team-airsoft

Comment commander un trinôme ?

Depuis le temps que je fais de l’Airsoft ou que j’encadre des parties, je constate encore et toujours la même chose : la désorganisation ! Presque toutes les équipes manquent énormément d’efficacité du fait qu’elles ne soient ni organisées. Sans hiérarchie, sans chefs, sans ordres, sans consignes les actions d’un groupes ne sont qu’une somme d’actions individuelles.

Pourquoi et comment organiser votre équipe : rappel

Avant toute chose je vous conseille vivement de relire les articles suivants :

Ces articles vous conseillerons pourquoi il est si primordiale qu’un joueur prenne le commandement, puis comment organiser et hiérarchiser votre équipe et enfin je vous raconterai une petite histoire personnelle sur la prise de commandement d’un trinôme inexpérimenté et les résultats obtenus.

Commander une petite équipe

Avant d’en arriver à commander une équipe de 10 ou même 20 joueurs il y a beaucoup de travail ! Autant commencer en commandant un trinôme non ? Pour se faire rien de plus simple et nous allons voir comment.

Première étape : choisir un Chef

C’est souvent dès cette étape que les choses se compliquent. Peu de joueurs souhaitent prendre cette responsabilité. Cependant, par expérience, j’ai remarqué qu’en Airsoft la plupart des joueurs sont assez heureux que l’un d’entre eux prennent le Leadership ! En effet, n’hésitez avant la partie à vous mettre en avant et à proposer vos services. Alors prenez les rennes !

commander, equipe, team, ordre, chef, leader, airsoft, paintball

Le chef d’équipe

Deuxième étape : choisir les équipiers

Point primordiale. Ne pas imposer à un joueur de jouer pour vous. Il s’agit d’airsoft, pas d’un environnement ou il est question de hiérarchie militaire. Donc prenez sous votre coupe des joueurs motivés, fairplay, et à l’écoute. Leur niveau de technicité importe peu et il viendra avec le temps. Privilégiez des joueurs qui se connaissent et habitués à jouer entre eux. Une équipe soudée et plus forte !

commander, equipe, team, ordre, chef, leader, airsoft, paintball

Le trinôme

Troisième étape : le briefing

Avant la partie faîte un topo à votre équipe. Indiquez les rôles de chacun, leur place au sein de la formation, quels types d’ordres ils vont recevoir et de quelle façon vous souhaitez qu’ils y réagissent. Ne partez surtout pas dans l’inconnu. Expliquez simplement et clairement le but de la mission, comment vous allez l’aborder en indiquant les grandes lignes de votre stratégie et comment vous allez procéder.

Des ordres simples et précis avant tout

Comme je vous l’ai indiqué à l’étape #3, pour être efficace dans votre commandement et que vos joueurs réagissent rapidement il faut impérativement que vos ordres soient simples ! Or de question de partir dans des choses trop techniques qui mérient énormément d’entraînement. Donc passez dans un premier temps sur les tubes avant et arrière que tout le monde voit à la TV, que personne ne travail car durant la partie ce sera assurément un beau merdier ! Faîtes simple et gagnez en efficacité.

La progression :

Le chef d’équipe doit pour tout déplacement expliquer à son trinôme comment la progression va se dérouler. Cela évite les déplacement en mode bordel et cela permet d’uniformiser vos déplacements.

Donc votre équipe doit savoir :

L’objectif : quel est l’endroit que vous souhaitez atteindre ? L’objectif doit être distinctif. Cela doit être quelque chose de significatif, un repère facilement repérable. Ex : la maison au bout du sentier ; le bunker ; l’arbre couché à 50 mètres, etc. Mon conseil : privilégiez les déplacements par petits bons sur des objectifs à vu. Si le terrain fait 3 Km de long, inutile d’ordonner à votre trinôme de tout traverser selon le même mode de progression. Mais faîtes plutôt ça étape par étape et réajuster votre dispositif au fur et à mesure de la situation !

La direction : « tous les chemins mènent à Rome ». Oui OK. Mais lequel doit-on prendre ? Si la maison à atteindre est au bout du sentier, qui dit que l’on va se promener comme des canards à la parade sur le dit sentier ? Ex : objectif la maison au bout du sentier ; progression à 50 mètres à droite du sentier.

La formation : il existe différents type de formations. Adaptez vous à la situation et au danger mais prévenez votre trinôme avant tout ! La formation en colonne est plus utilisée pour des déplacements  »tranquilles ». La ligne est résolument plus offensive puisque l’ensemble des joueurs peuvent tirer sur la même cible. Le déplacement en quinconce ou en carré est très utile en mode défensif ou pour se préparer au contact lorsqu’on ne sait pas d’ou les billes vont venir. Ex : objectif la maison au bout du sentier ; progression à 50 mètres à droite du sentier, en carré !

