comme ça aussi rapidement ?

colonne-stdby

Du coup je décide d’aller y jeter un coup d’œil, afin de vérifier qu’il n’y avait pas un soucis avec le groupe retranché. Car des bizarreries on en voit des fois ! Je rentre donc dans le bâtiment. Le RDC était à l’abandon, je décide donc d’aller visiter le premier étage. J’ouvre la porte très discrètement, commence à monter l’escalier à pas de chat afin de les surprendre, et là le choc !

En pleine obscurité, dans un grand silence, je suis sur la 3ème ou 4ème marche, personne en vue, et retentit un bruit léger, un espèce de « Ding Dong » à moitié étouffé. Dans le quart de seconde qui suit des lampes m’aveuglent et 4 joueurs me mettent en joue  !! Ah oui quand même ! Je comprends mieux !

cqb+alarme+sonore+detecteur+mouvement+airsoft

Défense en CQB

En fait ce groupe de défenseur avait positionné un détecteur de mouvement sonore. C’est un dispositif que l’on retrouve à l’entrée des petits magasins afin de signaler l’arrivée d’un client. Les produits d’entrée de gamme coûtent moins de 10 €.

Après quelques recherches, j’ai trouvé différents types de dispositifs de ce genre : ceux qui font un petit bruit discret et qui permettent d’être utilisés pour protéger une pièce ou un bâtiment et ceux qui sont doté d’une alarme bruyante et radio télécommandé, idéal pour réaliser un leurre et une diversion.

cqb+alarme+sonore+detecteur+mouvement+airsoft

Alarme sonore et détecteur de mouvement

Sur le principe, leur détecteur de présence était très bien positionné. Pile dans l’escalier, à l’endroit ou l’assaillant n’a aucune chance de se défendre alors qu’il pensait déjà pouvoir surprendre tranquillement les défenseurs en évoluant sans bruit tapis dans l’ombre. La réaction des défenseurs était bien rodée : laisser l’attaquant fouiner, chercher dans la maison, l’acculer dans une embuscade au moment où il se pense en supériorité, le clouer avec des lampes ce qui provoque un effet de surprise, aveuglement, perte de repère, on se demande ce qu’il nous arrive, et ni une ni deux OUT et rentre chez toi !

Alors petite question :

Utiliser un dispositif de détecteur de mouvement, pour vous c’est plus de l’anti-jeu ou un petit plus qui rajouter un peu de piment à la partie ?

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Avantage tactique7.3
Coût matériel8.8
Facilité d'usage8.7
Délais de mise en place9
Expérience nécessaire9.2
Orientation MILSIM3.8
Une astuce accessible à tous, très rapidement déployable et à moindre coût. En bref, ce serait vraiment dommage de ce privé de ce petit atout stratégique bien sympatique !
7.8

Share this post

Hugues

Organisateur, encadrant et formateur professionnel d'airsoft depuis 2013. J'ai commencé ce sport en 2009 au sein d'une équipe constituée de membres des forces de l'ordre. Je suis également chef d'une équipe de combat dans une unité de réserve de l'Armée de Terre depuis 2006.

4 comments

Add yours
  1. StrayCat 16 décembre, 2013 at 21:49 Répondre

    Salut,

    je me sers de détecteurs de mouvement en partie. A mon sens, ils apportent indéniablement un nouvel aspect au jeu : le risque de détection par des outils électroniques, ce qui prend la place de caméras, etc. De la même manière qu’un claymore à déclenchement infra-rouge, en quelque sorte.

    Leur utilisation est naturellement limitée : ça n’est utile qu’en défense d’une zone, ça ne sort pas un joueur tout seul, et surtout il faut déjà être passé par une zone pour la piéger.
    Dans le cas que tu décris, par contre on commence à entrer clairement dans l’anti-jeu. 4 joueurs qui guettent le moindre bip en verrouillant le seul accès… C’est trop. Surtout que c’est en CQB que ce petit objet révèle tout son potentiel.

    Une utilisation que je qualifierais de fairplay :
    – laissé derrière soi pour s’assurer qu’on n’est pas suivi ;
    – laissé pour couvrir un des accès à une zone, sans toutefois qu’un joueur y soit présent. C’est tout l’intérêt : le bip remplace la surveillance d’un joueur !
    – utilisé de manière dissuasive : quand l’alarme se déclenche, la plupart des joueurs s’enfuient et ne regardent pas plus. Mais on peut très bien ne laisser aucun défenseur au niveau de l’alarme.
    – on mine une zone à base de claymores radiocommandées, l’alarme servant à savoir quand déclencher l’ensemble.
    – je n’en n’emmène que 2 max dans mon équipement.

    Après, les joueurs en assaut ont aussi manqué un peu de créativité. Quand on a affaire à ce genre de truc, il y a plusieurs possibilités :
    – jouer avec les nerfs des défenseurs, en déclenchant des fausses alertes en balançant des petits bouts de bois près du détecteur…
    – quand on a un pack de plusieurs joueurs -> gogogo grenade !
    – pareil, fausses alertes et fumigènes, quand les chargeurs en face sont vides on avance tranquillou.
    – une attaque vraiment en force, qui regroupe la plupart des assaillants sur le même point : il y aura des pertes, beaucoup de pertes, mais ce point a de bonnes chances de céder.

    ça ne dédouane pas non plus les joueurs défenseurs, qui ont manqué de fair-play dans l’utilisation de cet outil.

  2. kernos 21 décembre, 2013 at 17:47 Répondre

    Je ne pense pas que se genre d’outils soient de l’anti jeu en tant que tel. Un groupe d’operateurs des forces armées ou de police dans une situation identique et équipé de la sorte feraient la même chose je pense. Se type de matériel est la même chose que les aides à la visé, les « drone » pour reconnaitre le terrain, etc…
    Mes filles ont reçu un petit détecteur de la sorte dans leur calendrier de l’avant playmobil, et on s’amuse bien avec. Equipé de leur petit nerf 1 coup elles montent des embuscades à la maison.
    Se qui est important pour que cela ne devienne pas une solution d’anti jeu, c’est la possibilité de pouvoir mettre hors jeu le dispositif.

  3. romu 5 mars, 2014 at 12:31 Répondre

    pour ma part, j’utilise aussi ce type de système (de chez Hittex) mais avec la particularité qu’il envoi l’information vers une montre qui vibre lorsqu’un ennemi passe près de celui-ci, se système peut être fort utile si l’on se retrouve fasse à un nombre d’ennemis supérieur au nombre de défenseur en bâtiment, mais pas que, je l’utilise aussi en snipe, cela me permet de couvrir mes arrières et de me concentrer sur ma cible plutôt que d’être en stress de ne pas savoir si un ennemi risque d’arriver en me contournant.

    Pour moi ce n’est en rien de l’anti-jeu, on pourrait rapprocher ce système à la claymore sauf qu’elle est capable d’éliminer l’adversaire.

  4. Wizard 9 juin, 2015 at 16:37 Répondre

    C’est pourtant facilement contournable mais ca nécessite un jeu d’équipe qui nécessite de passé outre les pseudos-infiltration que faut les équipes pour faire un vrai assault.

    Détecteur de mouvement ou pas, un tube avant et les attaquant passent sans soucis.

    Sincèrement, quoi qu’il arrive, les défenseurs savent que les attaquants vont arrivés. Alors à quoi sert de faire de la discretion.

Post a new comment