Les espaces : collés bite à cul votre trinôme sera beaucoup plus exposé ! Donc privilégiez les espaces. En terrain découvert n’hésitez pas à coller une dizaine de mètre entre chaque joueur, en forêt 5 mètres suffisent, et en CQB ou de nuit adaptez votre dispositif en fonction de la visibilité ! N’oubliez pas que chaque joueur doit garder la liaison avec celui qui le précède ou qui le suit ! Si un joueur et hors de portée de vue vous ne pourrez pas communiquer avec lui et ça risque de poser problème. Ex : objectif la maison au bout du sentier ; progression à 50 mètres à droite du sentier, en carré, espacement 5 mètres !

Les consignes de tir : énormément de joueurs font cette grosse erreur : je vois un bout d’oreille dépasser à 100 mètre alors je tire. Bah non, c’est pas bon ! Tant que vous n’êtes pas engagé par l’adversaire attendez l’ordre d’ouverture du feux afin de vous placer dans la position la plus avantageuse. C’est à dire à l’endroit et au moment ou vous ferez le plus de dégâts en subissant le moins de risque possible. Ex : objectif la maison au bout du sentier ; progression à 50 mètres à droite du sentier, en carré, espacement 5 mètres, ouverture du feux sur ordre ou si contact !

S’arrêter et se poster :

Qui dit déplacement dit phases d’arrêt. Et lorsqu’on s’arrête on se poste, autrement dit on se met à couvert pour éviter de prendre une bille bêtement sur le coin du nez ! Ça paraît évident mais peu l’applique systématiquement.

Conseil : lorsque vous êtes à l’arrêt, en train d’observer, de couvrir, de défendre, le Chef d’équipe ne doit surtout pas hésiter à placer chaque membre de son trinôme. En effet, c’est le Chef d’équipe qui a une vision d’ensemble de sa formation. Donc lorsque vous dites à votre trinôme « Halte », laissez-les se poster dans un premier temps car par réflexe ils sont sensé se mettre à couvert, puis immédiatement indiquez leur leurs positions de tir, ou corrigez les si ils ne sont pas correctement à couvert. Rassurez vous ils se laisseront naturellement faire car ils comprendront très vite que vous avez raison !

Pour s’arrêter : le traditionnel « Halte » marche très bien. Puisque votre trinôme aura reçu des consignes sur sa formation il s’arrêtera en l’état. Si la situation est calme et que votre formation est adaptée au moment de l’arrêt le « Halte » est suffisant. Par contre, si la situation l’exige (nature du terrain, ou mouvement adverse) il faut très vite réagir et réarticuler votre dispositif. Pour ça un ordre assez simple :

Face à : indiquez en fait tout simplement à votre trinôme vers quoi regarder en s’arrêter. Généralement c’est vers l’endroit le plus dangereux. Ex : face à la lisière, face au découvert, face à midi, face à la tranchée, face à la maison, etc

Formation : encore une fois, si votre dispositif a besoin d’être modifié dite le ! Ex : face à la tranchée, en ligne

Halte : bah oui, c’est peut être bête mais il faut terminer par « Halte » sinon vos bonhommes vont continuer à avancer 😉 Ex : face à la tranchée, en ligne, Halte !!

 Et quand ça chauffe ?

Et bien c’est quand ça chauffe que le rôle de Chef d’équipe prend tout son sens. Le trinôme par réflexe va appliquer les premiers feux et se poster. Immédiatement le Chef d’équipe doit réarticuler son dispositif en fonction du terrain et de la menace. En clair voyez le Chef d’équipe comme un Chef d’orchestre.

Au contact :

Donc votre trinôme est au Contact ! Vos équipiers répliquent. En tant que responsable vous devez rapidement analyser la situation. Soit elle vous est favorable, soit ça pue. Dans tous les cas ne restez pas planté comme un fruit ! Donnez-vos ordres.

Annoncer le danger : comme vous le voyez dans vos films d’action préféré, on annonce le danger et sa direction afin d’attirer l’attention de tous les membres de votre équipe. Ex : Contact en face ! Contact en face ! 

Tenir la position : comme nous l’avons vu repositionnez vos équipiers afin de couvrir le secteur. N’hésitez surtout pas à leur dire précisément où se placer et dans quelle position. Ex : Contact en face ! Contact en face ! Riri, à plat ventre derrière l’arbre ; Fifi derrière la palissade ; Loulou au coin du bâtiment.

Secteurs de tir : une fois vos gars placé là où vous le vouliez, donnez leur un secteur de tir. N’oubliez pas que vous gérez une équipe ! Votre trinôme plus vous même cela fait 4 secteur de tir. En fonction du danger vous pouvez soit couvrir un 360° en surveillance, ou appliquer 3 ou 4 fois un secteur de 45° sur une même cible afin de concentrer les feux (ce qui normalement fait assez mal pour la cible). Ex : Contact en face ! Contact en face ! Riri, à plat ventre derrière l’arbre ; Fifi derrière la palissade ; Feux en face ; Loulou au coin du bâtiment. Couverture à droite !

Volume de feux : comment savoir si vous devez tirer 2 ou 3 billes ou vider tous vos chargeurs ? Bonne question ! Au contact vous devez obligatoirement prendre l’ascendant sur l’adversaire. Et cela passe par votre volume de feux (la fréquence et le nombre de billes que vous allez tirer.) Lisez ou relisez notre article sur le sujet : la supériorité du feu en 3 points

Déplacement au contact :

Lorsque ça chauffe et qu’il faut bouger, soit pour contourner, soit pour se replier, soit pour attaquer, là encore il faut absolument être organisé sinon c’est l’hécatombe. Quelques articles ont déjà été écrit la dessus :

L’appui mutuel : comment se déplacer en équipe en se couvrant mutuellement.

Battre en retraite : comment faire marche arrière sans se prendre la branlée du siècle

Passer à l’attaque : comment réduire et détruire une poche de résistance

progression-team-airsoft

 

Et le Chef il fait quoi ?

La place du Chef : à force de donner des ordres simples et de guider chaque phase de jeu de votre trinôme vous allez finir par vous imposer comme Leader. Et ce qui va se passer c’est que vos bonhommes vont avoir besoin de savoir où vous êtes au sein de la formation car il vont vous communiquer certaines informations. Donc au contact, en déplacement, ou autre, indiquez bien à vos gars où vous êtes. Cela rassure et renforce la communication. Ex : Contact en face ! Contact en face ! Riri, à plat ventre derrière l’arbre ; Fifi derrière la palissade ; Feux en face ; Loulou au coin du bâtiment. Couverture à droite ! Ma place entre Riri et Loulou.

Le rôle du Chef : votre rôle à 100% est de commander ! Le Chef n’a pas, sauf impératif absolu, à prendre part au combat. Ce que vous avez lu paraît simple, mais je vous assure que c’est très très prenant. Car le Chef doit observer, analyser, anticiper, décider, donner ses ordres, les modifier, écouter les retours de ses gars, bouger, etc !! Et si il commence à devenir combattant à part entière vous ne commanderez plus. Et si vous ne commander plus, votre trinôme perdra énormément, mais énormément en efficacité !!!! En tant que Chef, n’utilisez votre réplique que pour vous défendre en dernier recours, ou pour couvrir un équipier en déplacement. Du reste, restez un peu en retrait pour avoir une meilleur vision d’ensemble et profiter de la protection de votre trinôme.

Le style : Soyez dynamique, réactif, charismatique ! Soyez percutant, motivé, dépassez-vous ! Rien de pire qu’un mec tout mou, qui parle dans sa barbe, et qui traîne les pieds ! Un Chef doit être exemplaire. Vous connaissez cette maxime militaire ?

[blockquote indent= »yes » ] »Quand le chef s’arrête les hommes s’assoient, quand le chef s’assoit les hommes se couchent, quand le chef se couche les hommes meurent. »[/blockquote]

 L’après partie

Une fois la partie terminée, en ZN ou de passage au Respawn, faîtes le point avec vos coéquipiers. Dites ce qui va, et ce qui ne va pas. Soyez diplomate et pédagogue. Chaque Chef à son style et le trinôme sera à l’image du Chef ! Alors faîtes le point aussi souvent que possible afin de vous corriger au fur et à mesure,

Vous n’avez plus d’excuse pour ne pas devenir Chef d’équipe ! Alors commencez avec un binôme ou un trinôme, et plus vous serez à l’aise plus vous pourrez augmenter vos effectifs ! Alors qu’est ce que vous attendez ?

 

Logo Airsoft Attitude Vieillit

Share this post

Hugues

Organisateur, encadrant et formateur professionnel d'airsoft depuis 2013. J'ai commencé ce sport en 2009 au sein d'une équipe constituée de membres des forces de l'ordre. Je suis également chef d'une équipe de combat dans une unité de réserve de l'Armée de Terre depuis 2006.

No comments

Add yours